Partagez | 
 

 INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auror

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 87
    ♦ PSEUDO : Phil
    Féminin ♦ CREDITS : Meuha
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 16/01/2012
    ♦ AGE : 34
    ♦ LOCALISATION : ... vous voulez la tuer, c'est ça ?



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror, ancienne Beauxbâtons
♦ DEDICACES:

MessageSujet: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Mer 15 Aoû - 16:04

ᐛᑏᐖ



Une bataille s’achève ; la guerre continue. Le parc n’était qu’une halte dans le marathon que constituerait cette nuit, Hester l’avait compris dès l’instant où un autre loup s’était matérialisé à leurs côtés. Rien n’était jamais simple, élément isolé de autres, préservé de tout et relié à rien. Et l’énorme puzzle qui s’étalait sous ses prunelles ne l’inspirait pas davantage qu’un café froid ou un vieux quignon de pain. Aussi, lorsque le gros des opérations avait été terminé sur les lieux et que les bêtes s’étaient dispersées, la jeune femme les avait immédiatement prises en chasse. Elle n’était pas infirmière ou surveillante alors autant laisser aux gens compétents le soin de s’occuper des étudiants, blessés ou non selon les cas. Puis l’odeur âcre du sang, mêlé à la sueur, charriait dans ses effluves des relents désagréables. Des relents de souvenirs. Les relents d’un vieux hangar. Et Hester n’avait aucune envie d’y songer, ni maintenant, ni jamais.

Au pas de course, elle s’enfuit vers les bois, envoyant quelques patroni codés à l’intention de ses comparses, que les volontaires disponibles la rejoignent dans son opération (tout en veillant, bien sûr, à ne pas griller la couverture des destinataires s’ils étaient infiltrés mais qui, hormis les concernés, pourraient déchiffrer que parcours vita équivalait à chasse aux loups ?). Enfin, encore faudrait-il, en effet, qu’ils en aient l’opportunité, si tant est qu’ils ne soient pas déjà eux-mêmes partis sur les traces d’un lycan. L’envie ? Mais qui n’aurait pas envie de choper ses bestioles avant l’aube, afin de canaliser la menace jusque-là ? Cette question, la Picarde ne se la posa même pas quand ses belettes messagères translucides s’envolèrent vers des coéquipiers et amis comme Jude, Adrian, Eterna, Istvan ou Sukesh. Viendrait qui pourrait, en priant intérieurement pour qu’ils soient encore debout à cette heure et que tous soient entiers lorsqu’ils se retrouveraient au débriefing.

Faire attention à elle ? Question accessoire. Pourquoi ? Parce qu’un Auror fait toujours attention et que, si la Faucheuse le cueille, c’est plus souvent par impuissance que par négligence, non ? Enfin, pour une Auror paranoïaque sur les bords, cela serait sûrement le cas. Puis elle n’aurait pas su rester entre quatre planches de bois à surveiller des gosses, les seules planches capables de l’abriter ainsi étant les futures composantes de son cercueil. Bizarrement, ces demoiselles-là, la Française ne s’avérait pas particulièrement pressée de les rencontrer.

Un craquement non loin la fit stopper net et la jeune femme chercha du regard une silhouette translucide, espérant qu’il s’agissait juste d’un peu de renfort que son patronus aurait guidé jusqu’à elle. ᗱ˚ᗴ Sors de là, allez. ᗱ˚ᗴ Grommela-t-elle entre ses dents, baguette au poing, prête à attaquer s’il s’agissait de la créature qu’elle pistait depuis tout à l’heure.

ᐛᑏᐖ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 76
    ♦ PSEUDO : Bluefeathers
    Masculin ♦ CREDITS : © Cecile362
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 02/08/2011



Revelio

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Sam 18 Aoû - 16:49


C'est pas nous, c'est pas nous ...


Quand les élèves commencèrent à s'enfuir à toutes jambes, comme il l'avait demandé, Aramis sentit une vague de soulagement déferler sur lui. Il n'avait pas apprécié d'être enfermé avec deux ennemis aussi redoutables que des lycanthropes et le sentiment d'impuissance qui l'avait envahi n'avait rien eu d'agréable. Il ne s'était jamais vu comme couard, mais il devait avouer que s'il avait embrassé une carrière littéraire et non un métier à risques, c'était bien parce qu'il ne se sentait pas à la hauteur et n'avait simplement pas le goût de ces choses-là. Son instinct protecteur lui avait fait garder les pieds sur terre de façon suffisante pour qu'il garde la tête froide et parvienne à régler la situation, mais il n'était pas certain de parvenir à en faire plus. Il se contenta de les encadrer jusqu'à ce qu'ils aient vidé la pelouse, de voir que les blessés avaient bien été évacués avant de se détourner du champ de bataille. Il montait les escaliers, dopé par l'adrénaline quand il se souvint qu'il y avait un élément qui l'avait retenu et avait failli lui faire perdre le contrôle pendant qu'il s'efforçait de briser la barrière : son adorable mais inconsciente nièce était quelque part dehors et se croyait dans une des histoires d'Ambroise dont elle était l'héroïne, et allait sans doute se faire mettre en pièces si quelqu'un ne finissait pas par lui rappeler qu'elle était faite de chair et d'os, comme tout le monde. Il sentit son coeur se contracter et fit volte-face, sans avertir personne, dévalant les marches menant au château sans regarder en arrière. Prenant pied sur la pelouse, il s'élança vers l'île, essayant de se souvenir de façon approximative de la direction d'où venait le Patronus porteur de mauvaises nouvelles.

Pestant, il sortit son fleuret, se souvenant que l'endroit pullulait de créatures tout sauf conciliantes qui se cureraient sans doute les dents de ses os avec la dernière des félicités. L'arme lui parut dérisoire mais le rassurerait infiniment plus que sa baguette. Malgré tout ce que pouvait dire Hester, il savait bien qu'elle retenait ses coups quand ils s'affrontaient dans un duel magique et qu'il n'était pas capable d'affronter une telle créature. Il aurait sans doute fallu que le professeur d'alchimie change l'acier de son arme en argent, mais celui-ci était partie à l'infirmerie. Il n'y avait plus que lui. Et très honnêtement, alors qu'il entrait dans la forêt, il se sentait stupide. Qu'espérait-il, lui, Aramis de la Roche-Guyon, mousquetaire d'opérette, nobliau maniant plus aisément la plume que l'art de la magie, dans ce terrain de jeu pour grands méchants loups ? En cet instant, il était aussi ridicule que Sonechka. Il lui fallait des alliés. Fermant les yeux, il s'apprêtait à faire demi-tour quand un murmure lui fit tendre l'oreille. Sors de là, allez. La voix était à peine audible mais provenait de derrière lui, de l'autre côté du mur végétal que constituaient de hauts buissons et il la reconnut instantanément : Hester … ! Il se retourna, arme levée et franchit en quelques pas l'espace qui le séparait d'elle. Il leva l'autre main pour la rassurer : Je suis heureux de voir que tu vas bien ... Il l'avait perdue de vue dans la bataille, mais ne s'inquiétait pas outre mesure pour elle. Elle savait se défendre, elle en avait les capacités … et celles de l'aider : J'ai reçu un Patronus de Sonechka, nul doute qu'elle soit avec Théophile et ils sont en danger. Sans qu'elle en ait conscience, évidemment. Il oscillait entre inquiétude profonde et énervement après cette si mignonne tête brûlée, qu'il aurait volontiers enfermée dans un grenier de leur demeure familiale pour le restant de ses jours en cet instants précis.

_________________
    Life is beautiful, but it's complicated. We barely make it. We don't need to understand, there are miracles. Yeah, life is beautiful. Our hearts, they beat and break. When you run away from harm, will you run back into my arms ? I will hold you tightly when the hurting kicks in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 355
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Caf-pow & Lily
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/05/2011
    ♦ AGE : 27



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror infiltrée, ex-Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Mar 21 Aoû - 19:01


Je sais qu'elle a pas d'épée mais c'était trop tentant *pan*
La nuit était déjà bien entamée. Nuit d’horreur, nuit de malheur. Et pourtant, Judith avait réussi à survivre au premier épisode de cette course contre la lune. Elle en était même sortie survoltée, l’adrénaline grondant fortement dans ses veines surchauffées. Un regard à Eterna, mise en sécurité, avait suffit : il n’y avait plus de gentil loup-garou qui tienne. Elle allait le retrouver et lui faire la peau, et plutôt deux fois qu’une.
Elle avait poursuivi la bête dans les couloirs, retardée un instant par l’étrange fumée et le chaos qui y régnaient. Assez longtemps pour voir sa proie se faire bouter hors du château par la première fenêtre qui passait.
Ca n’avait rien changé. L’odeur du sang lui hantait les narines, le vent de la panique effleurait sa peau, et Jude avait continué d’avancer.

Une belette la détourna de son chemin. Hester. Sans prendre la peine de répondre, la jeune femme se jeta à sa suite, dévalant tous les escaliers à perdre haleine. Chacun de ses regards croisait de nouveaux dégâts, de nouveaux blessés. Blessés, pour ne pas dire morts, mais elle ne voulait pas le voir et encore moins le savoir. Chaque chose en son temps, ils pleureraient plus tard.
Le hurlement de la bête se fit entendre alors qu’elle fonçait à travers le parc, en direction de la forêt. Trouver Hester. Baguette brandie, l’Auror ne prêtait plus attention à rien sinon à son objectif.

Elle pénétra dans la forêt sans une once d’appréhension, la baguette brandie, tout entière concentrée sur les bruits qui l’entouraient. Il n’était pas question qu’un lycanthrope arrive avant elle au rendez-vous. C’est quand elle entendit des voix que Jude réalisa qu’elle était à l’heure. Un sourire sans joie lui éclaira le visage. Il était l’heure de faire quelque chose. Et quelque chose sans élèves pour l’entraver. Si les circonstances n’avaient pas été aussi graves, elle aurait été plus heureuse de pouvoir enfin se remuer le popotin.

« Hester ? J’espère que vous m’avez attendue, j’ai un compte à régler avec la »

Les mots moururent sur ses lèvres. Jude resta pétrifiée de surprise alors que la silhouette d’Aramis se dessinait devant elle, un fleuret à la main. A la surprise succéda le soulagement et son sourire devint plus chaleureux. Il était en vie. Puis la culpabilité. N’aurait-elle pas dû s’en préoccuper un peu plus tôt ? Un Patronus n’aurait-il pas été le bienvenu ?
Gênée, la jeune femme ne savait sur quel pied danser, et opta pour une franchise mesurée. Ils discuteraient de sentiments quand ils auraient enfermé la bestiole. « Je suis contente que tu ailles bien, » affirma-t-elle en regardant le thésard dans les yeux, serrant son bras dans un geste affectueux.

Elle ne songea pas un instant qu’elle était en train d’interrompre quoi que ce soit. Ni même qu’il trouverait sûrement louche qu’elle soit 1) en train de chasser le lycan 2) visiblement déjà proche d’Hester, alors qu’ils n’en avaient jamais parlé. Le simple fait que lui soit ami avec sa collège ne la frappa même pas. Elle avait d’autres choses sur lesquelles se concentrer, tout de suite.

« On sait combien il y en a en tout ? On en a combattu un dans la bibliothèque, puis il s’est enfuit, mais ça ne peut pas être le seul. » Elle marqua une pause, avant de passer aux questions pratiques. Vraiment pratiques. « Où est-ce qu’on peut les enfermer en attendant le lever du soleil ? Hester, tu as des nouvelles d’Adam ? » Après tout, c’était son équipe qui était chargée de surveiller ce genre de trucs. Et tout ça ne laissait rien présager de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auror

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 87
    ♦ PSEUDO : Phil
    Féminin ♦ CREDITS : Meuha
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 16/01/2012
    ♦ AGE : 34
    ♦ LOCALISATION : ... vous voulez la tuer, c'est ça ?



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror, ancienne Beauxbâtons
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Dim 30 Sep - 20:56

ᐛᑏᐖ


Quand on parlait de loup … on ne croisait pas le bon mais la vision qui s’imposa à elle la rassura, dans un sens. Même si penser à la vie privée n’était absolument pas conseillé dans un moment du genre, avoir la certitude qu’un proche était en vie enlevait provisoirement un poids. ᗱ˚ᗴ Hester … ! ᗱ˚ᗴ Elle-même. ᗱ˚ᗴ Assura-t-elle avec son sourire en coin peu convenable dans le contexte actuel. Donner l’illusion que tout est sous contrôle, que ce n’est que la routine … Jouer avec les masques. Encore. Toujours. Hester était soit une indécrottable menteuse soit une comédienne émérite mais, dans tous les cas, c’est la vérité qui devait tirer sa révérence face à son jeu d’actrice. ᗱ˚ᗴ Je suis heureux de voir que tu vas bien ... ᗱ˚ᗴ Pareil. ᗱ˚ᗴ Répondit la jeune femme, sincère, mais laconique lorsqu'elle était sur le qui-vive. Les quelques secondes d’attention accordées pleinement à Aramis étaient contrebalancées dans la minute par une vigilance accrue et une oreille exagérément tendue vers le moindre bruit suspect.

Scrutant les alentours, cherchant dans quelle direction reprendre la traque, la Picarde se tourna vers le thésard. ᗱ˚ᗴ Pas trop de casse de ton côté ? ᗱ˚ᗴ J'ai reçu un Patronus de Sonechka, nul doute qu'elle soit avec Théophile et ils sont en danger. Sans qu'elle en ait conscience, évidemment. ᗱ˚ᗴ … On va devoir aller les chercher. ᗱ˚ᗴ Emit la blonde dans un grognement désapprobateur. Bordel mais pourquoi ?! Pourquoi n’étaient-ils pas fichus de se fourrer ailleurs que dans les ennuis dès qu’ils en avaient l’occasion ? La chasse aux loups se mâtinait maintenant d’un arrière-goût personnel et de cette nécessité pressante d’en finir pour se lancer dans une autre quête.

Un nouveau bruit louche crissa aux alentours et la Française pointa sa baguette vers le vide, prête à en découdre. L’idée de renforts était cette fois occultée par les images sauvages des ennemis à abattre que l’évocation de Théophile et Sonechka en danger avait ravivées. ᗱ˚ᗴ Hester ? J’espère que vous m’avez attendue, j’ai un compte à régler avec la ... ᗱ˚ᗴ RAS pour le moment. ᗱ˚ᗴ Déclara sobrement la jeune femme à sa collègue et amie. Pas de fioriture, rien que de la simplcité pour ne pas faire fleurir plus de questions qu’il n’y en avait déjà. ᗱ˚ᗴ Je suis contente que tu ailles bien. ᗱ˚ᗴ On repassera plus tard pour les bons sentiments, on a du boulot. ᗱ˚ᗴ Lança-t-elle, sans véhémence, mais avec une nette volonté d’abréger tous les éventuels épisodes du genre. Jalousie de celle qui avait vu un bonheur identique lui être ravi ou excessif désir d’être toujours au maximum de ses capacités en ôtant tout l’accessoire, point de vue sentimental ? ᗱ˚ᗴ On sait combien il y en a en tout ? On en a combattu un dans la bibliothèque, puis il s’est enfuit, mais ça ne peut pas être le seul. ᗱ˚ᗴ Trois ou quatre, je dirais. ᗱ˚ᗴ Ce qui était déjà beaucoup trop.

Visiblement soucieuse, Hester accueillit la question de Jude avec une grimace. ᗱ˚ᗴ Où est-ce qu’on peut les enfermer en attendant le lever du soleil ? Hester, tu as des nouvelles d’Adam ? ᗱ˚ᗴ Je dirais la crypte. Les seuls dégâts qu’ils pourraient y faire, c’est démolir des tombes, ce qui, au demeurant, était triste, certes, mais eux, au moins, ils ne pourraient pas les tuer une seconde fois, et pour Adam, non. J’ai envoyé des patroni aux Aurors et aucun n’a répondu pour le moment. ᗱ˚ᗴ Non, toi non plus, Jude, du tout. Discrétion, quand tu nous tiens … hrm. ᗱ˚ᗴ Qu’est-ce qu’on fait ? A trois sur la même cible ? C’est peut-être plus prudent vu la force de ces bestioles … ᗱ˚ᗴ « Bestioles » pour ne pas dire « monstres » et accroître l’anxiété qui pulsait dans la poitrine face à l’ampleur de la tâche.

ᐛᑏᐖ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 76
    ♦ PSEUDO : Bluefeathers
    Masculin ♦ CREDITS : © Cecile362
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 02/08/2011



Revelio

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 1 Oct - 18:57

La vision d'Hester avait quelque peu rasséréné le thésard. Il savait maintenant qu'il ne se lancerait pas seul dans cette chasse insensée et qu'une de ses proches était en sécurité. Il ne s'en faisait pas trop pour Basile, tout tête-en-l'air qu'il soit, il restait un adulte responsable et il retrouverait donc son frère entier dans quelques temps, quand tout ce serait calmé. Une chose à la fois, pour l'instant, c'était de sa nièce dont il s'agissait, de sa nièce et de son ami toujours prêt à la suivre dans ses aventures sans queue ni tête. Foi d'Aramis, s'il mettait la main sur cette inconsciente, il lui passerait un savon de tous les diables dont elle se souviendrait, sans considération pour ses délires de grandeur. Il en était malade, de la savoir en danger, et de se douter qu'elle devait s'amuser. Il fallait que cela cesse ! Et lui vivant, jamais on ne lui remettrait une plaque d'Auror, il veillerait à en parler à Hester. Mais une chose à la fois. D'abord, il fallait aller la chercher. … On va devoir aller les chercher. Il se contenta d'un hochement de tête, n'ayant pas la tête à lancer un trait d'esprit doux-amer comme il les aimait. Il voulait qu'ils en finissent et que cette nuit ne soit plus qu'un mauvais souvenir dont ils pourraient reparler plus tard à tête reposer, avec tout son cercle en sécurité. Il fallait qu'ils y aillent, sans délai. Mais il allait lui laisser prendre la direction des opérations, sur ce coup, il ne serait pas d'une grande efficacité et préférait s'en remettre à son professionnalisme.

Il allait rengainer pour sortir sa baguette, sans doute plus utile sous le commandement d'Hester quand celle-ci se tourna vivement. Il n'avait pas forcément prêté attention aux bruits et fut surpris de voir sortir des buissons … Hester ? J’espère que vous m’avez attendue, j’ai un compte à régler avec la ... … Jude. Qui connaissait Hester ? RAS pour le moment. Etant heureusement plus homme d'esprit que d'action, il ne m'en fallut pas plus pour comprendre ce qui se passait juste sous ses yeux, et, si cela lui sembla étrange dans un premier temps, la course-poursuite qui les avait menés jusqu'à l'église puis dans d'autres sentiers défendus s'éclairait d'un jour nouveau et, en un sens, plus que logique. Ainsi, elle était bien plus que ce qu'elle semblait être. Incapable de décider de ce que cette révélation lui faisait, il décida de ne pas statuer et répondit à son Je suis contente que tu ailles bien. par un sourire. Aucune réplique ne lui venait et il ne chercha pas à en trouver. Il était totalement spectateur de ce qui était en train de se dérouler et ne prétendait absolument pas essayer d'y reprendre pied. Il se laisserait faire, simplement, prêtant son bras en renfort, mais guère plus. Il n'était pas en terrain connu.

On repassera plus tard pour les bons sentiments, on a du boulot. On sait combien il y en a en tout ? On en a combattu un dans la bibliothèque, puis il s’est enfuit, mais ça ne peut pas être le seul. Il assista à la conversation comme à un match de tennis, sans compter les points, simplement en attendant qu'on ait besoin de lui, ce qui ne semblait pas être le cas pour l'instant. Droit sur ses pieds, il finit cependant par rengainer son arme pour sortir sa baguette, n'étant tout de même pas franchement rassuré de se voir embarqué dans des plans visant à enfermer les loups-garous où que ce soit. Ce qu'il désirait, c'était retrouver Sonechka, la ramener au château par la peau des fesses s'il le fallait et partir faire le tour des dortoirs pour s'assurer que tout allait bien. Qu’est-ce qu’on fait ? A trois sur la même cible ? C’est peut-être plus prudent vu la force de ces bestioles … Je voudrais faire observer que je n'ai pas forcément la formation requise. Je ne voudrais pas vous ralentir. Jude était Auror. Il y penserait plus tard. Après avoir laissé ses yeux parcourir son visage un moment, il se tourna vers Hester : Le Patronus de Nech venait de l'île marchande. Ils doivent se trouver là-bas, en difficulté. Je peux vous épauler pour les secourir mais j'ai peur d'être surtout un poids si vous en venez à vous mesurer à la totalité d'entre eux. Je m'éclipserai en ce cas. Ils parlaient beaucoup trop, il fallait qu'ils avancent. Il commença à reculer vers le chemin menant à la partie commerçante de Nameless. Nous y allons, gentes dames ? avec un sourire qui ressemblait plus à une grimace. Il tentait de composer avec les circonstances, on ne pouvait décemment lui en vouloir. Cela faisait un peu trop pour un seul aristocrate en une nuit, fusse-t-il un mousquetaire chevronné.

_________________
    Life is beautiful, but it's complicated. We barely make it. We don't need to understand, there are miracles. Yeah, life is beautiful. Our hearts, they beat and break. When you run away from harm, will you run back into my arms ? I will hold you tightly when the hurting kicks in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 355
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Caf-pow & Lily
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/05/2011
    ♦ AGE : 27



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror infiltrée, ex-Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Dim 9 Déc - 20:26

Une fois la surprise de voir Aramis passée, Jude avait pu se concentrer un peu plus sur les évènements. Elle s’expliquerait plus tard, si explications il devait y avoir. Aramis était quelqu’un d’intelligent, il était probable qu’il devinerait bien assez tôt – et tout seul – qu’elle avait omis quelques légers détails quant à sa profession. En même temps, concierge, c’était un peu le pire métier du monde, elle ne revenait toujours pas du nombre de gens qui croyaient effectivement qu’elle faisait ça de son plein gré. Ah, oui, c’est épanouissant. Tu veux une baffe ?

Secouant la tête, l’Auror adressa un dernier sourire à son amant et accorda toute son attention à Hester, qui râlait dans son coin. « On repassera plus tard pour les bons sentiments, on a du boulot. » Elle fronça le nez comiquement, plus dans un vieux réflexe que par réel amusement : la situation ne se prêtait guère aux grimaces. Oui, effectivement, ils avaient du boulot. Une bête déchaînée se trouvait quelque part dans le coin, cherchant des élèves dans lesquels planter ses crocs. Des élèves ou des adultes, Eterna en était la preuve vivante – à cette idée, le cœur de Jude se serra et le sérieux reprit tous ses droits dans son esprit. La chasse allait pouvoir commencer.

Et une chasse, ça s’organisait : « Qu’est-ce qu’on fait ? » Questionna la blonde Hester. « A trois sur la même cible ? C’est peut-être plus prudent vu la force de ces bestioles … » Jude acquiesça vigoureusement. « C’est obligatoire, même. Il a déjà failli nous avoir dans la bibliothèque. Eterna se l’est prit de plein fouet. »
Elle se tût, paralysée par le malaise. La rage commençait à reprendre le contrôle, mais la jeune femme savait que sang-froid et réflexion sont parfois de meilleurs amis que la colère simple. Enfin, sang-froid surtout ; ils n’avaient pas le temps d’élaborer des plans. D’autant plus que la bête, elle ne perdrait pas un instant. Ses réflexes d’Auror feraient le reste.
Aramis prit le relai à son tour, distrayant ses pensées du massacre qui se déroulait probablement quelque part sur l’île. Ils perdaient du temps, à discuter. Foncer dans le tas, c’était probablement la meilleure solution, tout en évitant de se mettre dans des positions stupides. Plus facile à dire qu’à faire. « Je voudrais faire observer que je n'ai pas forcément la formation requise. Je ne voudrais pas vous ralentir. » Jude chercha le regard d’Hester, ses prochaines paroles déjà sur les lèvres. « Ne t’en fais pas trop, » protesta-t-elle, consciente de la vacuité de sa remarque. Il n’avait pas complètement tort. D’un autre côté … « je ne crois pas que la formation aide à quoi que ce soit dans des cas comme ça. Et surtout, rentrer seul en ce moment, c’est globalement une super mauvaise idée, » ajouta-t-elle plus bas. Inutile en effet de préciser que s’il se faisait bouffer sur le chemin, elle le prendrait plutôt mal, sans parler d’Hester. Interdiction de machouiller les amis des Aurors, remember, le loup ?
Elle attendit la réponse de sa comparse, alors que le thésard continuait sur sa lancée. Il avait pour l’occasion échangé son épée contre une baguette, sans qu’elle ne sache trop si c’était oui ou non une bonne idée. « Le Patronus de Nech venait de l'île marchande. Ils doivent se trouver là-bas, en difficulté. Je peux vous épauler pour les secourir mais j'ai peur d'être surtout un poids si vous en venez à vous mesurer à la totalité d'entre eux. Je m'éclipserai en ce cas. » L’Américaine adressa à son tour un regard évocation à Hester, cherchant son approbation avant de décider pour la troupe : « S’il y a des élèves en danger, c’est la priorité. Faisons comme ça. »

A cet instant, la sorcière n’avait pas forcément conscience de l’état d’esprit de ses amis. Le sien était tout entier concentré sur une idée : arrêter les loups. Les empêcher d’attraper encore des gens. De briser d’autres corps ; elle avait vu assez de sang pour ce soir.
« Nous y allons, gentes dames ? » proposa le Français avec son ton habituel. « Allons-y, » acquiesca-t-elle dans un mauvais français. Si le sort de traduction n’avait pas marché, ses comparses auraient probablement entendu quelque chose comme « euh-lonne-zi ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Auror

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 87
    ♦ PSEUDO : Phil
    Féminin ♦ CREDITS : Meuha
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 16/01/2012
    ♦ AGE : 34
    ♦ LOCALISATION : ... vous voulez la tuer, c'est ça ?



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror, ancienne Beauxbâtons
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Dim 17 Fév - 17:06

ᐛᑏᐖ


Ecarter les questions subsidiaires pour se focaliser sur le problème principal ; fait. Concilier la couverture de Jude avec la présence d’Aramis ne serait pas particulièrement simple dans de telles circonstances mais les simagrées n’avaient pas davantage droit de cité en ce moment. Ménager certains secrets risquait de faire perdre du temps pour autre chose et Hester estimait qu’aucun d’eux n’était en mesure de se le permettre. Le temps des explications viendrait plus tard, assertion qui pouvait sembler incongrue dans l’esprit d’une Française qui fuyait la vérité depuis de longs mois déjà. ᗱ˚ᗴ C’est obligatoire, même. Il a déjà failli nous avoir dans la bibliothèque. Eterna se l’est prit de plein fouet. ᗱ˚ᗴ Bordel, jura-t-elle, serrant les dents. Nom de dieu mais … Son poing s’ouvrit puis se referma d’un coup sec plusieurs fois d’affilée afin d’évacuer la pression. Apprendre que quelqu’un était blessé n’avait jamais rien de drôle. Apprendre qu’une coéquipière et amie s’était fait choper par un lycanthrope en chasse, rien de rassurant. On se couvre mutuellement. ᗱ˚ᗴ Décréta-t-elle, les sens toujours en alerte. Il suffisait qu’elle et Jude couvrent les côtés et qu’Aramis reste au milieu. Puisqu’il était techniquement le moins féru de ce type de combats, il serait plus en « sécurité » mais tout aussi utile.

Aux aguets, Hester était tendue. Sa paranoïa quotidienne était exacerbée en situation de crise et elle se surprit à penser qu’elle était réellement heureuse que son boss, Coquerelle, ne soit pas dans le coin pour lui asséner pareille remarque. ᗱ˚ᗴ Je voudrais faire observer que je n'ai pas forcément la formation requise. Je ne voudrais pas vous ralentir. ᗱ˚ᗴ Ne t’en fais pas trop, je ne crois pas que la formation aide à quoi que ce soit dans des cas comme ça. Et surtout, rentrer seul en ce moment, c’est globalement une super mauvaise idée. ᗱ˚ᗴ Voilà. Je ne suis pas de la brigade en charge des créatures, la situation, globalement, n’a rien d’un truc « normal », même pour les Aurors. Mais nous n’avons pas le choix. ᗱ˚ᗴ Que tout le monde soit mobilisé au maximum et, surtout, que chacun reste avec d’autres pour maximiser la protection. Soutenant le regard de Jude, Hester retint un soupir face à l’ampleur du boubier dans lequel ils étaient. ᗱ˚ᗴ Le Patronus de Nech venait de l'île marchande. Ils doivent se trouver là-bas, en difficulté. Je peux vous épauler pour les secourir mais j'ai peur d'être surtout un poids si vous en venez à vous mesurer à la totalité d'entre eux. Je m'éclipserai en ce cas. ᗱ˚ᗴ S’il y a des élèves en danger, c’est la priorité. Faisons comme ça. ᗱ˚ᗴ Faisons comme ça. ᗱ˚ᗴ Approuva la jeune femme, oscillant entre l’énervement et l’angoisse à la simple pensée que les deux autres inconscients se promenaient sur l’île marchande en ce moment même. Les consignes de sécurité étaient, visiblement, faites pour les chiens, à les en croire, et Hester ne manquerait pas de se rappeler au bon souvenir de Théo lorsque tout ceci serait terminé. ᗱ˚ᗴ Nous y allons, gentes dames ? ᗱ˚ᗴ Allons-y. ᗱ˚ᗴ Toujours, Milord. Lètse gau. ᗱ˚ᗴ Embraya-t-elle avec son accent anglais douteux, par pure solidarité avec Jude ou par manque de maîtrise, allez savoir.

Le chemin se fit relativement sans encombre. Hormis le pas pressé et l’obligation d’être constamment sur la défensive, rien ne leur mit spécialement de bâton dans les roues. C’est en arrivant sur la plage que les premiers écueils se dressèrent devant eux. La mer, déchaînée, dévorait le sable par intermittence, la houle projetant à intervalle régulier des vagues en furie vers la terre ferme. Mais, au milieu de tout ce fatras, une tache sombre, évoquant une silhouette. ᗱ˚ᗴ Vous voyez ce que je vois ? ᗱ˚ᗴ Demanda-t-elle à l’intention de ses compères.

ᐛᑏᐖ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 76
    ♦ PSEUDO : Bluefeathers
    Masculin ♦ CREDITS : © Cecile362
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 02/08/2011



Revelio

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   Lun 10 Juin - 17:56

Cette soirée n’avait aucun sens, et l’esprit chevaleresque du mousquetaire préféré de ces dames en avait pris un coup. Il parvenait à rester debout sans doute grâce à l’adrénaline qui pulsait dans ses veines et l‘empêchait de s’arrêter pour réfléchir, un peu comme dans un duel au fleuret particulièrement bien mené, ce qui aurait d’ailleurs du être l’activité de cette nuit. Inutile de préciser qu’il n’avait pas spécialement prévu d’inviter des créatures à fourrures à cette danse qu’il devait mener avec sa Picarde préférée. Mais les questions étaient reléguées dans un coin de son esprit. Il désirait se rendre utile et, fort heureusement pour lui, aucune des dames en présence, bien plus capables que lui en terme de poursuite de créatures dangereuses ne semblait s’offusquer du fait qu’il les accompagne. Il avait suivi leur échange personnel sans trop le comprendre, mais pour ce qui était de la suite des événements, il était plus partant pour se donner à fond. On se couvre mutuellement. Il acquiesça, se remémorant ses cours d’escrime. Manier une baguette en plein combat devait être à peu près la même chose et, comme le fit remarquer justement Jude, cela n’avait pas vraiment d’importance s’il n’était pas expert comme elles, il ne devait pas y avoir de module « affronter un lycanthrope » dans le programme de formation classique des Aurors. Il allait falloir agir au jugé et se lancer dans le combat en faisant confiance à ses instincts. Le parti fut vite pris de prendre la direction de l’île marchande, endroit où logiquement devraient se trouver ceux qui leur étaient chers, mais surtout tout une troupe d’autres personnes à sauver. Aramis n’avait pas l’étoffe d’un héros, contrairement au mousquetaire du même prénom alors oui, il pensait à ses proches en premier. Mais il était consicent qu’il agirait pour le mieux quoi qu’il advienne. Une question d’honneur, ou quelque chose comme ça. Peut-être que l’instinct de chevalerie coulait dans ses veines avec son sang bleu ? Qui savait.

Allons-y.Toujours, Milord. Lètse gau. Sans plus disserter, ils partirent. Le cœur de l’aristocrate, qui battait la chamade, se calmait étrangement, pas après pas. Il savait que ce ne serait sans doute pas le cas éternellement et que face au danger, il reprendrait sa course effrénée, mais en attendant, il essayait de réfléchir froidement, de retrouver ses automatismes d’épéiste pour pouvoir appréhender les choses un peu plus sereinement. La présence de son amie de toujours et de la nouvelle dame de ses pensées aidaient légèrement, son instinct galant et protecteur prenant e dessus (on ne referait pas un Français aristocrate, même s’il était loin de les prendre pour des faibles femmes, ayant déjà tâté du fleuret de a Picarde et ne doutant pas des capacités de Jude qui était Auror, donc, digestion d’information à venir, mais plus tard). La nuit était toujours aussi claire, mais pas à cause du jour se levant, plutôt de la Lune haute dans le ciel. L’aube ne viendrait-elle donc jamais ? Vous voyez ce que je vois ? Il se raidit instinctivement et avança, essayant de détendre ses muscles pour bénéficier de plus d’aisance dans ses déplacements. Il dépassa légèrement les deux femmes … pour se rendre compte qu’il s’agissait d’une simple projection d’ombre d’un buisson sur le sol. Il laissa l’air s’échapper doucement de ses lèvres avant d’annoncer : Ce n’est rien. Continuons. Il se laissa rattraper pour reprendre la route. Et ses prières repartirent vers le ciel, lui qui pourtant ne l’avait jamais imploré et n’aurait peut-être pas dû s’y risquer aux vues de certains événements récents. Que l’aube vienne rapidement. Par pitié. Malheureusement pour lui, il devait s'avérer qu'elle ne viendrait pas assez tôt.


{{ The End

_________________
    Life is beautiful, but it's complicated. We barely make it. We don't need to understand, there are miracles. Yeah, life is beautiful. Our hearts, they beat and break. When you run away from harm, will you run back into my arms ? I will hold you tightly when the hurting kicks in.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE ; PV } Who's afraid of the big bad wolf ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soren M. " Seth " Brogan - Who's afraid of the big bad wolf ?
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» "Une femme d'esprit est un diable en intrigue." [Eléonore - Emmanuelle]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» ♣ intrigue oo9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Welcome On Nameless ─
 :: ─ Gestion des personnages. :: ─ La pensine.
-