Partagez | 
 

 Watcha say ? - Ft. Isis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Salem

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 155
    ♦ PSEUDO : Bluefeatherston
    Féminin ♦ CREDITS : © Subrosa
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 12/03/2012
    ♦ LOCALISATION : Dans un coin sombre.



Revelio

MessageSujet: Watcha say ? - Ft. Isis   Dim 4 Aoû - 20:47

INFORMATIONS SUR LE SUJET


Date : octobre
Intrigue en cours : après le Bal, quidditch time
Protagonistes : Isis Wilson & Joyce Fetherston
Statut du sujet : Privé
Intervention du MJ : Non merci


« Des images me reviennent ... »


Non, pour la vingtième fois, je n’ai pas couché avec Tucker. Exaspérée, Joyce envoya ses longs cheveux sombres derrière son épaule, parfaite image de la fille sûre d’elle et insupportable, l’une des reines de Salem, qu’on attendait d’elle. Mettre ce masque était plus ou moins difficile selon les journées concernées mais en ce bel après-midi d’octobre, c’était un jeu d’enfant. La demoiselle qui l’avait abordée et était à deux doigts de recevoir ses foudres était issue de la même école qu’elle. Une fille simple, à priori sans histoire, mais qui avait de gros doutes quant à la fidélité de son crétin de petit ami, qui s’était fait un malin plaisir à prendre part à une conversation sur ses performances sexuelles, donc la donzelle en avait déduit qu’il l’avait trompée et … elle était donc venue lui faire une scène. Et la Fetherston s’était fait une joie de la recevoir. Assise sur un banc, attendant Ariel pour aller manger, elle soupira et examina ses ongles alors que l’autre lui expliquait la situation pour la dixième fois. Elle allait d’ailleurs finir par la griffer si elle ne se la fermait pas. Personne n’avait remarqué, visiblement, qu’elle n’avait pas eu d’aventure depuis le début de l’année (enfin, sauf une, mais étant donné qu’il y avait visiblement eu erreur sur la personne, cela ne comptait pas vraiment, et celle-ci, personne n’était au courant). Ce qui était une bonne chose, étant donné qu’elle voulait absolument continuer à donner le change, mais qui l’était moins si on considérait que se faire traiter de salope sans avoir rien fait pour le mériter était quand même assez limite. Excédée, elle finit par lever un index impérieux pour faire taire la péronnelle. Le babillage cessa immédiatement, ce qui lui arracha un soupir de satisfaction. Elle dormait très mal et était donc migraineuse, elle n’avait par conséquent aucun besoin de la voix de crécelle de cette Terry … Tony … peu importait. Se massant les tempes, elle grogna : Ce n’est pas possible de débiter autant de conneries à la seconde avec une voix aussi insupportable. Tu t’entraînes, non ?

Avant que l’autre n’ait pu reprendre, elle se leva : Ecoute, Tracy… Trudy On s’en fout ! Je n’ai pas touché à ton loser de copain. Il a un gros cul et un ventre tout sauf musclé. Les mollusques, c’est pas mon truc, ok ? Alors maintenant, dégage. Elle faisait encore des manières, trifouillant ses cheveux, ce qui fit perdre patience à Joyce : Putain, mais tu me les brises sérieusement ! Si tu ne sais pas te faire baiser convenablement, c’est ton problème, pas le mien ! Viens pas faire chier celles qui savent ! Elle finit par partir, décidant de s’éloigner de cette écervelée avant de commencer à la mordre et à la réduire en purée, juste pour le plaisir. Elle n’y pouvait rien, c’était la frustration qui parlait. Cela faisait bien trop longtemps qu’elle n’avait touché à rien et qu’on ne l’avait pas touchée et, après tout ce temps au centre de l’attention masculine et expérimentant un peu quand elle le voulait, c’était difficile. Mais elle devait devenir une meilleure personne. Pour être digne de rester aux côtés d’Archi. Et … peut-être un peu pour elle, aussi, finalement. Elle voulait un peu plus. même si là, elle n’aurait pas été contre l’apparition d’un joueur de Quidditch et … non. Stop. Pas ça. Et ne pas penser à l’Anupam… Sur le point de perdre la face devant tout le monde, elle prit une profonde inspiration et décida de passer à la cafèt, tant pis, Ariel la retrouverait, il lui fallait des Chocapics, c’était une urgence. Faisant volte-face elle… percuta violemment quelqu’un. Déséquilibrée, elle tomba, et lâcha une bordée de jurons bien sentis. Tous aux abris …

_________________

©Tumblr
You can get addicted to a certain kind of sadness.
Like resignation to the end, always the end

Gotye - STIUTK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maarifa Sihr

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 32
    ♦ PSEUDO : Em'
    ♦ CREDITS : Waldorf
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 12/07/2013



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 17 ans, 5° Année, Maarifa Sihr
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Watcha say ? - Ft. Isis   Jeu 8 Aoû - 13:02


    Afin de se changer les idées, Isis avait décidé de partir encore une fois à l'aventure. Découvrir des lieux secrets la détendait fortement quand elle se sentait oppressé comme actuellement. Elle avait entendu parler d'une baie, la baie des sirènes. Ayant lut bon nombre de livre sur elles, elle avait voulu voir si c'était vrai, si elles étaient aussi belle qu'on le pensé et leur chant était très envoûtant. C'était donc muni de bouchon d'oreille qu'elle parti à leur découverte, bien sur c'était interdit, mais sa curiosité la poussé à faire de folies et à ce mettre en danger. C'était d'ailleurs cette faculté à se mettre en danger constamment qui avait faillit lui faire perdre la vie la nuit où elle a était attaqué par un loup. Elle se rendait dans un autre lieu, dont elle avait entendu parler qui s'appelait la suite végétale. Elle n'avait pas eu le temps d'y aller d'ailleurs. Elle y songea quelques instants mais fut vite interrompu dans ses pensées lorsqu'elle arriva sur une plage magnifique.  Elle s'en approcha et se posa au bord de l'eau se penchant pour apercevoir les sirènes. Elle se penchant d'ailleurs un peu trop, car elle tomba dans l'eau, heureusement pour elle, elle savait nager. Elle sorti donc de l'eau et lorsqu'elle se retourna elle vit face à elle, une sirène qui n'avait pas l'air très contente.

    Qui es-tu pour oser venir nous déranger !
    Oh excusez moi, je ne voulais pas vous embêtez, je me suis penchez pour vous voir et je suis tombée à l'eau. Fit la jeune égyptienne se relevant tant bien que mal sous le poids de l'eau dans ses vêtements. Isis voyant que la créature aquatique était vraiment en colère se recula le plus loin possible du bord de l'eau afin d'être en sécurité. La sirène se mit alors à chanter, c'est vrai que c'était magnifique, elle aurait put rester là à écouter pendant des heures. ♠ Ressaisi toi Isis, elle est entrain de t'envoûter pour te punir ! Fit une voix dans sa tête, la jeune fille secoua son visage pour reprendre ses esprits, elle plongeat sa main dans sa poche à la rechercher des bouchons d'oreilles, mais rien, elle releva son visage et vit la sirène rire d'un air machiavélique. ♣ C'est ça que tu cherches ? Mouahahahah ! prise de panique la jeune fille se boucha les oreilles avec les mains et elle courra, elle courra aussi vite qu'elle le put sans regarder derrière elle.

    Elle ne fit pas attention à ce qu'il y avait devant elle, dans son affolement elle bouscula sûrement plusieurs personnes sur son passage, elle entendit des gens l'insulter, ou crier qu'elle ne pouvait pas faire attention, et soudain se fût le choc frontal, elle prit quelqu'un de plein fouet, elle avait couru si vite, que le choc l'avait propulsée sur le derrière un peu plus loin. Elle resta assise un moment, les mains sur les tempes. Elle regarda autour d'elle, elle était dans le parc, ouf tout allait bien c'était fini. ♠ Zut, ou est la personne que j'ai heurté. Pensa-t-elle cherchant du regard quelqu'un qui pourrait être la victime, c'est alors qu'elle vit quelqu'un s'approchait d'elle et qui semblait mécontent. elle simula alors l'affolement qu'elle avait eu plutôt même si il était passait afin d'éviter de se prendre une charge monumental, enfin c'est ce qu'elle espérait. elle plaqua donc ses mains au sol et se mit à regarder partout, simulant alors qu'elle vérifier si on ne l'avait pas suivit ou autre, lorsqu'elle fut soudain arrêté par quelqu'un et que la personne en question n'était qu'autre que la fille au dessin. Joyce.


HJ - J'espère que ça ira :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salem

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 155
    ♦ PSEUDO : Bluefeatherston
    Féminin ♦ CREDITS : © Subrosa
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 12/03/2012
    ♦ LOCALISATION : Dans un coin sombre.



Revelio

MessageSujet: Re: Watcha say ? - Ft. Isis   Dim 1 Sep - 16:30

Alors là, trop c’était trop ! Y en avait vraiment marre. Joyce n’avait jamais été la reine de la patience, sauf à la « chasse » et là, ça n’allait pas, mais pas du tout ! D’accord, elle faisait tout pour qu’on ne la ménage pas, qu’on continue à faire comme d’habitude avec elle, mais il y avait des limites à ne pas dépasser ! Étalée de tout son long dans l’herbe, elle tenta de respirer quelques instants. Le manque la faisait trembler, comme d’habitude et il allait lui falloir tout le contrôle dont elle était capable pour se relever, passer ses nerfs de façon appropriée sur la personne responsable de sa position, sans trop en faire et sans craquer, ce qui n’était absolument pas une option. Et lutter contre ce besoin de Chocapics qui se faisait de plus en plus impérieux. Remplacer une drogue par une autre était une méthode de sevrage discutable mais pour l’instant, les pétales chocolatés valaient mieux que les traînées blanches, alors elle s’en tiendrait à ça. Respirer encore une fois, rapidement, avant que cela ne devienne suspect. Elle prit appui sur ses mains avant de remonter sur ses genoux, déployant sa silhouette. Son regard balaya les alentours : personne n’était resté pour profiter du spectacle, et tant mieux. Elle ramassa son sac dans un mouvement plutôt fluide vu son état et se retourna pour fusiller la personne du regard et l’assassiner d’une salve de paroles bien senties et colorés, à la Joyce : On ne t’a jamais dit que le matin, si tu voulais survivre, il valait mieux sortir la tête de ton c…

Elle suspendit ses amabilités en se rendant compte de qui se tenait en face d’elle, assise, ne la regardant pas. Ni plus ni moins qu’Isis, la cousine d’Archi. Allons bon. On ne pouvait pas dire qu’elles aient vraiment beaucoup de choses en commun, leur affection pour le jeune homme mise à part, bien évidemment. Elle ne s’était pas particulièrement intéressée à elle jusqu’à un événement à peu près similaire à celui-ci dans lequel quelques-uns de ses dessins s’étaient vus révélés. Après quelques menaces de mort (sociale, bien évidemment) de son cru, elle s’était calmée et elles en avaient discuté. Brièvement ; ça n’en faisait pas une amie. Mais ça n’en faisait pas non plus une lambda ordinaire qu’elle pouvait enguirlander comme elle le voulait. Ce n’était pas pour autant qu’elle allait être tout miel, tout sourire, si vous voyez ce qu’elle voulait dire. Après tout, elle restait Joyce : non seulement elle avait une réputation à tenir, mais en plus elle ne mangeait vraiment pas de ce pain-là. Aussi rajusta-t-elle son sac sur son épaule avant de la considérer, mi- sévèrement, mi- sarcastiquement : Décidément, va falloir que tu apprennes à regarder devant toi, parce que là, ça va plus du tout. On l’avait connu meilleure oratrice mais ce n’était pas sa journée, pas sa semaine, pas son mois ou même son année, en réalité, qu’on lui pardonne donc son manque de verbe aujourd’hui. Bras croisés, elle ne lui tendit quand même pas la main pour se relever et finit par demander : Alors, ça va ? Les études, la famille ? Comment ça, elle demandait indirectement si elle avait des retours autres que les siens sur l’état d’Archi ? Ils se voyaient très souvent, mais ça ne pouvait pas faire de mal de savoir comment les autres le percevaient, surtout ses proches. Est-ce qu’il parvenait à reprendre pied, à faire illusion au moins ? Il le fallait, elle l’espérait. Elle y « travaillait » mais malheureusement, ce n’était pas suffisant ; comme si rien ne le serait, jamais. Et ça avait un goût amer assez décourageant.

_________________

©Tumblr
You can get addicted to a certain kind of sadness.
Like resignation to the end, always the end

Gotye - STIUTK

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Watcha say ? - Ft. Isis   

Revenir en haut Aller en bas
 

Watcha say ? - Ft. Isis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Isis
» Seth a une soeur : Isis !
» Chantonner tranquillement face aux fleurs [Pv : Alex, Lou, Isis, Midori !]
» Plume du Soleil || 25 lunes || Guerrière du Clan d'Isis
» un monde en paix ..non je rigoles ce monde est dans la merde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Nameless ─
 :: ─ Alentours d'Elderwood. :: ─ Le Parc
-