Partagez | 
 

 Bal de la Rentrée - Rock Your Body !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nkiruka

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 110
    ♦ PSEUDO : Bluefeathers
    Féminin ♦ CREDITS : .lollipops
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/01/2012
    ♦ LOCALISATION : Pas loin d'un crétin avec un soutif sur la tête, et d'un abruti aux blagues à deux balles



Revelio

MessageSujet: Bal de la Rentrée - Rock Your Body !   Dim 17 Fév - 15:58

INFORMATIONS SUR LE SUJET


Date : Soir du Bal
Intrigue en cours : Saison 2, chapitre 2
Protagonistes : Callen, Lustusi, Susust, Jess and guests !
Statut du sujet : Come on, c'ets open !
Intervention du MJ : On fera avec l'intrigue !


« STOOOOOONE, LE MONDE EST STOOOOOOOONE »



Vraiment quoi ? Irrésistible ? Jess lui tira puérilement la langue, décidant de ne pas infirmer ou confirmer ses propos, il n’avait pas besoin qu’on le fasse. Bien sûr qu’il était craquant, sinon il n’y aurait pas autant de filles après lui et il ne l’aurait pas laissée tomb…et elle allait arrêter là son raisonnement, ce n’était pas le sujet. Le sujet était qu’il venait de l’enchaîner à elle et, même si elle ne doutait pas que pas mal de donzelles de l’école auraient a-do-ré être à sa place, il n’en restait pas moins que ce n’était pas pratique pour ce qu’elle avait en tête concernant la suite des événements de la soirée, même si elle n’avait pas de plan précis. Cependant, Théo ne semblait pas décidé à montrer le bout de son nez, donc, pour l’instant, il n’y avait rien de pressé. Et ce n’était pas comme si elle n’était pas touchée par l’attention de Callen, même si la façon dont il l’avait exprimé était … particulière. C’était déjà ça de pris et elle dut prendre sur elle pour ne pas lui faire un gros câlin, niaise-style. Elle plaidait non coupable, il y avait une licorne qui se baladait en liberté dans la salle, ses phéromones avaient sans doute un effet abrutissant et romantisant pour quiconque se trouvait à proximité. Mais non, t'es juste une délinquante qui a osé porter une tenue de choc super féminine et qui te colle à la peau comme un gant ! Et en plus il l’abreuvait de compliments, elle allait finir par rougir. Elle haussa les épaules, très « dude-style » pour lui dire : Ouais mais toi tu comptes pas, tu me dirais que je suis bien même si j’avais foutu un sac qui ressemblait à peu près à une robe ! Voilà, compliment désamorcé, c’était tout simplement parfait. Il venait d’éclater de rire quand elle lui exposa quel était son rêve et se trémoussa avant de se rapprocher de lui alors qu’il confessait : Jess' tu es une fée ! Tu lis dans mes pensées ! J'en rêve tellement la nuit que je fantasme à chaque seconde de ma vie sur ton boyfriend ! Elle se stoppa en plein élan, ouvrant la bouche, totalement et faussement outrée avant de s’écarter (enfin, autant que les menottes le lui permettaient) : Okay, alors tu rêves de Théo mais pas de moi ? Dégage, enlève ces menottes tout de suite, mon petit cœur brisé ne peut pas supporter ça une seconde de plus ! Quoi, Lust et lui n’avaient pas le monopole de la « drama queen » pour raconter n’importe quoi !

Elle se tortilla, essayant d’enlever son poignet de l’anneau mais il avait fortement serré, le bougre. En réalité, elle n’avait pas tellement envie qu’il brise ce lien physique entre eux, elle avait vraiment besoin de passer la soirée avec lui, même si les envies de conquête de Callen ne semblaient absolument pas amoindries par leur promiscuité. Alors qu’il lui racontait son plan de bataille, elle avait cessé de faire l’anguille et eut une moue peu convaincue : Super. On peut dire que t’as le chic pour avoir des idées pour que je passe une bonne soirée. Un corps de nana se frottant par intermittence au mien ne m’excite pas vraiment, tu m’excuseras de ne pas partager tes penchants homosexuels que tu dévoiles au grand jour avec ta tenue YMCA et tes pensées peu catholiques pour Théophile ! On notera que pas une fois elle n’avait repris le terme de « boyfriend », très peu à l’aise avec cette dénomination. Mais personne ne lui en tiendrait rigueur étant donné que ce n’était pas le sujet principal de conversation, mais el et bien l’appétit de Callen qui venait d’ailleurs d’être servi sur un plateau avec une demoiselle qu’elle connaissait de vue qui vint se frotter à lui (et à elle au passage). Salut beau gosse, tu danses ou bien ? Bah voyons, ça commençait bien ! Enfin il lui semblait que cette file n’était pas une traînée d’ordinaire et …. HELP ! Oh mon dieu… QU’EST-CE CA GRATTE ! Fichtre et foutre ! Lust, purée ! Comment je fais pour me gratter tes couilles en toute discrétion là ? Elle tourna son regard vers a voix pour tomber sur … Lust ?! Enfin, non, ça ne ressemblait pas à sa voix et il avait dit qu’il voulait changer de corps et … OH MY GOD ! Qu’est-ce que je fais si j’ai une érection ?

Franchement, même sans être un génie, le calcul n’était pas compliqué à faire surtout quand, comme Jess’, vous aviez déjà changé de corps avec un de vos meilleurs amis (comment ça, ça n’arrive à personne ?). Donc, Lust était cette fille de Poudlard dont le nom lui échappait et cette fille de Poudlard dont le nom y échappait était Lust. Elle secoua la tête, matant la jeune fille (enfin, Lust dans le corps de … enfin Lustusi quoi) un moment : On peut au moins lui reconnaître qu’il a du goût. Tu lui as fait promettre de ne pas se toucher en public ? Enfin … te toucher en public ? Amusée, la Nkiruka regarda l’autre énergumène commencer à faire le fier un peu partout, s’attirant même des commentaires de gens qui devaient être des amis de la jeune femme avant de retourner son regard vers elle et … l’illumination, soudain : Oh mon Dieu je sais ! Quoi, elle avait envie de l’emmerder un peu, après tout il allait encore passer la soirée à faire n’importe quoi sans leur avoir demandé leur avis, et puis quand ça n’aurait plus d’effet il irait tripoter sa Moïra dans un coin, alors … Tu sais ce que Lust a toujours rêvé de faire ? Voir mes seins ou les toucher. Elle leva la main mais se trouva entravée par ses liens et soupira bruyamment : Bon, si monsieur consent à me libérer, je te laisse m’entraîner dans un zouk endiablé avec mains baladeuses à la clef pour prouver à tout le monde que t’es un mec. En tout bien tout honneur, bien sûr, spécifia Jess’ avec une petite moue : C’juste pour le faire chier un brin. Elle coula un regard vers Callen : Fais pas ton relou jaloux, détache-moiiiii ! Quoi ? Si tout le monde faisait n’imp, elle aussi avait le droit, non ?

_________________

Loooooook I'm a girl !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beauxbâtons

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 60
    ♦ PSEUDO : Mln
    Masculin ♦ CREDITS : Cappie
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 16/01/2012
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : Ma tête est normalement sur mes épaules et le reste devrait suivre... logiquement.



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 ans - Septieme année - Beauxbâtons
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Bal de la Rentrée - Rock Your Body !   Mar 26 Fév - 22:49

.o°o. Note à moi-même : éloigner Jess le plus longtemps possible de mes sœurs. De un parce que j’adore son côté fille qui se découvre, c‘est à la fois étrange et très sympa d’avoir une petite amie qui ignore tout du comment du pourquoi. Chose étonnante quand on connaît ses deux meilleurs amis, mais passons. De deux parce que le maquillage, les films à l’eau de rose et tout ce qui est rose en général, je m’en passe assez facilement – vu que, bon, j’en ai déjà bouffé pas mal durant toute mon enfance - et, de trois, parce qu’elles sont toutes des pestes, des vermines, des saletés, des bandimons et encore je me trouve vraiment sympa parce qu’il n’y en a pas une pour rattraper l’autre !!! Quoi ? Vous ne comprenez pas ? Ah oui, je reviens en arrière.

Après seulement quelques jours de cours, je découvris, comme tous les élèves de cette école – du moins ceux qui savent lire -, une annonce pour le bal. Un bal de la rentrée avec un thème plutôt sympa, « j’ai toujours rêve être ». Dans un sens, j’avais trouvé l’idée relativement bonne, ce genre de soirées permettait de resserrer les liens et ça me permettait de passer une autre soirée avec Jess où nous pourrions nous amuser, nous vider la tête. J’espérais néanmoins que la majorité des invités soient du même avis que moi pour que mon empathie ne gâche pas tout, car, même si j’avais fait des progrès, il n’en restait pas moins qu’une salle bondée de personnes en colère n’avait rien d’agréable et m’empêcherait sûrement de me concentrer sur ma cavalière. J’avais été rassuré les jours suivants par un entrain certain de la part de mes camarades à trouver le costume adéquat.

Je me posai à mon tour la question et trouvai une réponse plutôt quelconque. Je n’avais pas envie d’être X ou Y, être moi était déjà un réel défi du quotidien pourtant, j’avais trouvé un personnage qui serait parfait pour cette soirée, du moins son costume serait parfait. C’est pourquoi j’avais passé commande à ma famille, plus précisément à ma mère, pour qu’elle m’envoie ce que je souhaitais, un costume noir, class, une chemise blanche, un nœud papillon noir, des pompes noires bref le parfait costume de James Bond. Classique mais efficace. Autant dire que ma mère se ferait une joie de répondre à mes attentes puisqu’elle désespérait de me voir habillé de la sorte uniquement pour les cérémonies importantes. « Un costume ça vous change un homme », disait-elle dans le secret espoir de me voir dans autre chose qu’un jean … Bref, tout ça pour dire que j’avais parfaitement confiance en elle pour me trouver ce qu’il fallait. C’était, bien sûr, sans compter sur ma chouette et surtout sur mes sœurs qui avaient intercepté la bête ! Et là … c’est le drame.

Je reçus le matin même du bal le colis que je déballai, prenant soin de le laisser dans sa housse et de le suspendre à la porte de placard – c’est dire j’avais été briefé par ma mère depuis de nombreuses années - et ne m’y intéressai vraiment que 5 minutes avant le début du bal, instant même où je sortis de la douche pour pouvoir le mettre. J’enfilai la chemise, le nœud papillon, le pantalon et la veste et j’approchai d’un miroir pour être certain que ça ne dépassait pas de partout et tout d’un coup, PAF me voilà déguisé en … hrm … tyrolien. Le genre vraiment ridicule entre les chaussettes blanches et hautes, le short juste au dessus du genou, la chemise blanche avec une espèce de cravate verte, des bretelles noires brodées de fleurs des montagnes et ce chapeau complètement crétin. J’avais ouvert de grand yeux ronds et m’étais observé à deux reprises, avant et après m’être pincé pour être certain que je ne dormais pas ! Mais non, mon costume chic et class avait laissé place au clown ! Je retournai rapidement au paquet pour y trouver une lettre et un pistolet en plastique que je n’osai pas toucher de peur qu’il se transforme à son tour. J’arrachai l’enveloppe et découvrai l’écriture fine de Mars, mon aînée …

« Surpriseeeee OO7 s’est transformé en triple 0 et ce pour toute ta soirée. Bon, on a balancé les conseils qui allaient avec cet enchantement mais, une chose est sûre, tu ne peux pas l’enlever, il disparaîtra tout seul ! Quand ? Aucune idée, on a oublié de le lire, amuse-toi bien et fait un sourire a Sonech, on lui a demandé d’immortaliser l’instant ! Yodelahihou à toi !
PS : on t’aime frangin.
Signé MAJJJM»

Voilà donc le drame de ma journée, obligé - que dis-je ? -, condamné à porter, pour je ne sais combien de temps, un costume ridicule, alors que faire ? Rester dans ma chambre jusqu’à ce qu’il disparaisse ? Non, très peu pour moi, autant jouer le jeu et m’éclater même dans cette tenue. Même si ... à un moment ou un autre de cette soirée, j’allais faire admirer aux personnes présentes mon boxer théobeaugoss (sort inventé par mon frère et moi qui avait modifié toutes les marques de nos sous-vêtements ; après tout il n’y avait pas qu’Hugo qui avait le droit d’être un beau gosse XD). J’attrapai donc à pleine main le pistolet qui se transforma en cor des Alpes sans que je m’en étonne davantage. J’avais donc la panoplie parfaite du tyrolien ! Génial !

D’un pas … normal, j’n'allais pas me presser non plus, je me dirigeai donc vers la sal de bal. J'étais un peu en retard mais rien de plus normal avec la surprise que j’avais eue. J’entrai et j’attirai, forcément les regards … Je ne savais pas de qui ils se foutaient le plus, de mon cor ou de mon corps … dur à dire. En tout cas, toute cette euphorie me permit d’avancer le sourire aux lèvres vers une bande que je connaissais bien. En arrivant près de Jess, je remarquai sa tenue (difficile de faire autrement elle est sublime) … qui lui allait vraiment à ravir, vraiment … vraiment bien. Puis j’entendis un « détache-moi » sonore … J’haussai un sourcil et aperçus les menottes … rien ne devrait plus m’étonner, pas ce soir, pas dans ce costume, aussi demandai-je à Callen avec un large sourire. .o°o.

- Mais qu’est-ce qu’elle a encore fait ? Y’a moyen de payer une caution pour la libérer ? J’te joue un ptit air de cor ?

.o°o. Autant en rire, de toute façon 'fallait bien essayer cet instrument encombrant, suffisait de souffler dedans pour que ça produise un son de toute façon, non ? Je posai ma main sur les hanches de la Nkiruka et l’attirai à moi avant de l’embrasser et enfin lui rendre sa liberté pour qu’elle puisse donner son avis, m’enguirlander ou que sais-je, bref, qu’elle soit libre, au moins libre de parler. Bref. .o°o.

- Vous pouvez vous marrer. J’ai jamais rêvé de devenir tyrolien, c’est une blague de mes soeurs … c’était James Bond, à l’origine.

.o°o. Ouais … James Bond …. Là c’était plutôt Théo … théoriginalement ridicule. .o°o.

- Tu vois, Jess, quand je te disais que j’étais gâté niveau frangines …

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nkiruka

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 76
    ♦ PSEUDO : Summer
    Féminin ♦ CREDITS : /
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 09/12/2012
    ♦ AGE : 22
    ♦ LOCALISATION : En compagnie de ses moitiés <3



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 ans, 8ème année, Nkiruka
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Bal de la Rentrée - Rock Your Body !   Mar 5 Mar - 21:23

Que la fête commence ! Que la salle entre en ébullition ! ... Non. Non, aucune bombe sensuelle n'était encore venue se frotter à lui, et la réalité était que Jess' était encore menottée à son poignet. L'instant de quelques secondes, il s'était vu perché sur le comptoir en train de faire un strip-tease, les filles à ses pieds. Pourtant, c'était lui, le seul responsable de cette situation. Il avait souhaité rendre ses pensées réelles avant tout, même avant de réfléchir.

Ouais mais toi tu comptes pas, tu me dirais que je suis bien même si j’avais foutu un sac qui ressemblait à peu près à une robe !

Jess' avec un sac sur elle ... hum ... Non. Mais quelle régression cela serait ! Elle, qui venait tout juste d'entrer dans la sphère féminine j'mets en avant mes boobs, il était inconcevable qu'elle puisse revenir en arrière ! Pas maintenant, ce serait la cause d'une troisième guerre mondiale de rang elderwoodien !

- N'im-por-te quoi ! Franchement, jamais j'oserais te mentir ! Rien de mieux que la franchise ! On devrait pouvoir acheter de la franchise en supermarché.

Et c'était reparti, il dérivait, une fois de plus, dans des raisonnements insensées pour démontrer une vérité.

Okay, alors tu rêves de Théo mais pas de moi ? Dégage, enlève ces menottes tout de suite, mon petit cœur brisé ne peut pas supporter ça une seconde de plus !

- Raaah, arrête de gesticuler comme une crevette ! ragea-t-il.

Elle se tortillait dans tous les sens, tentant tel un cachalot de se libérer d'une emprise, mais on ne rigole pas avec le Callen Cop héhé Ne jamais faire les choses à moitié, toujours entières, ou pas du tout alors, pour ceux qui manquent de cran. Il les avait serré, ne voulant pas rendre l'évasion trop simple. Pour qu'elle puisse partir, il lui ferait du chantage, il l' harcèlerait de question, et en bonus ... un questionnaire de culture générale. Et ..

Super. On peut dire que t’as le chic pour avoir des idées pour que je passe une bonne soirée. Un corps de nana se frottant par intermittence au mien ne m’excite pas vraiment, tu m’excuseras de ne pas partager tes penchants homosexuels que tu dévoiles au grand jour avec ta tenue YMCA et tes pensées peu catholiques pour Théophile !

Et, il devrait subir également ses caprices. Ou ses crises de jalousie. Non mais, Théo n'était pas qu'à elle ! Enfin .. si. Et puis, il ne l'intéressait pas du tout. Non. Il était juste peut être jaloux. Peut être.

- Tu sais quoi Théophile. T'es au bout du fil ! Stop. On arrête là le partage.

Il savait que ce qu'il venait dire était désespérant, mais l'art de réfléchir venait toujours essentiellement après l'art d'agir. Son processus avait sans doute était malencontreusement inversé lors de sa naissance, après tout, on lui avait collé au postérieur l'identité d'une fille, alors rien n'était plus impossible après cet évènement combien tragique et traumatisant.
Ah non, Jess' n'allait pas recommencer à se rendre instable en dansant la valse des larves ! Un corps se trémoussait à ses côtés, et miracle ! Dieu existait donc ! Susi Diamant ! Une belle demoiselle, et elle se trémoussait ... sur lui !

Salut beau gosse, tu danses ou bien ?

La bave venait presque de monter automatiquement, les yeux écarquillés, la petite étincelle dans l'oeil, tout semblait parfait. Presque parfait, puisque la voix n'était pas du tout féminine, elle lui rappelait même une personne beaucoup trop appréciée pour être méconnue. Mais ... elle ne lui ressemblait aucunement, excepté le fait qu'il ne soit travestie, mais cela semblait beaucoup trop important pour être une réalité. Était-ce un châtiment donné par Satan pour le punir de son libertinage ?
Il en avait presque oublié Jess', attachée à son poignet, et était prêt à courir après cette créature de la nuit, la sirène des mers.

HELP ! Oh mon dieu… QU’EST-CE CA GRATTE ! Fichtre et foutre ! Lust, purée ! Comment je fais pour me gratter tes couilles en toute discrétion là ?
Lust ?!
OH MY GOD ! Qu’est-ce que je fais si j’ai une érection ?

Mais quelle question existentielle ! Jamais Callen ne se l'était posée .. et à vrai dire, il s'en foutait. C'est à ce moment là, que tout se révéla au grand jour. Les volontés exaspérées de Lust avaient trouvé une volontaire. Lust était Susi, et Susi était Lust. Mais quel malheur ! Et dire que tout ça aurait pu être vrai ! Il aurait pu la faire succomber mais au lieu de ça ... c'était son meilleur ami, et il était hors de question d'avoir un quelconque rapport avec lui ! Même s'il ne ressemblait nullement au gars qu'il connaissait parfaitement. Non, il se trouvait tout simplement derrière lui, en train de gesticuler.

On peut au moins lui reconnaître qu’il a du goût. Tu lui as fait promettre de ne pas se toucher en public ? Enfin … te toucher en public ?

Mais quelle promesse inutile, tout le monde savait que nulle personne ne pourrait la respecter !

Oh mon Dieu je sais ! Tu sais ce que Lust a toujours rêvé de faire ? Voir mes seins ou les toucher.

Non, elle n'allait quand même pas faire ça?! Pas devant lui, pas devant eux ! Mais c'était de la torture ! De la torture pure et simple ! Elles n'avaient pas le droit, non ! Le simple fait d'y songer le rendait presque malheureux. Levant le bras, les liens matériaux se manifestèrent de nouveau, et cette fois-ci, la jeune fille semblait déterminée à briser ce lien. Jalousie, quand tu nous tiens.

Bon, si monsieur consent à me libérer, je te laisse m’entraîner dans un zouk endiablé avec mains baladeuses à la clef pour prouver à tout le monde que t’es un mec. En tout bien tout honneur, bien sûr,
- Han !

Le cauchemar devenait réalité, et elle comptait bien faire les choses jusqu'au bout.

C’juste pour le faire chier un brin. Fais pas ton relou jaloux, détache-moiiiii !

Et voilà qu'elle devenait une petite fille capricieuse, comme Némésis lorsqu'il lui volait ses poupées. Les filles, toutes les mêmes. Des pleurnicheuses à temps plein, voilà ce qu'elles étaient. La mine boudeuse, il arbora un air triste, voulant montrer à quel point ça ne le laissait pas indifférent dans sa nature d'enfant. Saisissant les clefs à contre cœur, il eut un instant profond de réflexion, songeant à ce qu'il adviendrait s'il ne s'exécutait pas. Elle ne danserait pas le zouk devant eux, et ne se ferait pas tripoter. Voilà un tournant qui plaisait au commissaire Callen.

- Mais qu’est-ce qu’elle a encore fait ? Y’a moyen de payer une caution pour la libérer ? J’te joue un ptit air de cor ?

Théo était enfin là, le prince charmant de la dame ou plutôt ... Euh un campagnard? Présence qui lui fit activer sa manœuvre, il ne voulait nullement tenir la chandelle. Ouvrant les menottes, il dévisageait le déguisement du jeune homme, arborant un air satisfait.

- Tiens, j'te la rends, elle devenait infecte au point de m'empoisonner le coeur !

Et heureusement qu'il venait de se délivrer d'elle, car le jeune homme métamorphosé en chanteur des montagnes venait de se l'approprier, offrant ce job qu'il détestait tant.

- Vous pouvez vous marrer. J’ai jamais rêvé de devenir tyrolien, c’est une blague de mes soeurs … c’était James Bond, à l’origine.
- Ne te justifie pas, Théotop ! Et ... J'kiffe ton déguisement, même si selon moi, tu ne risques de pêcher que des abeilles !

Mentir était un vilain défaut, pourquoi toujours donner la faute aux autres?
Bref, il était temps pour lui de mettre les voiles, et de partir à la conquête de l'Ouest tel un aventurier vaillant ! Et tant pis pour ce que dirait Jess'. C'était sa faute, pour une fois qu'il avait montrer sa bonne volonté, il se retrouvait refoulé comme une vieille chaussette !
Ne tardant pas davantage, il se rapprocha de Lust, enfin, de SusiLust, pour observer le phénomène de plus prés.

-J'aurais jamais cru te dire ça un jour Lust mais ... OH PUTAIN T ES SEXY BORDEL. Tu me fais de l'effet !

Il en devenait grossier, mais c'était largement à la hauteur de ce qu'il ressentait. Commençant à danser auprès de son meilleur ami transformée en SexySusi, il ne put s'empêcher de s'enliser dans sa folie qu'on ne pourrait pas lui reprocher :

- Qui a les plus grosses maracasses ?!

Son esprit sautillait et lui offrait l'art de chanter, comme si l'alcool s'était déjà introduit chez lui, ce qui, n'était encore nullement le cas. Faire la fête, quelle activité reposante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Bal de la Rentrée - Rock Your Body !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bal de la Rentrée - Rock Your Body !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rock that Body !
» Choi Sung Yeol - Rock Your Body ♫
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» La Reine du Rock se présente !
» Rey Mysterio Vs The Rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Elderwood Accueil ─
 :: ─ Premier étage. :: ─ La Salle de Bal
-