Partagez | 
 

 Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Mer 30 Déc - 20:43



    Il y'a toujours un moment dans la vie où l'on se sent l'âme d'un héros. Que dis-je, d'un super héros! Avec Pavel, et bien... Ça nous arrive plusieurs fois par jour, chaque fois qu'on le croise quoi! Il n'y pas de "J'm'en fou, il a qu'à se faire enfermer dans un placard après deux bonnes baffes" qui tienne avec Susi. Pavel c'est un peu la femme en détresse, la Lois de Clark, la Mary Jane de Spiderman... 'fin vous voyez le genre.... Et même si Susi est loin de ressembler à un mec et Pavel a une fille, il se trouve que c'est toujours elle qui le sort de ses mauvais pas. Loin de s'en plaindre, elle se marre en fait. Et puis affronter les gros lourds c'est l'un de ses petits plaisirs dans la vie. Un joli sourire et un coup de baguette et hop, le tour est joué. De plus, le fait qu'elle soit de sexe féminin aide beaucoup vu qu'en général, les hommes ne s'attaquent pas aux filles. Au pire, y'a toujours le numéro de pitié qui fonctionne quand tout semble perdu. Mais quoi qu'il en soit, Pavel avait toujours survécu avec la brune dans les parages. C'était son ange-gardien, la lumière qui éclaire ses nuits sans fin... Sa pote quoi! mr green
    On le disait lourd, geek, maladroit, stupide, et j'en passe... Mais si vous voulez la vérité, Pavel était vraiment un chic type! Il avait toujours le mot pour rire, même si c'était pas fait exprès, et il lui apprenait pleins de trucs sur les moldus. Oui parce que Susi elle y comprenait pas grand chose... Lou avait bien essayé de l'instruire mais quand on essaie de sauver les gens coincés dans la boite au lieu de comprendre que c'est un film à la télé, y'a de quoi déclarer forfait! Breffouille, je vous explique le topo au lieu d'écrire un post à la gloire de Pav'. Il va s'en vanter après uh

    L'anglaise revenait d'une petite balade à la plage et comptait rejoindre son dortoir afin de traîner avec ses potes. Journée normale quoi. Alors qu'elle s'apprétait à franchir les premières marches, un cri ou plutôt un gémissement, lui arracha une grimace interrogative. Dieu, mais qui pouvait émettre un tel son? Une créature avait peut-être franchit la porte... O_o... Et, comme dans tout bon film d'horreur qui se respecte, la jeune femme décida d'aller voir ce que c'était ¬¬'. Un pas, deux pas... Un nouveau couloir et une petite tête qui se glisse pour guigner. RAS, juste deux gros lourds qui attaquent un jeune homme sans défense. YATASUPER SUSI A LA RESCOUSSE!!! Telle une furie, la tornade brune s'abat sur les grands méchants! Un coup de ninja par-ci, un coup de karaté par là... Non, en fait elle a juste marché vite et leur a tapoté l'épaule. uh


    Salut! Faudrait le lâcher ein... Regarde toi, t'es grand, musclé et armé d'une baguette. C'est pas équitable uh

    Monsieur lâche la victime et se tourne vers sa nouvelle cible qui semble comprendre qu'elle est dans de beaux draps. Déglutissant avec difficulté, souriant autant qu'elle le peut, la brune écoute à peine ce que Musclor a à dire.

    Tu veux prendre sa place, qu'on s'amuse avec toi aussi?
    Heu nan, merci ça va aller... Franchement mr green
    T'as pas vraiment le choix ma jolie...
    ... Si tu me touches je te bouffe compris?

    Et oui, les gros lourds ça fait peur un moment alors on leur répond comme il faut, tout sourire, ce qui accentue encore plus l'effet de la réplique. Et quand on voit Monsieur pote à Musclor sortir sa baguette et un Pavel pas à sa place, on se rend compte qu'il faut envisager la fuite... Et très vite parce que cette fois la pitié ne marchera pas uh .
    Doucement, et discrètement aussi, Dame Susi prend la main de son homme en détresse et adresse un dernier sourire aux deux animaux.... avant de... COURIR!!!
    FIZZZZZ /SBAAAAAAF/ SPLOOOCHKKKKRRRR! Des sorts fusent de partout, on se croirait dans la guerre des étoiles et puis une porte apparaît et on retrouve espoir! Sauf que y'a personne dedans... Juste de la flotte partout mais il en faut plus pour décourager nos deux amis en quête de survie! Et comme y'a rien d'autre à faire bah on pousse Pavel dedans et on saute avec! mr green

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Mer 30 Déc - 21:29

    Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire OH YYYEEEAAAA .. Oui, c'est une version rock pas encore très connu. Un groupe Tchèque qui s'est éclaté dans le garage d'un des membres du groupe et qui en a fait une version Trash Baloo. Voyez le genre ? Un gros ours avec une crête, des piercings et surtout une partie du poil teint en rouge pétard avec des effets bleu.. Enfin, vous voyez à peu près le style. Le genre de groupe qui chante en hurlant et vomissant ses tripes dans le micro, qu'on sait pas vraiment en quelle langue il chante et si il chante ou si il crie de douleur.
    Pourquoi parler de ça ? Simplement parce qu'il en faut peuuuuuu pour être heureux, et un pas de côté pour parfaire la danse improvisé de Mister Pavel, le Beau Gosse Russe, pas très beau gosse mais qui aime y croire. En bref ? Moi. Il en faut peu pour se croire parfait vous allez me dire, je le devine, pas la peine de vous cacher, je sais ce que vous pensez. Non, je suis pas legilimens mais ça se voit sur vos gueule, c'est bon souriez pas comme ça. Quoi, j'ai un truc sur la tronche ? Une verrue ? Une pustule ? Tu veux te battre ?
    SBAM
    Et c'est généralement là, qu'on pose les mains sur la surface aussi solide que de la pierre pour tâtonner avant de tapoter ce qui ressemble à ses des joues mal rasées et soudain, le caillou géant vous empoigne par le col et vous soulève. Et là, vous avez un réflexe psychomorphologique, après avoir trop maté Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre, c'est de balancer un bon vieux

      Pavel : « Oh punaise .. Le sol il est pas palpable. »


    Et puis là, généralement, c'est le levé de tête, le sourire innocent et t'essaies de courir, sauf que si tu touches pas le sol, ça sert à rien. Mais on y va, de toutes ses forces mais le mec, il est pas seul, il a un copain. C'est un peu copain comme cochon, ou Laurel et Hardy. Tu vois le genre ? Sauf qu'y a la désagréable sensation d'être face à deux gladiateur et moi .. Bha d'être le petit mec qui donne le courrier et qui se fait taper dessus parce qu'y avait un truc pas plaisant dans une lettre livrée. En gros ? L'innocente victime qui aurait mieux fait de rester sous la couette.
    C'est con quand même, perdre la vie pour si peu. J'aurais pas eu le temps de dire adieu à Hubert, de donner une baffe à Israel pour toutes celles qu'il me donne, de câliner Ariel et d'embrasser Neva *-* .. J'aurais même pas eu le temps de dire à Susi que je l'aimais beaucoup ma brune T_T .. Non, je dois subir mon triste sort, alors réflexe, fermer les yeux très fort. Comme si ça allait faire passer la douleur, mon cul ouais, c'est juste qu'en plus d'avoir mal, y aura la surprise en plus. Deux pour le prix d'un !! Offre promotionnel sur les coups de poings et mauvais sort !!

      Pavel : « Faites gaffe les mecs !! Je connais des gens très haut placé !! Des gens de haut rang qui vous .. »


    Et là, triste révélation, parce que si ils sont hauts placés ceux que je connais, c'est parce qu'ils se foutent sur des escabeau, sinon ils ressemblent plus à des liliputiens qu'à des humains. Foutue croissance de merde qui me rend grand. Alors voilà, une dernière prière, un dernier adieu par la pensée et les yeux fermés, on serre les dents et là, du vent.
    Non mais genre, vraiment du vent !! Dieu, c'est toi ?! J'suis mort c'est ça ?! mais euh .. Tu pourrais rallumer la lumière ? Sauf que bon, le temps que je comprenne que j'ai pas rouvert les yeux, j'entends Susi .. Susi *O* !!
    Et là, yeux globuleux, je la dévisage. Manque plus que la cape, le slip par-dessus les collants et le vent qui fait volet la cape et les cheveux et c'est parfait. Mais faut pas pousser, parce que je veux bien qu'elle me défende mais prendre ma place. Bha quoi ? j'y tiens à cette position de boulet u.u J'suis un peu maso sur les bords.
    Ni une ni deux, je bondis, jambes écartes, les bras qui font plein de mouvements avec le fameux

      Pavel : « AAAYYYYYYAAAAAAAAAA NYAAAA »


    Bruit qui fait généralement fuir les persécuteurs, pas rire !! Alors pourquoi ils rigolent TT.. J'suis sérieux quoi !! heureusement que Susi m'attrape la main, sinon j'en aurais fait de la pâtée pour chat !! Qui à rit ¬¬ ? Qu'il se dénonce !!
    Bref.
    Course poursuite à coup de ZWING et FIIIIZZZZZZ ainsi que AÏÏÏEUU mais ça c'est moi quand je me prend un sort dans la fesse, alors ça compte pas vraiment. Et je sais pas pourquoi mais quand Susi s'arrête je sens que c'est pas bon pour moi. Evidemment, le garçon est forcé d'être galant quand il est poussé pour passer le premier par une porte.
    SPLASSHHH

      Pavel : « MEUUUH NOOOOOON !! Mon brushing T_______T »


    Excepté que le brushing c'est le fait de ne pas passer le peigne dans les cheveux, un brushing à l'original quoi. Made in Pavel comme on dirait. Et puis c'est tout mouillé partout, mais le temps que je percute où on a atterrit, voilà que Susi me lance un regard à mi-chemin entre le "t'es vraiment bête" et le "attend, t'as vraiment fait ce que je pense que t'as fait tout à 'heure". Et comme si c'était pas assez, y a la vieille impression que des buffles enragés essaient de défoncer la porte.
    En même temps, si ils pouvaient y aller avec la tête contre la porte, ça m'arrangerait bien moi ..

      Pavel : « Oulala .. Mais c'est tout mouillé ici .. » Dit alors le russe stupide avec un faux air du type qui découvre à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Mer 6 Jan - 22:47



    En fait Pavel était sado-maso sur les bords, ça doit être ça le truc. Il prend un malin plaisir à se faire maltraiter par des brutes ou à enchaîner les conneries qui le mettent dans des situations pas possibles. Et en bonne mère Teresa croisée avec Wonder woman, bah Susi le sauve à chaque fois, c'est l'histoiiiiire de la viiiiiiie, le cyyyycle éterneeeeeeeel! Hum, pardon. Donc, topo rapide. Susi, Pavel, deux grosses brutes. Un sauvetage in-extremis, le danger qui repointe son nez et un numéro de kung fu... Everybody wants kuuuung fuuuu fiiightttiiiiiiing... Hum... Ouais Pavel l'avait fait. Pas dans le genre bruce lee mais plutôt comme kung fu panda. La brune avait tilleté la chose qu'une fois dans la flotte . Parce que oui, ils avaient couru tels des speedy gonzalez et autres bip bip pour finir dans les bains. Un bon plongeon, on retient sa respiration sous l'eau le temps que les brutes repartent et ensuite... Bah on y est en fait. Alors la réplique classique s'impose.... Mais généralement elle est dite par une fille du style bimbo qui ne ressemble plus à une pub L'oréal mais à une chanteuse disco. Alors quand ça sort d'la bouche de Pavel, pardonnez moi, mais y'a de quoi le regarder avec un regard interrogativement amusé. SURTOUT quand on se rappelle son numéro de karaté d'il y'a deux minutes.

    Meuuuh pleure pas petite sirène, t'es toujours aussi sexy!

    Et on accentue l'effet de cette réplique avec un ébouriffage de cheveux professionnel digne de Jean Louis David! Mais bon, on ne change pas les bonnes habitudes et c'est pourquoi Pavel l'ouvre à nouveau pour sortir une connerie encore plus monumentale que le coup du brushing. Voilà pourquoi il a le droit à un super regard d'la mort qui tue de miss Susi, genre "Tu manges quoi le matin? Parce que la même chose m'intéresserait vu comment tu planes!". m'enfin, la drogue c'est mal m'voyez!

    ... Oui on est dans les bains Pavel... Alors on va en profiter et se faire une thalasso façon Moratino!

    Et là c'est le moment où Pavel voit une fille en maillot pour la première fois de sa vie. Parce que oui, elle allait pas se mettre à poil devant lui, elle voulait pas le tuer nan plus ein! Mais passons, ce qu'il y'a de bien lorsqu'on habite sur une île, c'est qu'on adopte vite le reflex d'avoir toujours un maillot sur soit. En tout cas Susi le faisait. Alors en deux minutes tout était réglé. Suffit de jeter sa jobe et ses chaussures et de lever les bras façon Hiro Nakamura! Sauf qu'on épargnera le Yataaaa à Pavel parce que Susi ne connaît pas Heroes.

    Me regarde pas comme ça! Tu ferais mieux d'enlever tes fringues avant que je le fasse parce que là tu commences à me faire d'la peine tout habillé dans l'eau...

    Cher lecteur, n'oublie pas qu'il n'y a pas de sous entendus pervers dans les paroles de Sainte Susi. Je dis ça au cas où, 'fin... Sait-on jamais! Revenons à nos Hyppogriffes, le pauvre Pavel avait l'air un peu perturbé mais la brunette était sûre que ça passerait rapidement. Quoi de plus normal que de prendre un bain entre amis sans personne aux alentours? =D Je suis sûre que ça vous est déjà arrivé n'est-ce pas? Surtout si vous êtes avec un ami du sexe opposé, cela va de soit. ... Ouais bah prions pour que James ne débarque pas parce qu'il était du genre à se faire des idées... Pas comme Pavel uh

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Jeu 21 Jan - 16:27

    Pour pas mentir, de toute façon je mens mal, me retrouver dans l'eau avec une fille a toujours été un fantasme, malheureusement je me serais pas attendu à ce que ça se réalise si vite et que, bizarrement, ça n'ait rien d'aussi sympa que mes fantasmes.
    Disons que j'avais pas envisagé ça comme ça. Pas comme le résultat d'une fuite et d'une poursuite endiablée pour échapper à deux King Kong avec l'appétit d'un Shrek. Et puis, j'aurais jamais envisagé la possibilité de me retrouver dans ce genre de truc avec Susi. Pas qu'elle est moche hein !! Au contraire, mais je dois être immunisé maintenant, avec toutes les fois où on s'est retrouvé dans la merde.
    Parce qu'elle est super à vouloir toujours me sauver façon Superman au féminin, ou Wonder-woman, mais des fois, j'aimerais qu'elle cesse d'essayer de me sauver. Parce que même si au début ça commence bien, ça finit toujours par la mise à mort de pas moi tout seul, mais de nous deux. J'veux bien qu'elle soit solidaire mais y des limites quand même.
    Mais au fond, je l'aime bien ma petite Susi de Poudlard. Sauf qu'à ce moment précis, je l'aime bien mais au très fond de moi-même, très très fond .. parce que c'est pas que j'aime pas l'eau mais quand on a la particularité de frisé au moindre délire de température .. Et qu'on se retrouve dans ce genre de coin .. Disons, pour simplifier, que c'est dans ce genre de moment que je réalise que je dois avoir un lien de parenté capillaire avec les Jackson Five. Alors quand Susi s'amuse à vous ébouriffer un peu plus les cheveux, vous n'avez qu'une envie : vous pendre avec vos boucles.

      Pavel : « Ah bha là, c'est clair que Milou peut aller se rhabiller. »


    Sauf que c'est dans ces moments-là que tu te sens très seul, parce que ton amie elle connaît pas les dessins animés moldu et encore moins la télé. Ça doit être le genre de fille qui tape contre l'écran de la télé en demandant aux gens dedans comment ils ont fait pour y entrer. Le genre assez normal pour une sorcière qui n'a jamais fréquenté des moldus.
    Et généralement, pour parfaire la scène digne du pire film comique raté à petit budget, y a toujours le crétin du groupe - ou du duo - qui lâche une phrase si subtil sur la situation que ça étonne tout le monde.
    Oui bha j'avais remarqué qu'on était dans les bains. Le seul bémol c'était juste qu'il me fallait le temps d'adaptation suivit de la minute de réflexion puis des cinq minutes pour complètement réaliser le délire. Oui, je suis lent du cerveau et alors ? ¬¬
    Et c'est là que Susi elle se fout en maillot .. Ôo ... ¬¬ .. O_O .. X_X..
    Réaction successive quand à la vue de la brunette en plein déshabillage pour se trimballer avec son maillot. Et là, y a le réflexe humain du "je mets mes mains devant mes yeux".. Pas pour pas la gêner mais parce que c'est bien moi qui suis gêné.
    Oui et bin quoi ?! On peut être un mâle et être pudique !! Ah non, moi j'ai jamais montré mes fesses à personne et c'est pas demain la veille que ça va arriver.
    Mais voilà, Susi, elle a TOUJOURS les mots pour te détendre .. Ahah.. Ironie, quand tu nous tiens u.u Et toi, tout ce que tu trouves à répondre c'est un petit

      Pavel : « QUEUAAAAA???? Meuh non je te permets pas !!! SI tu me touches je hurle au viol et tant pis si ils nous retrouvent !! »


    Hum oui .. Qui a dit que c'était facile d'être un puceau russe de nos jours ? Pas moi. Sauf que bon, t'as pas trop le choix, parce qu'avec la Diamentino à côté, tu sais que si t'obéis pas, elle est capable de le faire.
    Alors on se la joue Marylin qui marche sur une bouche d'aération.. Mais si vous voyez bien de quoi je parle !! Bha voilà..
    Dos à Susi j'enlève mon t-shirt non sans trembler comme une feuille.. Arrive le moment des conserves qui ressemble à un fruit sec tellement elles ont trempé dans l'eau .. Puis le jean, et là tu dis "merci bon dieu" parce que ce matin t'as pensé à mettre un caleçon de bain. Mais genre le truc informe qui fait parachute quand t'es dans l'eau. Et puis y a la folle envie de garder ses chaussettes pour pas se sentir trop déshabillé mais les chaussettes trempées sur la peau c'est pas le plus agréable alors on dit adieu T_T..

      Pavel : « Me regarde pas, ça me gêne .. >_< » dis-je en ne laissant dépasser que ma tête de l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Ven 5 Fév - 20:32



    Doux Jésus, d'où sortait donc cet homme, garçon... hybride? Non parce que franchement, faudrait faire un reportage sur Pavel, spécimen humain (mais en est-on réellement sûrs?) plus que singulier! Il avait des réactions qui sortaient un peu de nulle de part mais phénomène encore plus bizarre... Susi adorait ça! Non, vraiment ein! Elle comprenait pas grand chose parfois mais ça l'empêchait pas de sourire ou de rire comme si c'était la blague la plus hilarante qu'on lui avait jamais raconté! La brunette l'avait toujours trouvé très drôle mais aujourd'hui il n'était pas seulement le meilleur comique d'Elderwood, il était aussi vraiment craquant. Voilà pourquoi elle ne pouvait pas s'empêcher de lui ébouriffer les cheveux, de le forcer à se mettre en maillot lui-aussi. Et même si Pavel opposait de la résistance, la jeune Diamentino savait au plus profond d'elle-même qu'il finirait bien par céder! Ce fut lorsqu'il parla de viol qu'elle su qu'elle avait atteint son but. Il venait tout simplement de lui avouer ses désirs cachés entre deux touches d'humour! Décidant de ne pas le brusquer, Susi usa elle aussi de l'humour, n'en pensant bizarrement pas moins que c'était aussi son désir actuel...


    Ne prend pas tes désirs pour une réalité!

    Hum... Depuis quand miss Diamentino se la joue sexy bitch en chaleur dans le carré VIP de la boite la plus branchée de la ville? Quoi qu'il en soit, Pavel finit bel et bien par retirer ses vêtements, prenant bien son temps. La rouge et or continuait de le regarder (le dévorer du regard serait plus approprié), un sourire satisfait sur son doux visage. Comment n'avait-elle jamais remarqué à quel point le beau russe était tout à fait son type? Pourquoi perdait-elle son temps avec James alors qu'elle avait sous les yeux celui qui faisait battre son coeur plus que quiconque? Will et Eden avaient toujours eut raison, elle méritait mieux et à défaut de pas les avoir eux, elle se devait de choisir le meilleur partit possible et malheureusement pour elle (ou plutôt lui vu la situation actuelle), James Brandon Kent ne l'était pas. Premièrement, il était terriblement arrogant et froid, comportement plus que désagréable. Et le comble, il ne s'entendait même avec avec Will & Eden alors pourquoi donc s'obstinait-elle à perdre son temps avec lui?

    Faudra t'y habituer parce que ça vient tout juste de commencer...

    Sur ces paroles, elle s'approcha doucement de Pavel, l'observant avec intensité sans réellement comprendre pourquoi elle était aussi attirée par le jeune homme. Lui qui était pourtant bien loin d'être aussi beau, brillant et drôle que Will & Eden... Mais il fallait se faire à l'idée qu'elle ne les aurait jamais mais qu'ils seraient très fiers de la voir au bras de Pavel. D'ailleurs, en y repensant, ils étaient aussi de très bons amis! Ce chocolat chaud qu'ils lui avaient amené au réveil était tout simplement divin et depuis qu'elle y avait gouté, la jeune femme avait sentit bon nombre de changements. Elle n'avait pas voulu aller voir James mais avait préféré se pavaner en maillot à la plage, et au lieu de se rendre au rendez-vous prévu de cet après-midi elle préférait rester ici avec Pavel. Délicieusement étrange tout ça...

    Tu sais... Je t'ai toujours bien aimé et Will & Eden seraient bien contents de savoir que je te l'ai dit et surtout que je te l'ai démontré!

    Rien de surprenant à la voir tenter une approche à but échangiste de salive par le biais d'un baiser passionné.
    Ah... Je vous ai pas dit! Le soit disant chocolat chaud... n'en était pas vraiment un. Appelons le plutôt "potion pour que Susi quitte ce crétin de James" soigneusement fabriquée avec amour par ses deux débiles de meilleurs amis! Ça explique soudainement tout ein? Sa dévotion et admiration pour le duo des imbéciles mais surtout son attirance soudaine et inexplicable pour Pavel dont le prénom était devenu synonyme "d'homme de ma vie" dans la tête de la jeune Diamentino. Prions pour que le Russe ne profite pas de la situation et la tire de ce mauvais pas car le destin de Susi était désormais entre ses mains!
    La suite? Au prochain post! /SBAF/



[ Pow ou la muse à conneries... ¬¬' ]

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Sam 13 Fév - 20:23

    Je vous le dis, à ma naissance, l'intelligence à boycotté mon berceau. Je me demande même si à la place d'un coup de baguette de fée, c'est pas un coup de bouteille de vodka que j'ai reçu sur la tronche. L'air de rien, ça expliquerait pas mal de chose, mais ça expliquerait pas tout. Mais ça donnerait un minimum de crédibilité à ma réponse pour la fameuse question du "T'es un OVNI ou on t'a juste raté à la naissance ?". Le point positif, c'est que je suis une incertitude, un cas sur lequel les autres s'arrêtent pour tenter de trouver une réponse. Le truc c'est que j'ai rien d'un OVNI, sinon je suis doué pour réussir à cacher mes six bras et mes deux bouches. Non, moi je suis un SEVNI; Sorcier Etrange et Volant Non Identifié. Je commençais même à le croire, surtout quand j'avais des réactions étranges dans des situations qui attendait un certain contrôle de soi et une maîtrise du problèmes.
    Mes parents avaient du sacrement abusé sur la dose d'alcool lors de ma conception, le côté positif c'était que j'étais immunisé contre l'addiction à la boisson. Le négatif c'est que je me trimballerais cette tare à vie. Je resterais l'éternel puceau décérébré que j'étais. Je finirais vieux garçons dans un centre de retraité moldu avec Ursula comme seule compagne, qui serait un poisson rouge mort depuis une semaine que j'aurais pas eu le courage d'enterrer. Les seuls amis qui continueraient à me rendre visite serait les médecins pour les piqûres sur les fesses habituelles et le psychologue parce que je continuerais de parler de ma scolarité à Elderwood. Je serais pris pour fou et j'aurais de la chance si on me fout pas sur le bûcher parce que j'entendrais des voix. Oui, mon avenir était tout tracé devant moi, je n'avais qu'à suivre les miettes de brioche qui traîné sur le sol poussiéreux.
    Non, j'suis pas pessimiste, j'suis simplement très réaliste, je ne me fais pas d'illusion ! Qui voudrait de moi ?! Pas Susi en tout cas. De toute façon, elle m'intéresse pas. Pas qu'elle est moche, faudrait être aveugle et complètement siphonné pour la trouver laide, mais son petit ami était un moyen de persuasion à lui tout seul pour pas l'approcher. Disons que le truc repoussant chez la Diamentino, c'est James justement. D'ailleurs, le premier truc qui frappait chez lui, c'était ses mains et les différents bleus que j'avais récolté au cours de la scolarité le démontrait parfaitement. De toute manière, j'étais pas le genre de Susi, j'étais trop niais pour lui plaire, je le savais, c'était pas un secret. Avec elle au moins c'était clair, plutôt que les autres avec leur "c'est pas toi, c'est moi". Ouais, d'accord c'est toi, mais bon quand même au bout de la dixième, je me dis que c'est moi le problème. En fait, je suis un problème ambulant alors bon.
    Quoique, Susi battait des records aussi.. Fallait le faire quand même, pour se retrouver dans les thermes avec une nana, et n'avoir pas même l'ombre d'une idée d'en profiter. Ou alors, faut simplement s'appeler Pavel. Elle aurait aussi bien pu se foutre un masque et me sortir "Pavel .. je suis ton .. fantasme" - pas mon père, ça aurait fait trop de nouvelles à la fois - que j'aurais pas saisi la finesse de la réflexion. Oui, je suis lent du cerveau, ou cerf-volant, comme vous préférez. Allez y, marrez vous, c'est fait pour..

      Pavel : « Mon seul désir c'est d'être au sec là ti suite maintenant et pas revoir les têtes de ces gnomes poilus à la Hobbit de Hobbitbourg !! »


    Le problème, c'est que là, je me sentais très seul parce que Susi connaissait rien des trucs moldus. Voilà donc que j'étais seul à rire comme un bossu de ma propre vanne, quittant ma chaussette à contre-coeur. Non mais vous vous rendez pas compte à quel point c'est ultra gênant de se retrouver presque nu devant une fille ! Comment ça j'exagère ?! Mais le maillot n'est qu'un bout de tissu qui sépare de la nudité !!
    Quoi ? Comment ça ? Comment ça "attention à susi" ?
    C'est là que tout à dérapé.. Ou du moins, que j'ai dérapé. Parce que Susi s'est un peu trop rapproché de moi avec cette réflexion digne d'un film d'horreur où la fille flirte avec l'idiot avant de le tuer. Elle voulait peut être me noyer ! J'allais mourir vierge .. Et si elle profitait de moi après mon évanouissement et juste avant ma mort, ça ferait de moi un dépucelé mort .. Affreuse vérité.
    Bref. Autant dire que la situation devenait grave bizarre, parce que Diamentino qui me drague .. Ouais vous voyez ce que je veux dire, c'est bon là, arrêtez de rire on a compris ! Et là, le drame.. Elle s'est approché de moi, la bouche ne cul de poule façon "viens faire un bisous baveux pour échanger les microbes". Panique totale à bord, situation de secours; reculer autant que possible.
    Mais voilà, quand tu recules précipitamment, même dans l'eau, tu glisses et tu te retrouves sous l'eau, le cul sur le fond du bassin avec la vue de Susi, en-dessous du cou. Par Merlin ! Crevez moi les yeux.

      Pavel : « Bloupbloup blup .. »


    Oui, je ne parle pas l'eau. Ou comment dire à susi "qu'est ce qui t'arrives ?". Sauf que dans ces moments-là, la seule idée qui me vint à l'esprit, fuir à la nage. Même si je suis pas un beau nageur, j'ai eu l'impression d'être soudain aussi bon qu'Amélie Mauresmo. Et c'est là que je vous dis que ça ressemble à un film d'horreur, quand une main vous attrape par la cheville et vous tire en arrière. Réflexe ? Tu cris, sauf qu'évidemment, t'as oublié que t'étais sous l'eau. Et croyez moi, l'eau des thermes, non seulement elle est chaude quand t'es dedans, mais quand tu l'avales, t'as l'impression que tu vas fondre de l'intérieur. Ressortant la tête de l'eau, j'ouvrais de grands yeux devant l'air papillonnant de Susi, suivit du pitoyable

      Pavel : « Pitié me fait pas de mal T_T .. J'imaginais pas être dépucelé par viol T_____T »


    Bha quoi !! Quand t'es puceau de la bouche, un baiser forcé c'est comme un viol u.u Tentative numéro deux, poser ses mains sur le visage de la brunette pour l'empêcher de s'approcher mais c'est là qu'une affreuse vérité s'imposa à moi .. Susi Diamentino avait plus de force que moi T.T c'te honte les mecs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Jeu 25 Fév - 17:14



    Il le savait pertinemment mais ne pouvait s'empêcher de continuer à caser des références mordues toutes les deux minutes. À force, la brune s'était habituée mais continuait toujours aussi inculte, ne comprenant pas l'ombre d'un mot de ces phrases énigmatiques. C'était pas faute d'essayer, pourtant! Elle écoutait toujours pendant les cours de Declan et Lou avait longtemps essayé de la faire voir des films moldus. Mais comme vous le savez, c'était dur de résister à l'envie de délivrer ces petites personnes de cette drôle de boite… M'enfin, un jour ou l'autre, la jeune Diamentino finirait bien par s'habituer aux us et coutumes de ces drôles de personnages. Elle s'était bien habituée à Pavel alors tout était possible non? Plus sérieusement, son petit rire craquant lui arracha un sourire attendrit. La potion des deux imbéciles faisait son effet et la suite, vous la connaissez déjà. Une jeune femme qui dérape et s'entiche du garçon le plus susceptible de lui résister malgré lui!

    S'approchant doucement de lui, elle tenta de goûter à ses lèvres mais il recula instantanément, finissant dans l'eau, hors du champ de vision de la belle. Le pauvre, il devait être intimidé par cette approche. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'il avait l'occasion d'embrasser une fille, elle ne pouvait donc pas s'offusquer devant une telle réaction. Avec lui, il fallait y aller en douceur, prendre son temps et faire les choses bien quitte à le lui expliquer avant. Mais Dieu seul sait comment il serait capable de réagir! Pourtant, quoi qu'il puisse bien faire, rien ne pourrait décourager Susi qui était totalement et maladivement amoureuse de lui grâce à ce prétendu chocolat chaud. Elle se sentait capable de déplacer des montagnes et dire oui au moindre de ses désirs. Pour la jeune femme, Pavel était l'homme qu'il lui fallait, son âme soeur, celui qui, sans le savoir, avait toujours fait battre son coeur. Et tout semblait logique maintenant qu'elle savait enfin la vérité! Voilà pourquoi elle ressentait toujours le besoin de s'assurer qu'il allait bien, de le sortir de situations impossibles ou de les traverser avec lui.

    Saisissant le bulgare par les épaules, elle l'aida à sortir de l'eau et le regarda de la façon la plus mielleuse qui soit. Mais contrairement à ses attentes, il ne réagit pas comme elle l'avait espéré. Il se mit à balbutier des paroles sorties de nulle part avec cet air apeuré qui le rendait si sexy. Comment pouvait-il s'imaginer une seule seconde qu'elle voulait lui faire du mal? Enfin, sauf s'il le lui demandait parce qu'il aimait ça, cela va de soit. Sinon, elle se comporterait de la façon la plus douce et aimante qui soit, parole de Gryffondor! Elle s'approcha alors de lui, histoire de le réconforter en caressant doucement son visage mais ce fut lui qui mit les mains sur le sien, pour s'en protéger. Le pauvre petit chou ne faisait malheureusement pas le poids contre l'amour et la force qu'il vous confère. Voilà pourquoi la brune déposa un léger baiser sur l'une des joues de son ami.


    Mais je ne te ferais jamais de mal voyons! Si tu n'es pas prêt j'attendrais, je ferais tout ce que tu me demandes si ça peut te rendre heureux et te faire éprouver de l'amour à mon égard!

    Je ne souhaite à personne d'être confronté à un discours du genre! Bah ouais, ça fait quand même pas mal soumis et désespéré non? Un tue l'amour pour plus d'une personne car comme dit le dicton, fuis moi je te suis, suis moi je te fuis. En l'occurrence, Pavel devrait se contenter de cette seule fille prête à faire une telle chose. Non pas qu'il ne soit pas attirant, c'est juste que son comportement singulier faisait peur à plus d'une. Il faisait d'ailleurs partie des rares personnes a avoir complètement désespéré William à cause de leur comportement avec la gente féminine! Alors s'il voulait avoir un minimum d'expérience il fallait qu'il y mette du sien et ne fasse pas trop le difficile (a). Non pas du tout, je ne plaide pas la cause de Susi mais cette dernière aimerait tout de même assouvir ses envies trafiquées par cette potion de malheur. Elle ne pu d'ailleurs pas s'empêcher de passer sa main sur le visage et les cheveux de Pavel, juste pour avoir un contact avec ce dernier. L'air d'une folle furieusement amoureuse ne devait pas l'aider à conquérir de coeur de son cher et tendre, loin de là même.

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Mer 24 Mar - 13:54

    C'était pas normal. J'avais un sixième sens qui me soufflait quand les choses allaient de travers et aujourd'hui, ce sens avait tiré la sonnette d'alarme. Comment devinais je que ça n'allait pas ? Simple comme bonjour. Généralement, avec Susi, quand je faisais des références aux trucs moldus, j'avais soit le droit à un regard niais, soit un regard qui tue, soit carrément une frappe suivit d'un sermon comme quoi elle, elle me parlait pas de trucs que je connaissais pas. Concernant souvent ma méconnaissance en matière de vie sexuelle. Bref, vous voyez le truc. Hors là, à ma référence au Seigneur des Anneaux, film culte ce qui me faisait d'autant plus mal en me heurtant à son ignorance, elle eut une réaction inattendue. Elle sourit .. Mais pas un sourire made in Diamentino. Un de ces vieux sourire que j'avais souvent vu se glisser sur le visage des filles qui courraient après Israel. Ce genre de sourire qu'une gonzesse colle à son visage quand il porte attention sur elle. Sauf qu'à moins d'être dans un rêve, j'avais rien d'Is', alors pourquoi est-ce qu'elle me fixait avec ces yeux de merlan frit ?
    Pourtant j'avais pas abusé sur la dose d'axe ce matin, donc c'était pas logique d'attirer Susi comme une mouche. J'avais pas non plus abusé sur l'after-shave - puisque j'en mettais pas, à défaut de me raser - et en plus j'avais pas balancé de potion ou filtre d'amour dans son café .. Minute papillon.
    J'étais nul en potion et toutes ces conneries mais je connaissais pas mal les effets que ça provoquaient pour en avoir moi-même reçu dans mes premières années à Durmstrang. Non, n'allez pas croire qu'une fille voulait que je l'aime, c'était juste pour me faire une mauvaise blague. Et si j'avais un peu zappé certains détails, je n'avais pas oublié les sensations qui avaient traversé mon corps. Bon, j'avais aussi vu les effets que ça faisait chez d'autres.
    Ouais mais, et si en fait Susi m'aimait vraiment et qu'elle avait décidé de me l'avouer maintenant. Après tout, on avait presque effleurer la mort par torture, et dans les films, c'étaient souvent à ces moments-là que la fille avouait son amour au mec. Quoi ? Pourquoi vous fixez l'écran comme ça ? GENRE c'est impossible de m'aimer !! Pas du tout, je suis très aimable moi u.u

    Comme si tenter de me noyé allait m'aider, je restais au fond jusqu'à ce qu'elle me chope par les épaules pour me sortir de là. Son regard. Ses gestes. Je ne pouvais plus me tromper, ça crever les yeux, c'était maintenant comme auréolé d'une lumière divine qui me disait; Voilà ta réponse. J'en étais sûr maintenant, Susi, ma Susi nationale, après tout ce temps à me sauver la vie, à m'aider à me défendre, à me supporter dans mes moments de délires solitaires, à me poser des questions quand je parlais de jeux vidéos et autre .. Cette Susi, la même que j'avais sans arrêt croiser à des moments mal foutu, qui avait apprit à m'apprécier comme j'étais. La seule fille dont j'aurais pu tomber éperdument amoureux .. Mon amie exotique .. Ma belle amie .. Ne m'aimait pas ¬¬. Un petit con avait dû s'amuser avec elle et lui filer un filtre d'amour pour qu'elle s'amourache du premier con venu. Et, triste découverte, j'étais ce premier con venu.
    Quoi que, bizarrement, ça ne me faisait pas aussi mal que ça, j'avais l'habitude d'être prit pour un idiot mais je dois avouer qu'à cet instant précis je me sentais plus mal qu'autre chose. Après tout, l'amour c'était de ce genre de chose dont j'aimais rarement m'amuser. J'étais solitaire et elle était avec le mec qui me faisait le plus manger de coups .. C'était un peu.. Dégueulasse.
    Si sa réflexion m'aurait touché en temps normal, moi au petit coeur tout mou, je l'attrapais pas les épaules et lui faisait me faire face, plaquant un air sérieux - qui ne devait absolument pas aller avec mon teint devenu pâle - et la secouais doucement.
    Sa main dans mes cheveux n'était pas pour m'aider, si bien que je fondais, désespéré et la secouer plus fort même si j'avais pas autant de force que je le souhaitais.

      « SUSSSIIIIIIIIIII REVEILLE TOIIIIIIIIIIII !!! T____T ... Tu me fais peur !! T'es pas dans ton état normal T_T ... Même si j'aurais aimé que MA GUEULE !! »


    Je la secouais comme un prunier, ou plutôt comme une branche de prunier et la dévisageais. J'avais peur. C'était tout con hein, mais Susi était l'une des rares filles avec laquelle j'avais construit un semblant d'amitié sans jamais avoir pensé à autre chose et l'idée qu'un con ait pu trafiquer ça me rendait nauséeux. J'en aurais pleuré de désespoir. Bordel de bite, si je le retrouvais je le .. Ouais non, je le rien du tout parce que c'était certain que ce serait lui qui me.
    Alors je me contentais de la secouer, priant silencieusement pour pas qu'un zigoto débarque et s'imagine autre chose que ce qui se passait réellement. J'en aurais chialé, je me serais roulé en boule et j'aurais réclamé ma mère de désespoir, au lieu de ça je m'agrippais à Susi en réalisant que c'était la seule avec qui j'avais eu un contact physique aussi poussé.
    Putain, triste réalité que je me mangeais en pleine gueule.

      « Susi T_T .. S'il te plaît, si je sais résister à une télé, je sais que tu sais résister à ces merdes de potions à la con T_T T'es ma seule vraie amie, t'es ma seule copine que j'aime mais pas d'amour mais que j'aime T_T S'il te plaît reprends toi !! »


    Pathétique hein ? Mais j'avais pas mieux et les paquets de larmes qui me coulaient sur les joues ne faisaient qu'en rajouter à l'eau qui commençait légèrement à me glacer le sang, alors que pourtant il faisait chaud dans la pièce. Haussant un sourcil, je lui balançais de l'eau à la gueule, histoire de la surprendre et espérant surtout que ça l'aiderait à reprendre ses esprits. J'espérais surtout qu'elle m'ait pas entendu pleurnicher sur notre amitié à laquelle je tenais tant. Désespérant ¬¬ et ça voulait une copine ce truc humide plein de larmes ?! Et bha y avait du boulot T_T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Mer 24 Mar - 23:29



    Qui sait, peut-être que si James n'avait jamais croisé la route de Susi ou si elle n'avait vu en lui qu'un coureur de jupon et une brute, peut-être serait-elle éperdument amoureuse de Pavel. Elle aurait pu tomber raide dingue de son côté clown, être charmée par sa sensibilité et générosité, succomber à son sourire et son doux visage. Qui sait... On avait beau dire que c'était un raté, lorsqu'on le connaissait bien, on se rendait compte que c'était exactement le contraire. Pavel c'était le genre de mec qui restait naturel même si ça faisait jaser, même s'il en souffrait parfois. Il ne cherchait pas à changer pour vous plaire, même si des fois on pouvait penser qu'il essayait. Non, Pavel restait ce garçon incompris et pourtant plein de potentiel. Les filles préfèrent les bad boys, ceux qui leur brisent le coeur sans état d'âme alors pourquoi faire simple et aimer un garçon qui pourrait vous rendre heureuse? On se le demande bien. C'était sûrement l'une des raisons qui expliquait pourquoi l'homme au doudou restait célibataire. Il avait tellement à offrir que ça devait en effrayer plus d'une, logique. Et je pourrais vous citer encore mille et une raisons qui vanteraient les qualités de Pavel et vous démontreraient à quel point il est le petit ami idéal mais... Ici n'est pas la question. Quoi qu'il en soit et malgré tout, le comportement de la jeune Diamentino était dû à la potion qu'elle avait bu sans le savoir un peu plus tôt. Son coeur appartenait à un dénommé James Kent et quoi que la magie puisse lui faire dire ou croire, il en était ainsi. Et son pitre d'ami comptait bien lui remettre les idées en place, son petit discours n'ayant pas eut l'effet escompté. Tandis qu'elle lui passait la main dans les cheveux, Pavel se mit à la secouer de plus en plus violemment à mesure qu'il n'obtenait pas de réaction. Décidant alors de sortir l'artillerie lourde, Monsieur se mit à lui crier dessus. D'après lui, elle n'était pas dans son état normal, il avait peur et voulait qu'elle se réveille, je cite. Mais Susi ne l'entendait pas comme ça. Elle ne comprenait pas pourquoi il était aussi violent avec elle. Peut-être n'acceptait-il pas qu'elle puisse vouloir attendre, qu'elle l'aime autant. Mais ce contact, aussi minime, soit-il, était déjà un bon début. Il s'inquiétait pour elle, la brune comptait donc pour lui, tout n'était pas perdu. Toujours secouée, elle tentait de le toucher, l'apaiser, mais plus elle incitait, plus Pavel devenait violent.

    Mais arrête, je vais très bien!! J'ai même jamais été aussi bien pour tout te dire! Purée Pavel, c'est si dur d'accepter d'être heureux ein? De quoi t'as peur? Je te dis que je t'aime et tu me traites de folle?

    Oui, Susi perdait les pédales, s'emportait totalement. S'il ne voulait pas d'elle qu'il lui demande simplement de partir. Elle saurait alors qu'elle devrait trouver d'autres moyens pour gagner son coeur, interroger des gens, lui laisser le temps de réaliser qu'elle était faite pour lui. Mais cette réaction, ces mots, elle n'était pas sûre d'encaisser comme il le fallait. Et puis il y'avait cette fin de phrase qui la laissait perplexe. Il le voulait, il LA voulait, alors pourquoi lutter, pourquoi vouloir qu'elle arrête? D'accord ils étaient amis et c'était risqué selon certains mais là c'était différent. Susi avait la profonde conviction qu'elle était faite pour être avec Pavel, que cette histoire ne connaitrait jamais de fin. Au fond d'elle, la belle le savait, c'était le destin, ils devaient finir ensemble, d'une manière ou d'une autre, aussi dur à encaisser que ce soit pour le jeune homme. Puis, petit à petit, plus de secousses, juste le beau brun contre elle, s'accrochant à la rouge et or comme à sa vie. L'incompréhension fit place aux larmes, les larmes à la tristesse et très vite, la jeune Diamentino fut totalement perdue, oscillant entre la réalité et celle que lui imposait cette foutue potion. Les battements de son coeur étaient omniprésents dans sa tête, durs à supporter. Heureusement, la voix de Pavel la fit reprendre ses esprits et elle planta ses yeux noisettes embués de larmes dans ceux de son compagnon. Encore une fois, il la suppliait de reprendre ses esprits, lui avouant par la même occasion à quel point il tenait à elle. Et ce mot, au milieu du reste mais si dur à assimiler. Potion. Bordel mais qu'est-ce qu'il se passait? La vérité, l'illusion, ils ne faisaient qu'un dans son esprit embué. Pourtant, elle ne pouvait nier qu'il y'avait une certaine logique dans tout cela.

    Je... Je sais pas, je sais plus, je comprend rien. Je t'aime mais... James, il est là lui aussi.

    Voilà, l'anglaise était folle, c'était sûr. Voilà pourquoi il ne voulait plus d'elle et le prénom de James qui s'imposait de plus en plus dans sa tête, accusateur, moralisateur. Bon sang, mais pourquoi elle n'arrivait pas à se reprendre? Pourquoi elle hésitait entre se jeter sur les lèvres de Pavel et quitter ces thermes le plus rapidement possible? Il n'y avait plus trente-six solutions. Ils devaient user de la magie et risquer d'autres problèmes ou envisager à nouveau la violence, mais la vraie cette fois-ci. Un sourire s'esquissa sur le visage de la belle lorsque, dans une tentative désespérée, le slave lui balança de l'eau à la figure. Le pauvre, il était tout autant perdu qu'elle. Et ses larmes qu'elle n'arrivait pas à effacer de sa mémoire, du désespoir à l'état pur, une sonnette d'alarme. Elle se devait d'être forte pour lui, pour eux, pour trouver une solution et surtout retrouver la notion du vrai et du faux. Alors, sans hésiter, Susi reprit la parole d'une voix grave et sûre d'elle, bien loin des sanglots précédents.

    Frappe moi Pavel, très fort, avec un livre si tu veux mais frappe moi vite, là, au visage.

    Montrant sa joue, elle se détacha doucement de leur étreinte et tourna légèrement la tête. S'il ne voulait pas risquer une nouvelle crise d'hystérie, il fallait agir vite et sans hésitations. Les bobos se réparent d'un coup de baguette mais l'amour, même irréel, c'était une autre paire de manches. Même si elle ne comprenait toujours pas certains de ses mots ou la situation elle-même, la jeune Diamentino était assez lucide pour prendre une décision, aussi stupide puisse-t-elle paraitre. Désormais, c'était à Pavel de montrer qu'il en avait dans le ventre. Après tout c'était lui qui voulait qu'elle se réveille. C'était ce même jeune homme qui voulait récupérer sa grande amie et sauveuse de toujours.

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Jeu 25 Mar - 17:55

    Adieu. Au revoir. Bye. Ciao. Salut. J'aurais aimé avoir le courage de tirer ma révérence, quitter la pièce pour la laisser là et aller déprimer dans un coin mais non, encore une fois je m'étais montré incapable de bouger. Incapable d'agir. Incapable de penser. Incapable. Après tout, c'était ce que j'étais non ? Le mec parfait à martyriser puisqu'il ne répondait ni aux menaces ni aux actes de violence. J'étais un peu comme simplet, silencieux sauf que je faisais un mètre de plus que lui et que je prenais les coups. A la limite, les coups physiques je m'y habitué - allez savoir si c'était une bonne chose - parce que ceux-là finissaient par disparaître à force de pommade et de glaçons. Mais ceux qui faisaient plus de mal et qui ne s'effaçaient quasiment jamais c'était les coups à l'âme et à force d'être boxer, elle finissait par plus ressembler à grand chose. Et même ça, j'étais incapable de le soigner, incapable d'agir pour que ça s'arrête. Pourtant j'avais mal et cette douleur je la laissais s'échapper par des rires, des interventions inutiles et autres clowneries dont j'étais capable à force de métier. Mais ça faisait mal et les coups que je me prenais commencé lentement à frôler ma limite du supportable. Et au lieu d'hurler, je pleurais. Comme un idiot. Même pas foutu de retenir ses larmes. C'était ma faute aussi, j'avais trop joué sur ce côté naïf simplet que les autres voyaient, j'avais trop joué sur le côté sympathique et gentil. Trop gentil. Tellement gentil que je me faisais baiser à tous les coups et par tous les trous en plus. J'étais une tanche, j'étais une serviette usagée qu'on laissait moisir dans un coin de la salle de bain. J'aurais pu penser que je ne vivais qu'une simple passe, qu'un simple mauvais moment de mon existence. Après tout, je prenais de l'âge et je commençais à me faire une raison; il allait falloir que j'abandonne cet état d'esprit enfantin et commence à grandir.
    Mais c'était pas que ça.
    Je voulais vivre comme les autres. J'aurais tout donné pour une copine comme Susi, pour qu'on me regarde comme elle regardait parfois James ou comme il la regardait. J'aurais aimé serrer quelqu'un dans mes bras, la consoler, la calmer, l'apaiser; l'aimer tout simplement. Et voilà que le seul amour qu'on m'offrait était factice. C'était peut être pire que ce soit le résultat d'une potion à la con, parce qu'à la limite j'aurais plutôt rigolait si Susi avait été consciente de ce qu'elle faisait et si elle m'avait dit "je plaisante mon gros". Mais là, c'était encore plus douloureux de la voir dans cet état d'amoureuse transie alors qu'en fait .. Elle m'aimait pas. Ou peut être que si, elle m'aimait mais comme un ami. Comme toutes les filles; "t'es mignon mais t'es plutôt un ami qu'autre chose". Putain de caractère de caramel et de tronche de cake !! Par Merlin, je devais être maudit, je voyais que ça.
    Et si les paroles de Susi m'aurait rassuré en temps normal, elle ne faisait que me faire flipper un peu plus. Non elle n'allait pas très bien, elle ne savait même pas comment elle allait .. Ou alors je faisais un transfert et c'était moi le problème. J'étais l'éternel problème, peureux en plus de ça. Peureux parce que j'osais pas la repousser totalement, mais j'osais pas non plus jouer sur ce putain de sentiment illusoire .. Je voulais pas qu'elle parte moi, je voulais juste qu'elle ouvre les yeux et que toute cette mascarade s'arrête. Promis, si je trouvais le crétin qui avait fait ça à Susi, il le paierait. Je ne saurais dire comment j'allais le faire payer, mais je le ferais cracher.

      Je t'aime mais... James, il est là lui aussi.


    Autant dire qu'elle me coupait l'herbe sous le pied, d'ailleurs je me souvenais seulement maintenant que j'étais encore dans l'eau. Je me rappelais progressivement des détails pour chercher à partir de quand elle avait commencé à déconner. Peut être était ce un des gorilles qui lui avait filé ça quand je courais. Plutôt absurde. En tout cas, elle reprenait lentement ces esprits, autant que je calmais vite mes sanglots, histoire de ne pas faire plus lavette que je ne le faisais déjà. James. Ouais, James. Le problème dans notre amitié. Comment ce mec avait il pu séduire une fille pareil ? Y avait rien de commun entre eux. Elle était la douceur incarnée, il était méchant et odieux. Je comprenais pas et ça me foutait les nerfs parce que merde quoi !! J'étais pas un monstre quand même. Mais de toute manière, pourquoi penser ça .. Je voulais pas sortir avec Susi .. Si ?Non.. J'y avais jamais songé sous cet angle. Elle était jolie, oui ça je l'avais remarqué mais je m'étais jamais senti mal à l'aise avec elle. Pas comme avec les autres filles. Alors .. Peut être que ce manque de peur avec elle signifiait quelque chose .. Non, ma gueule, je délirais. A coup sûr j'avais chopé des effets de la potion pour penser comme ça. J'étais en plein délire.
    Et perturbé.
    Comprenez moi. Susi était la seule de mes amies à rester naturel, à sembler aussi forte que dix hommes réunis et à garder le sourire. C'était la seule à continuer à me fréquenter sans pour autant que je tremble comme un con. Alors, la voir comme ça avec moi, pour de faux, ça faisait l'effet de dix lames de couteaux dans l'estomac. Un gros coup de poing dans la gueule, à coup sûr ce putain de coquard allait pas s'effacer de si tôt, il allait même s'intensifier j'en étais sûr. Et voilà qu'elle en demandait à son tour.

      « Te .. fra .. Te frapper ? O_O ... Mais mais .. mais ... Euh .. Tu m'en voudras pas hein TT »


    Elle tendait la joue et j'observais, l'espace de quelques secondes, sa peau mate qu'on aurait cru parsemé de millions de minuscule cristaux qui scintillaient selon le rayon de lumière qui l'effleurait. Au fond de moi, je priais pour que James n'aille pas s'imaginer des choses et décide de me rendre le coup que j'allais peut être lui porter. Frapper une fille .. J'étais pas de ce genre de mec à penser qu'une fille était incapable de se défendre, mais l'idée de lever la main sur elle, même dans le but de lui remettre les idées en place m'effrayait. Je posais ma main gauche sur mes yeux pour me cacher la vue et levait la main pour la faire retomber dans l'eau en un "splatch" quand elle tapa la surface. J'étais pas capable de ça. C'était pas moi, même pour aider je pouvais pas .. L'idée même m'horrifiait.
    L'alternative ? Je tournais la tête vers le bord et observais nos affaires avant de laisser une ampoule s'éclairer au-dessus de ma tête et attraper mes converses. C'était tordu, et je n'ai jamais dit que je ne l'étais pas, mais je préférait la voir asphyxier plutôt que d'imaginer un bleu se colorer sur sa peau. Attrapant une chaussette, je la lui collais sous le nez en répétant, les yeux fermés.

      « Pardon pardon pardon pardon >_< »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Mar 30 Mar - 18:18



    Mauvaise blague ou révélation ? Comment une relation avait-elle pu entrainer de tels désirs? D'accord, James et Susi n'étaient pas de ceux que tout le monde aurait imaginé ensemble, bien trop différents, mais tout de même! Maintenant qu'ils étaient ensemble, de plus en plus de monde s'accordait à dire que finalement, ils se complétaient bien. Le grand méchant loup croqueur de filles s'avérerait être un petit ami attentionné et jusqu'à présent la belle n'avait jamais eut à se plaindre. D'accord, comme dans tout couple normal, ils avaient eut quelques divergences, mais rien d'alarmant. Susi n'avait jamais éprouvé le besoin d'aller s'en plaindre à William et Eden, l'idée de tout arrêter ne lui avait jamais traversé l'esprit. Pourtant, on avait décidé à sa place qu'elle devait en aimer un autre, qu'elle devait rayer le vilain pas beau de sa vie et passer à autre chose. Au nom de quoi? L'amitié? Mais depuis quand cette amitié là se permettait de détruire quelqu'un? Parce que c'était bel et bien ce qui était en train de se produire sous le regard un peu perdu de la brune. Là, juste devant elle, Pavel sombrait, doucement, sans qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit. Dans son état normal, elle aurait pu trouver les mots pour lui faire comprendre à quel point c'était un ami extraordinaire, lui expliquer comment ses journées auraient pu être vides sans lui. Même dans cet état, les mots lui seraient venus mais aurait-il seulement prit le temps de croire qu'ils étaient réels? La jeune femme ne savait que penser et que faire. Elle restait spectatrice de cette scène qui virait à l'horreur. Réalité ou fiction, amour ou potion, tout se mélangeait dans sa tête et elle avait beau dire tout va bien et je t'aime ensuite, elle était consciente que cela ne menait nulle part. Pavel avait raison de s'inquiéter, d'essayer de lui faire retrouver ses esprits mais malheureusement la tâche n'était pas aussi aisée. La magie est faite pour durer tant qu'on ne trouve pas les moyens de la faire disparaitre ou qu'on n'attend pas le temps de péremption. Cependant, Pavel semblait persuadé qu'avec un peu de volonté la brune réussirait à s'en sortir. L'esprit et l'envie ne font pas tout, on peut se rendre compte de certaines choses, certes, mais de là à vaincre un filtre d'amour… C'était moins sûr. Voilà pourquoi la jeune Diamentino avait avancé l'idée des coups, presque supplié même. Certains l'auraient frappée sans hésiter, profitant de la demande pour se venger de tous les moments où ils avaient retenu la gifle mais pas lui. Encore une fois, Pavel se démarquait des autres en en étant incapable, arrachant un sourire attendrit à la belle. Elle avait beau attendre et secouer la tête pour lui faire comprendre qu'elle ne lui en voudrait pas, il ne bougeait pas d'un poil.

    Oh aller, promis je t'en voudrais pas. Dis toi que c'est un mal pour un bien!

    Et ce fut à ce moment là que… Pavel laissa tomber lamentablement sa main dans l'eau. T_T Un soupir quitta alors la brune qui leva les yeux au ciel. Ils étaient pas sortis de l'auberge! À moins que le slave ait un bezoar ou un antidote dans son sac, elle ne voyait pas d'autre moyen qu'une bonne grosse gifle pour lui remettre les idées en place. Et l'idée de se cogner la tête contre un mur délibérément ne l'enchantait pas vraiment… Une belle marque rouge était beaucoup plus esthétique qu'une bosse en plein visage. M'enfin… Vu que Pavel ne pouvait la toucher, et c'était honorable, fallait vite trouver autre chose. Et tandis que l'esprit de la rouge et or tentait de se mettre en place, celui de son ami avait déjà trouvé une idée. Elle l'observa se jeter sur ses affaires sans comprendre et lorsqu'il sortit une chaussette elle ne voulu plus comprendre en fait. Seigneur, dites moi qu'il n'allait pas faire ça O_O Par pitié, par la pestilentielle odeur de pieds masculins, je vous en prie. Susi essaya de reculer mais malheur, elle se trouvait déjà contre le rebord, Pavel lui faisant face. Doucement, il tendit l'instrument maléfique en direction de son nez, répétant des "pardon" à tout va tandis que Susi affichait la pire grimace que le monde ait connu. Puis, ne pouvant plus tenir, elle laissa échapper un cri avant d'éclater de rire.

    PITIÊ!!!!! Raaaaaah! Mon dieu mais c'est quoi cette idée à la con! Je veux pas mourir jeuuuuune moi!!

    Toujours morte de rire, elle se mit à frapper Pavel sur l'épaule, sans trop insister non plus, le petiot était douillet. Puis elle envoya valser la chaussette en direction du nez de son ami, histoire qu'il comprenne sa douleur. Dans un élan de bonheur, la brune s'élança ensuite dans les bras de son compagnon et déposa un baiser sur la joue de ce dernier. Visiblement, ça n'allait pas toujours mieux. Mais voyons le bon côté des choses, les grandes déclarations d'amour avaient cessé pour le moment, ce qui était plutôt bon signe. Parce qu'aux dernières nouvelles la chaussette qui pue n'était pas très réputée comme technique de drague…

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Ven 2 Avr - 14:58

    J'avais déjà du mal avec les blagues moldus de mon temps à l'école à Prague ou j'étais toujours la parfaite victime pour leurs idées de blagues et jeux débiles. Alors imaginez qu'en plus d'être à nouveau l'objet de blagues étranges, je l'étais mais dans le monde de la magie. J'étais un peu le poil de carotte du monde sorcier, sauf que j'avais pas les cheveux oranges, et que ce n'était pas ma famille qui me maltraité. Enfin, sauf si on considérait les sorciers comme une grande famille. OH God, ça voulait dire que Susi et James faisaient dans l'inceste !! Arf, non , je voulais plus en entendre parler. Fini, j'en avais marre. Finite, the end, game over .. A partir de maintenant Pavel l'idiot qui se faisait des idées absurdes sur tout et n'importe quoi était envolé.
    Bon d'accord pas complètement envoler parce qu'au fond c'était mam arque de fabrique, un peu comme le Yop, ça marque de fabrique c'était la forme de ses bouteilles. Non, mais j'étais pas non plus un yop. C'était une image.
    J'allais cracher dans le Yop, autant que j'allais cracher à la face de tous ceux qui me pourrissaient l'existence, quitte à devoir prendre la fuite à toutes jambes ensuite. Certes je ne courrais pas très vite mais j'apprendrais à force. Et si les cours de drague que me donnait William ne fonctionnaient pas, alors il m'apprendrait à prendre la fuite dignement devant les ennemis.
    Je n'allais sans doute pas devenir le héros qui me faisait rêver dans mon enfance, mais au moins j'allais cesser de passer pour la victime qui l'accompagner pour prendre les coups à sa place. Quoi ? Vous connaissez pas cette technique ? Le héros envoie son boulet qui prend les coups, comme ça les méchants se fatiguent sur lui et là le grand et beau héros débarque et termine les méchant avec une pichenette.
    Désolé, je viens de vous briser un mythe. Ouais mais vous au moins c'est pas autre chose qu'on vous brise tous les jours !!
    Enfin, tout ça c'était pour dire que j'en avais marre de toujours me retrouver dans des plans foireux, victime des coups comme de la magie. J'étais surtout dégoûté qu'on ait pu oser faire ça à Susi. Susi .. La fille la plus attachante de toute l'école qui ne faisait pas de mal à une mouche, sauf si cette dite mouche se posait sur son dessert favoris .. Là je donnais pas cher de la mouche. Mais en même temps elle avait raison !!
    Alors soit c'était les mouches qui se vengeaient de les mains vengeresse de la jeune fille, soit c'était des couillons qui avaient manipulé son coeur. Avaient ils au moins pensé qu'il y aurait des dommages collatéraux ? Les gens qui avaient fait ça hein, pas les mouches. Pas sûr que les mouches ça pensaient. M'enfin. Non, ils n'avaient pas du penser que la population alentour serait touché par ce stupide tour de passe-passe.
    Tour de passe-passe qui voulait m'obliger à la frapper. Enfin non, c'était elle qui voulait que je la frappe mais j'en étais incapable. Parce que j'avais été traumatisé, enfant, quand à Prague on découvrait des corps de femmes battues. Sans doute qu'elles aussi ça avaient commencé par demander une petite gifle pour se remettre d'une gueule de bois. Mais ça avait finit comme ça. Ou peut être aussi parce que j'avais baigné dans cet univers de femme objet .. Et ici, il n'y avait pas de raison de reproduire ce que nous vivions dans nos pays respectifs. Après, c'était peut être une coutume anglo-saxonne mais moi je m'y refusais.
    Déjà que je trouvais répugnant la façon dont certains parlaient à leur copine ou femme .. Alors frapper Susi !! Jamais. Et ça valait pour les autres aussi. Qu'on vienne dire après que j'étais pas l'homme idéal hein .. Pff.
    Quoiqu'il en soit, l'alternative de la chaussette semblait légèrement fonctionner. Elle riait, c'était peut être bon signe non ? Excepté que moi je riais moins en me reprenant ma chaussette à la gueule. Chaussette qui n'était pas sans rappeler la couleur d'Hubert, moins l'odeur. Ou alors j'étais si habitué à dormir avec que je m'étais fait à l'odeur. Oui, dernièrement j'avais reprit l'habitude de dormir avec mon ami de toujours. C'était pas comme si on allait le découvrir vu que ma capacité à ramener des filles dans ma chambre frôlait le froid polaire. Hubert remplaçait cette absence. Même si certains le confondaient parfois avec une serpière et s'en servait pour les jours de grand nettoyage, m'obligeant alors à le récupérer discrètement dans les affaires du concierge pour le nettoyer et le remettre dans mon lit.
    Pauvre Hubert, mon don d'être la victime l'avait touché et il était à nouveau la victime des autres. Une boucle sans fin. C'était peut être de famille.
    j'espérais que non, parce que si ma mère et sa copine allaient au bout de leur demande d'adoption, j'étais près à parier que ma malchance allait toucher ce frère adoptif. Ou cette soeur adoptive. Pauvre gosse quand même.
    Bref, tout ça pour en revenir à l'affaire chaussette.

      « Désolé .. C'tout ce que j'ai trouvé pour pas avoir à te frapper ... »


    En revanche, je m'attendais pas vraiment à cet élan de joie de sa part, même si elle ressemblait de plus en plus à ces personnages de dessin-animé toujours heureux qui semblaient sous acide. Si bien que quand elle s'élança dans mes bras pour coller un baveux sur ma joue, je glissais sur le fond de la piscine et tomber dans l'eau avec elle. Je sais; quel loser, même pas capable de rattraper une nana.. Tomber dans l'eau c'était quand même la honte.
    J'espérais que ce bisous n'étaient pas une preuve qu'elle n'était pas guérit parce que sinon ça voulait dire qu'ils l'avaient corser leur puta*n de potion.. Mais aucune potion ne pouvait résister aux odeurs des pieds de Pavel Moravic !! Foi de Tchèque !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Ven 2 Avr - 20:40



Tout aurait pu continuer comme si de rien était, dans le meilleur des mondes. Ils auraient pu rire de l'épisode des chaussettes jusqu'à en avoir mal au ventre et manquer de souffle, partir manger un coup en douce aux cuisines et finir sur la plage à donner des noms aux étoiles. Oui, ils auraient pu. Malheureusement on n'en était pas encore là et tout était loin d'aller bien, comme avant, lorsqu'une potion ne s'était pas immiscée dans l'histoire. On ne parlait pas de conflit où les insultes fusent et les regards deviennent revolvers, non, loin de là. Au contraire, il s'agit d'amour, mais factice et tout de même bien ancré. Du genre à déstabiliser votre interlocuteur, surtout si ce dernier aimerait que ce soit la réalité. Et le plus horrible dans tout ça c'est que ça aurait pu être possible, qui sait, dans d'autres circonstances, à un autre moment, si James n'avait pas croisé la route de Susi. Le beau brun ténébreux ne comprenait d'ailleurs pas pourquoi sa copine trainait et défendait sa victime préférée. Pavel était le genre de mec totalement opposé au caractère du jeune Kent bien qu'ils se ressemblent sur certains points, sans réellement s'en rendre compte. Logique donc, que le petit ami de l'anglaise n'aime pas trop la voir trainer avec et surtout ne comprenne pas ce lien si étrange à ses yeux. Mais il en fallait plus pour que Susi renonce à l'homme au doudou, elle l'avait dans la peau, c'était comme ça. Alors même si elle devait se disputer avec James pour lui faire comprendre qu'elle ne lâcherait pas ses amis, elle le ferait. Tout comme lui prenait la mouche lorsqu'elle évoquait Hyram. Mais passons… Pour l'heure nos deux compagnons venaient de vivre l'épisode chaussette qui pue et exorcisaient la chose grâce aux éclats de rire. Dans l'euphorie du moment, la brune avait sauté dans les bras de Pavel pour le gratifier d'un baiser. Néanmoins, ce dernier n'avait pas supporté le choc et avait sombré dans le bassin, entrainant la belle dans sa course. Décidément, dans le genre mâle viril et fort, on avait connu mieux mais il fallait avouer que cette petite faiblesse avait un côté attendrissant. Et ses excuses pour expliquer pourquoi il ne l'avait pas frappée venaient se rajouter à ce petit tout qui rendait la jeune femme gaga. Toujours accrochée à lui, elle planta son regard noisette dans le sien et susurra quelques mots avant de l'aider à se relever.

On est vraiment obligés de tout remettre dans l'ordre? Parce que c'est dur de me dire que c'est juste une potion, que rien de tout ça n'est réel…

Après tout, la rouge et or avait raison… Ils pouvaient attendre que ça passe et se contenter de profiter de cet instant, aussi douloureux puisse-t-il être. La potion prenait le dessus sur elle et sa raison, lui faisait souhaiter à nouveau que cet amour soit réciproque, qu'il lui fasse une petite place dans ses bras. Au diable les "qu'en dira-t-on", les certitudes et tout le reste! La magie est faite pour nous faire rêver, nous offrir quelques instants de bonheur. Les filtres d'amour ont été crées dans ce but non? Offrir de la tendresse et des instants inoubliables à ceux qui ne demandent que ça, même si ça peut en mettre d'autres dans l'embarras ou dans de beaux draps! (ahaha je m'aime XD) Pourquoi donc Pavel ne pourrait-il pas gouter à ça lui aussi? Prendre le risque d'un lendemain plus dur à supporter pour de beaux moments de rêverie à ressasser cet instant magique… Parce qu'il ne voulait pas gâcher leur amitié ou profiter d'elle alors qu'elle était sous filtre d'amour et casée avec son pire ennemi? Raisons honorables mais tout de même. Il faut risquer son statut pour en obtenir un plus haut placé encore, goûter au paradis même si vous devez finir en enfer.

Si tu voulais vraiment que rien ne se passe, tu serais parti ou tu m'aurais emmené à l'infirmerie Pavel!!

C'était ça la dure réalité, celle qu'il ne voulait pas voir, préférant se murer derrière la potion qui avait fait de Susi sa marionnette. C'était beaucoup plus facile de se dire que ses mots étaient faux plutôt que réaliser qu'on voulait vraiment qu'ils le soient … Se rendre compte que certains sentiments évoluent malgré nous et qu'on a beau faire tout ce qu'on peut pour ne rien changer, au final, on ne contrôle rien. Cette potion était peut-être une claque qui vous fait ouvrir les yeux et qui fait mal, un occasion à saisir. Restait à savoir si Pavel serait prêt à en payer le prix et en assumer les conséquences. Il n'avait pas d'excuses dans l'histoire, totalement conscient de l'état de sa camarade. Pourtant, est-ce si facile de dire non lorsqu'on rêve de dire oui? Pas si sûre… La victime dans l'histoire ce n'était pas Susi mais bel et bien son ami. Le seul qui devait lutter réellement, le seul à être conscient de la situation dans laquelle ils se trouvaient. Lucide ou non, le jugement de la belle était altéré malgré elle, à Pavel de prendre les raines et décider de la suite...

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Ven 2 Avr - 21:14

    La vérité. La vérité faisait peut être trop mal pour la laisser prendre une trop grande place dans ma petite tête. Mais quelle vérité ? Parce que là je nageais dans le flou le plus total. Quoique c'était même plus du flou, c'était carrément l'obscurité, l'absence d'idées, l'absence de pensées. Qu'allais je chercher ? Qu'aillais je imaginer ? Que Susi Diamentino, la jolie Susi de Poudlard, en couple avec l'un des garçons les plus regardés de l'école, pouvait un minimum s'intéresser à moi .. Autrement que comme elle s'intéressait à un ami ? Ridicule. J'avais fait le deuil de l'attention des filles, j'avais compris que je n'avais aucune chance, pour le moment. Sans doute que j'en aurais, plus tard, quand je serais un vieux croulant donneur de leçons. En attendant je n'étais qu'un adolescent en mal d'amour et mal dans sa peau qui voyait des signes partout dans l'espoir que quelqu'un en voit aussi.
    Vous savez, ces fameux signes qu'on cherche et qu'on voit quand on est amoureux. Un peu comme quand vous donnez votre date de naissance et que l'élue vous répond avec ce ton enjoué qu'elle est née un mois jour pour jour après vous. Ce genre de signe qui la fait rêver et qui vous fait sourire. Ce genre de signe que je n'arrivais à partager avec personne, du moins sans les transformer en grosse blague pour amuser la galerie.
    Le genre de blague qui fait rire Susi, alors qu'au fond je suis sûr qu'elle devait en trouver des signes avec James, au début de leur relation. Comment ça s'était passé ? Comment avait il fait pour la séduire ? Finalement, c'était peut être pas à William que je devais demander des leçons de drague mais à James, quitte à recevoir son poing dans la gueule en réponse. Après tout, ça valait peut être le coup de se faire frapper. J'assimilerais peut être mieux les choses. Après tout, y en avait bien qui, pour retenir leurs leçons, se frappaient la tête contre leurs cahiers, alors pourquoi pas me prendre des baffes de la part des filles pour comprendre enfin les erreurs que je commettais.
    Mais je connaissais mes erreurs. J'étais trop gentil, j'étais trop "drôle" pour être prit au sérieux et pire que tout, j'étais pas assez fort pour leur assurer une protection. La preuve, j'étais même pas capable de rester debout quand Susi me sautait dans les bras. Pour ma défense, le sol était glissant dans l'eau. Mais non, même sur sol sec, je me serais casser la gueule. Mais au moins, la tête sous l'eau ça aidait un peu à voir clair. A comprendre. Encore fallait il saisir la chose à comprendre parce que ça m'échappait. Même si la réflexion de Susi m'aiguillait un peu, sans me rassurer pour autant.
    Oui. Pour moi aussi c'était dur. Dur de me dire que justement, ce n'était qu'une potion. Que rien n'était réel. J'avais toujours été le genre de gamin qui, dans la cour de récré, observé son amoureuse. Le genre de gamin qui avouer son amour à un camarade de classe, pensant que l'autre allait "l'aider" à séduire la fillette, pour finalement la voir pendu au cou de ce même garçon. Sans l'idée qu'en réalité c'était moi l'amoureux et que c'était mes mots qui avaient permis à l'autre de la conquérir. J'étais le loser de base.
    Je la prenais pas les épaules, ma douce petite susi.

      « Ça c'est réel, la piscine est réelle, même l'eau dans laquelle on trempe et qui, au passage, commence à me geler les orteils c'est réel. Notre amitié est réelle. Ton "amour" amical pour moi est réel. Mais ton amour passion à mon égard ne l'est pas. Toi tu aimes .. James. »


    Et moi je l'aimais pas. Je le comprenais pas surtout. Mais je l'aimais pas avant tout. Par Merlin, voilà que j'en étais réduit à devoir expliquer des choses concrètes à Susi, alors que j'étais généralement nul pour donner des leçons. A croire que j'en avais plus dans le crâne que je voulais le croire.
    J'aurais pas eu d'éthique ni de scrupules - j'aurais été James quoi (a) - j'aurais ignoré son état et j'aurais profité. Mais mon éducation m'empêchait d'agir comme ça. Ma mère m'avait toujours éduqué selon certains principes féministes et je ne pouvais les bafouer en un claquement de doigts simplement parce que Susi semblait toute dévouée à mon bonheur.
    J'espérais peut être qu'en réalité elle se réveille et réalise que j'étais celui qu'il lui fallait. Je délirais oui, mais au fond c'était peut être moi qui me leurrais. C'était peut être mes propres sentiments qui étaient faux. Peut être qu'au fond j'avais toujours joué le jeu de l'ami parce que j'espérais qu'à force elle me voit. Même si j'aurais préféré qu'on évite le coup de la potion.
    J'espérais sincèrement me tromper parce que sinon ...
    Sa réflexion me déstabilisait. L'idée m'avait effleuré, l'idée de la laisser là et d'aller chercher l'infirmière ou même de l'y emmenait mais .. Pourquoi ne l'avais je pas fait ? Dire que c'était parce que j'avais peur de tomber sur les deux gorilles été mentir. Je savais bien qu'en nous voyant disparaître là, ils avaient espéré qu'on soit noyé ou qu'on se soit entre-tué et qu'ils avaient abandonné la chasse. Mais au fond.. Peut être que je l'avais voulu rien que pour moi. Je l'avais souvent pour moi, quand on s'amusait à compter les points dans un combat entre scrout à pétard volaient dans la réserve. Mais je ne l'avais jamais eu pour moi aussi intimement que maintenant.
    J'avais resserré l'étreinte de mes mains sur ses bras, pas pour lui faire mal mais pour vérifier qu'elle était bien là. La vérité ? Elle était aussi dure à avouer inconsciemment qu'à voix haute. La vérité ? La vérité c'était que ..

      « Je t'aime vraiment Susi .. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Dim 4 Avr - 3:50



    Alors ils devaient s'en tenir là? Juste parce qu'il avait su définir ce qui était réel et ce qui ne l'était pas? L'évasion ne leur était pas permise, même pour goûter à de doux instants d'intense bonheur… Pas de happy end cette fois-ci, même pas d'histoire à vrai dire. Juste des constatations qui sonnent comme la fin de quelque chose, froides et sèches, dures à encaisser. Pourtant, il y'a ces mains chaudes qui enserrent doucement les bras de la belle qui ne veut rien savoir. Après tout, il avait toujours été là depuis son arrivée à Elderwood. Ce rayon de soleil tout droit sortit d'une planète lointaine, qu'elle avait secouru par le plus grand des hasards. Il était toujours là, dans les couloirs, avec son sourire de mec un peu à l'ouest, même si une brute se chargeait de son cas. Il avait toujours eut le mot pour la faire rire aux éclats, aussi incompréhensible que ça puisse être. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, Pavel hantait ses jours dans ce nouvel établissement. Il s'était imposé sans qu'elle ne s'en rende compte, prenant une place chaque jour plus importante, comme si c'était écrit… Alors désolé mais non, elle ne pouvait envisager que ce ne soit pas réel, qu'ils ne puissent en profiter. Il se tenait devant elle avec ce regard qui, si elle ne se contrôlait pas un minimum, lui arracherait des larmes. Il avait beau parler, essayer de la convaincre, ses yeux le trahissaient, exprimant tout le contraire, lui faisant perdre toute crédibilité. Et désolée de vous l'apprendre mais même sous filtre d'amour on s'en rend compte. Je n'exclus pas non plus que la dite potion nous faisse voir des détails pour confirmer nos hypothèses, m'enfin… Le fait est que sur ce coup là, la brune était plus dans le vrai que dans le faux. Pavel avait beau dire tout ce qu'il voulait, tous deux savaient pertinemment que ce n'était pas ce qu'ils voulaient entendre. Alors on fait quoi? On met les autres de côté et carpe idem? Susi la shootée aurait dit oui sans hésité mais le slave semblait avec de profonds doutes. Premièrement, la peur de mourir tué des mains de James était un facteur à prendre en compte. Car, on avait beau dire tout ce qu'on voulait, parler de sa réputation et de ses conquêtes, le beau brun était bel et bien différent désormais. Il faisait le dur et gardait ses bonnes habitudes pour cultiver le mythe mais personne n'était dupe. Sa façon de regarder sa belle et d'agir en sa présence le trahissait. C'était bien plus qu'un nouveaux trophée, c'était LA fille, celle qui réveillait des sentiments oubliés depuis trop longtemps. Briser James Brandon Kent c'était anéantir ses espoirs et réveiller une bête qui ne céderait plus sa place à l'amour. Une Susi lucide n'aurait jamais été capable d'une chose pareille. La trahison pure et simple était un acte si bas et lâche qu'elle ne pouvait l'envisager. Faire du mal à l'autre pour son simple bonheur éphémère était inconcevable. Néanmoins, elle s'engageait dans cette voie, incapable de se rendre compte de ses actes, n'en voyant pas le mal. Pire encore, elle essayait d'endoctriner le saint Pavel qui resserrait déjà son étreinte. Visiblement la vérité avait fait son petit bout de chemin dans la tête de son ami et s'était imposée, victorieuse. Il semblait totalement perdu durant quelques instants puis il finit par redescendre sur terre et planter ses iris dans les siennes. Les noisettes de la belle enregistraient chaque parcelle du visage du jeune homme, comme hypnotisée. Et finalement, il y'eut ces cinq petits mots qui à eut seuls changeraient tout. Ces cinq mots qui firent pétiller le regard de Susi et illuminèrent son visage d'un grand sourire. Bordel, elle en aurait crier de joie, pleurer de bonheur mais rien ne venait. Elle était là, plantée comme une imbécile à le regarder sans oser agir de peur de briser cet instant.

    Je le savais… Tu sais… Je l'ai toujours su!

    Ou pas, permettez moi de dire. Pavel c'était l'ami qui illumine vos journée avec ses bêtises mais c'était aussi et surtout celui que l'on n'imaginait pas dans un autre rôle. Il était doué en tant que clown-au-doudou-victime-à-sauver-d'amour mais pour être sincère, l'anglaise ne l'avait jamais imaginé en tant que petit ami sérieux et dans les règles de l'art. Mais c'est pas de sa faute, il ne lui avait jamais tendu de perche, ne lui avait jamais fait vivre de moment "révélation". Il s'était contenté de rester dans son costume d'ami fidèle et assurait le rôle sans jamais se plaindre. Néanmoins, ces mots avaient franchit ses lèvres pour se perdre entre eux, dans cette immensité humide (je pars en couille là… XD) Son état n'arrangeait en rien les choses, ils les précipitaient dans le gouffre des problèmes. Et comme pour accélérer la chute un peu plus, la belle enlaça tendrement Pavel, calant sa tête contre la nuque de ce dernier. C'était sans doute le contact le plus intime qu'il ait jamais eut avec une représentante du sexe féminin étant tous deux collés l'un à l'autre, en maillot de bain… Si quelqu'un franchissait le seuil de la porte ils étaient foutus, destinés à alimenter les rumeurs de l'école pendant plusieurs jours. Mais franchement, c'était le cadet de leurs soucis.

    Serre moi fort, j'ai peur de me réveiller, que ça s'arrête…

    Les lèvres de la jeune femme se posèrent alors au coin de la bouche du jeune homme dans un baiser qui se voulait innocent mais pas trop. Un contact qui sonnait comme une incitation à aller plus loin sans oser en être l'instigateur. Le corps de la belle tremblait légèrement contre sa volonté. Froid, peur ou excitation, elle ne savait que dire. Néanmoins, le contact de Pavel contre elle était rassurant et perturbant à la fois. Peut-être en était-il de même pour le jeune homme? Cette première mini expérience avait tout pour le déstabiliser… Susi ne serait d'ailleurs pas surprise si d'une minute à l'autre il se soustrayait à ses bras. Mais ne parlons pas de malheur, pas tout de suite alors que tout était si beau et agréable. Laissons la rêver juste encore un peu, s'abandonner totalement à l'emprise du filtre… à Pavel s'il s'en sentait capable et s'il le désirait.

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 149
    ♦ PSEUDO : Pow
    ♦ CREDITS : ©jane et Psycot ( gif de sign )
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 22/12/2009
    ♦ AGE : 28
    ♦ LOCALISATION : là où on peut jouer à la play



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 y.o ; 6ème année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Dim 4 Avr - 22:32

    Cette déclaration, si c'en était bien une et que je n'étais pas plongé en plein délire, m'avait brûlé les lèvres autant qu'elle m'avait arraché la gueule. A dire vrai j'en étais autant surpris que devait l'être Susi, quoiqu'elle avait pas l'air surprise, en même temps elle avait l'air de rien. Enfin, non, je veux dire qu'elle avait pas l'air d'être étonné mais qu'avec ce foutu philtre elle devait pas avoir la tête pleine de neurones branchés.
    Quoiqu'il en soit, ma déclaration m'avait surpris, à croire que mon coeur avait nourri un amour dont je n'avais pas été informé. L'enfo*ré, il m'avait crée des sentiments dans mon dos sans que je m'en aperçoive, ou que je soupçonne même. J'allais me venger, bien que je me voyais mal m'arracher le coeur pour le laisser seul dans la forêt, simplement par vengeance. Après tout, j'en avais encore besoin, pour respirer.
    Même si je ne faisais que respirer l'odeur des cheveux de Susi, ce qui commençait à légèrement me mettre mal à l'aise et à me donner la nausée. Pas qu'elle sentait mauvais, mais je me sentais moi-même plutôt mal. Ce n'était pas mon genre d'être aussi .. Aussi .. Culotté. En même temps, ça m'étonnait même pas que même mon propre corps se découvre de nouveaux intérêts pour des choses sans que j'en sois informé. Après tout, j'étais le type qui ne réalisait pas les nouveautés présentes sous son nez aussi rapidement qu'il l'aurait voulu.
    Mais ça quand même. C'était gros, c'était du lourd et j'étais à peu près sûr que j'allais en entendre parler si James apprenait que j'avais déclaré ma flamme - qui s'était allumé sans que je le sache - à sa copine.
    Autant dire que j'étais aussi remué que si on m'avait annoncé que ma mère avait trouvé le moyen de tomber enceinte de sa copine. Quoique là, j'aurais plutôt perdu connaissance, quoique là tout de suite, j'étais pas loin d'un infarctus. Combien de garçon dans le même genre que moi pouvaient se vanter d'avoir déclarer leur flamme à leur amour et recevoir un câlin en échange ? hein ? Pas beaucoup.
    J'étais un sacré chanceux ! Ou pas. Plutôt ou pas au vu des circonstances.
    Quel blaireau attendrez d'avoir la fille en question sous philtre d'amour pour ouvrir son coeur ? Surtout que le coeur dît devait être bourré de toiles d'araignées vu comme il avait pas servi depuis longtemps. Du moins, le coeur du compartiment amour, pas celui du compartiment survie.
    Le pire ? C'était pas forcément de l'avoir dit en fait, c'était surtout le fait qu'elle le savait. Qu'elle l'avait toujours su. J'espérais infiniment que ce soit le philtre qui la fasse parler, parce que sinon, j'allais mourir à force de rougir jusqu'aux oreilles.
    J'aurais aimé que mes mots se noient dans l'eau, histoire qu'elle ne les entende pas. Ou alors, j'aurais aimé qu'on la joue Jack et Rose, qu'elle soit sur sa planche et que je me noie avant de dire cette ânerie ( je pars à la dérive là youhou ). Bon, sauf que moi, j'aurais nagé jusqu'à une autre planche pour me barrer avant de déconner.
    Je me sentais un peu l'âme de Scarlett O'hara. Me demandez pas pourquoi. (je pars grave en couille). Peut être parce qu'au fond, j'étais égoïste et que je l'aimais pas, mais que je voulais qu'elle m'appartienne. Quoi ? Mais c'est pas compliqué à comprendre.
    Je n'aimais pas James, je n'aimais pas qu'il s'accapare Susi quand je voulais la voir, alors peut être que je lui disais l'aimer dans le simple but de l'éloigner de James, le temps qu'elle se remette de mon aveu, pour finalement gagner !! Quoique tout ce que je risquais de gagner serait un aller simple pour l'hôpital avec sans doute la porte d'un placard dans la gueule et un manche à balais dans le .. BREF.
    J'étais dans de beaux draps, ou de beaux bras ( ouh le poète ) mais ça n'allait pas m'aider à régler mon affaire. J'arrivais à peine à saisir si ce que je venais de dire était sincère ou si il s'agissait d'un geste désespéré. Pourtant, le nombre de fille à qui j'avais dit avec sincérité que je les aimais se compter sur les doigts d'une seule main. Et il n'y avait pas besoin des cinq.
    Et comme si ça ne suffisait pas, voilà qu'elle me demander de la serrer, de pas la lâcher .. De pas la réveiller. Mais moi je voulais pas d'un robot aux sentiments falsifiés. Je voulais la vraie Susi, quitte à ce qu'elle oublie mes aveux de l'instant et redevienne l'amie que j'aimais tant. Pourtant, l'envie irrésistible de la garder contre moi, et de sentir encore ses lèvres glisser aux coins des miennes constituait un gros point positif dans ma liste mentale des pour et des contre.
    Décidément, tout mon corps semblaient ne pas vouloir répondre à mon cerveau et je surprenais mes bras l'enlacer aussi fort que je pouvais sans la blesser.

    « Bha oui, mais va falloir te réveiller parce que bon quand même .. »

    Je trouvais même pas d'arguments. J'avais envie et en même temps je voulais qu'elle parte. Foutu adolescence de merde !! Surtout, penser à aller acheter "Être adolescent", l'édition pour les nuls. Et puis je réalisais la proximité, sa tête contre mon torse et ses tremblements. Moi aussi je tremblais, plus de froid et de peur qu'autre chose, si bien que je la repoussais et m'approchais du bord pour sortir de l'eau. Il fallait prendre des décisions, et la mienne était prise, non sans regrets et difficultés.
    Secouant la tête, je baissais le regard vers l'eau et tendais la main pour aider Susi à sortir de l'eau, avant de lâcher d'un ton que je voulais dur et sans chance de revenir sur ses décisions .. Ton qui sonna plutôt tremblant puisque je grelottais.

    « On va s'habiller, je t'emmène à l'infirmerie et ensuite .. J'irais chercher James pour pas qu'il s'inquiète même si .. »

    Même si il risquait de m'étriper sur la place publique et de me balancer ensuite mes organes en guise de fruits et légumes. J'étais prêt à être crucifié. Oui, ma décision était peut être stupide, mais je risquais moins gros en l'aidant à se soigner, qu'en jouant sur son incapacité à ressentir les choses avec de véritables sentiments.
    Ce n'était pas Susi ça. Ce n'était pas mon amie Susi. Ce n'était pas la Susi que j'aimais. C'en était juste un fantôme, une pâle imitation. Ma déclaration s'était adressée à la mauvaise Susi. Moi j'aimais celle qui riait aux blagues débiles qui s'échappaient de ma bouche. Moi j'aimais celle qui aimait James. Moi j'aimais la Susi que j'avais connu en arrivant ici, pas celle qui se dressait devant moi. Elle était bien trop amer pour être Ma Susi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   Jeu 8 Avr - 16:12



    De belles paroles et un geste assez explicite mais rien à faire. Il en fallait plus, beaucoup plus, pour que Pavel se laisse aller. À commencer par des sentiments sincères et une Susi maître d'elle-même et de son coeur. Pourtant, il resta un bon moment collé contre elle, la laissant se faire bercer par les battements de son coeur qui n'était plus si affolé. Malgré tout ce que pouvait bien dire ou penser la brune, c'était un triste souvenir à conserver d'une pseudo première fois. Elle avait beau agir comme il l'aurait aimé, le simple fait de savoir que tout cela n'était que factice, suffisait à vous enlever toute sensation proche du bonheur. Malheureusement, dans le monde de la jeune Diamentino tout n'était qu'amour et joie. Elle se rendait à peine compte que d'un moment à l'autre il lui échapperait, préférant la reconduire dans les bras de James. Que penserait-il lorsqu'il la découvrirait dans cet état? Serait-il capable de lui pardonner d'en avoir aimer un autre l'espace d'un instant? Mais surtout, que ferait-il à Pavel qui avait été le plus honnête et généreux dans l'histoire? Celui qui avait tout dit, tout supporter et qui, malgré ses sentiments, avait préféré la savoir dans son état normal. Il n'y avait plus qu'à espérer que Kent se montre compréhensif et mette sa fierté de côté, rien que pour une fois.
    Pour le moment, ils n'en étaient pas encore là. Les bras de Pavel resserraient leur étreinte autour de la belle qui se collait un peu plus à lui. Pourvu qu'il ne s'en aille pas, que ce moment ne connaisse pas de fin… Ce genre de prières et bien d'autres se bousculaient dans l'esprit embrumé de la jeune femme. Même les mots du bulgare n'y faisaient rien à part lui arracher un léger sourire qu'il n'aperçut même pas. Et elle avait beau souhaiter de tout son coeur d'en avoir plus, elle savait déjà que c'était perdu d'avance. Elle aurait du connaitre le goût de ses lèvres au lieu d'entendre à nouveau sa voix. Elle aurait du sentir sa main caresser ses cheveux ou son dos pour apaiser ses tremblements. Oui, elle aurait du… Il ne s'agissait pas de l'inexpérience du jeune homme ou de ses sentiments, juste de bon sens et de respect. Si elle avait été à sa place, il n'y aucun doute qu'elle aurait été encore plus radicale. Ne voulant rien entendre, la brune se serait bouché les oreilles et aurait sagement emmené la dite personne à l'infirmerie. Mais lorsque l'amour s'en mêle pouvons-nous être réellement sûrs de nos réactions?
    Subitement et sans prévenir, elle se retrouva à embrasser le vide. Ses iris trouvèrent Pavel au bord du bassin, se préparant déjà à quitter l'eau pour retrouver ses habits. On y était donc? C'était la fin, tout devait rentrer dans l'ordre c'est ça? Sans un mot, elle fit de même, se hissant sur le bord, retrouvant la chaleur des dalles des thermes. Elle acquiesça à peine lorsque Pavel lui expliqua la suite des événements. Après tout, que pouvait-elle bien faire pour changer les choses ou dire pour lui dire pour qu'il change d'avis? Rien, elle le savait, pas besoin d'être lucide pour s'en rendre compte.


    T'es pas obligé de tout lui raconter…

    Quelques mots à peine audibles pendant qu'elle enfilait sans bruit ses habits. Elle allait encore attraper froid n'ayant même pas prit la peine de se sécher. M'enfin… C'était le cadet de ses soucis. Qu'elle tombe malade, que ses vêtements soient déjà humides une fois enfilés, tout ça était dérisoire. Elle ne prit même pas la peine d'enfiler ses chaussures, préférant les garder à la main et marcher pied nu. Ils pouvaient jaser, ceux qu'ils rencontreraient en chemin, si cela pouvait leur plaire, tant qu'elle ne causait aucun problème à Pavel, elle n'en avait rien à faire. Prête, l'anglaise se posta devant la porte, attendant patiemment que son ami passe devant et la conduise à l'infirmerie. C'était à peine si ses yeux se posaient sur lui, comme si elle avait peur d'être confrontée à des représailles ou tout autre chose qui l'accuserait d'un pseudo crime. Elle ne comprenait pas d'où venter ce sentiment de culpabilité mais elle sentait qu'elle avait franchit une limite, que quelque chose n'allait pas. Peut-être la potion est-elle en train de gentiment se dissiper, qui sait. Qu'importe, elle se laissait déjà guider, bien décidée à ne plus prononcer un mot avant d'y être.


    ( c'est nul mais je séchais T_T je pense qu'on le finit là et continue direct à l'infirmerie. coeur)

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Did you ask for a supergirl? [Pavel ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pavel Datsyuk & Henrik Zetterberg
» New Red Wings (Vétérans à liquider)
» [Mage] Pavel Ex-Bonisagus
» Pavel Bure
» DC New 52 : SUPERGIRL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Have a Break ─
 :: ─ Coopération Internationale. :: ─ Vitrine RPs (Ouvert aux Invités).
-