Partagez | 
 

 Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Professeur

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 286
    ♦ PSEUDO : little suzy
    Féminin ♦ CREDITS : (c) little suzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 24/08/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : 28° sud, 14° est.



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 34 ; Prof d'Etude des moldus et Directeur de Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...   Sam 9 Fév - 1:13

INFORMATIONS SUR LE SUJET


Date : 15 septembre 2012
Intrigue en cours : Bal de la rentrée
Protagonistes : Declan, Aisling, et d'éventuels visiteurs
Statut du sujet : Priorité à Aisling mais ouvert à un éventuel passage
Intervention du MJ : Pas nécessaire


« Let me see you just bounce it with me, just bounce it with me, c'mon ! »


Une ombre glisse le long des murs, disparaissant et réapparaissant à mesure que la longue silhouette aux larges épaules qui la possède se faufile dans les couloirs, passant de statue en statue avec une discrétion toute particulière. Mains serrées autour d'un petit cylindre argenté qu'il tient contre sa joue comme s'il s'agissait d'une arme et qu'il se trouvait en filature d'un dangereux criminel, l'individu se déplace à pas de loups, se cachant au moindre bruit, puis, soudain, s'arrête juste au coin. Il attend. Tout de noir vêtu, lunettes noires sur le nez complétant son mystérieux look, le voilà qui s'anime soudain, après un temps d'arrêt, passant légèrement la tête pour regarder alors qu'un groupe d'élèves se profilent à l'entrée du couloir. Puis, d'un coup, d'un seul, il se jette au milieu et brandit son "arme" en hurlant une incantation des plus terrifiantes : « OUISTITIIIIIII ! » Son bras tendu devant lui, un flash s'échappe du bout de l'objet qu'il tient pointé vers le plafond alors que les costumés le fixent, les yeux ronds comme des soucoupes, à moitié choqués, ou éblouis, ou choquéblouis, en fait. Avec un rire fourbe, il s'enfuit alors en sens inverse à la recherche de ses prochaines cibles, ces inconscients croyant pouvoir se rendre dans la direction de la Salle de Bal impunément... Et ainsi échapper à son SUPER FLASHOUILLEUR ! Mais non, il ne laisserait pas cela arriver. Il les flashouillerait touuuuus, jusqu'au dernieeeer, mouhahahaha, MOUHAHAHAHAHAHAHAHAAAAA. (This is how you do an evil laugh)

Arrivé dans les premiers, Declan s'amusait donc comme un petit fou, tuant le temps jusqu'à l'arrivée de sa cavalière en faisant des photos de tout le monde. Habillé en costard noir simple comme il l'était, on aurait pu croire qu'il avait été affecté à la sécurité d'une célébrité, en mode bodyguard, mais ce n'était absolument pas le cas - non et puis, lui demander de protéger quelqu'un, c'était comme demander à Vincent Delerm de chanter du Michael Jackson, un peu. Et puis, non, clairement, autant il aimait bien Kevin Costner, c'était loin d'être son rêve de l'incarner. Quitte à rêver, Declan voyait tout de même un peu plus grand que le rôle sympa d'un acteur de cinéma moyen... C'est pourquoi, il n'incarnait pas quelqu'un mais, quelque chose, à savoir... Un agent de la célèbre agence gouvernementale empêchant les extra-terrestres de s'en prendre à la population de la terre. Il était venu en AGENT D ! Et, bien qu'il déplorait de ne pas avoir réussi à convaincre son fidèle ami Zéphir de venir en Agent Z pour être son coéquipier, il aurait, ce soir, lui aussi, un partenaire. Ou plutôt, une, bien qu'elle ne soit pas encore de la partie. Ponctuant les arrivées des uns et des autres aux abords de la Salle de "CHEEEEESE", "AH QUE COUCOU" et autres joyeusetés, flashant de partout pire qu'une horde de paparazzi tombant sur Brangelina et leurs moufflets, le Directeur de Poudlard prenait donc gentiment son pied, s'amusant avec son appareil photo dernière génération qui ressemblait à s'y méprendre à un effaceur de mémoire, gadget caractéristique des fameux Men In Black. Puis, quand la salle commença à se remplir et que, de son côté, il devait avoir au moins rempli de moitié la carte mémoire de son joujou, il la vit enfin.

Elizabeth 1er venait de quitter son siècle pour le rejoindre. (Comprendre ici que Lovleen était donc là, enfin, et dans un costume des plus convaincants.) Alors qu'elle s'approchait, sourire aux lèvres, il lui offrit une révérence avant de lui donner son bras, tout sourire, et d'entrer avec elle dans la salle, se fichant éperdument du duo insolite qu'ils formaient, véritable anachronisme personnifié. Et puis venir en costume de couple assortis, c'était trop mainstream, d'abord. De plus, l'un comme l'autre s'était trouvé et accepté comme ils étaient, malgré leurs différences évidentes et leurs caractères parfois si éloignés, et pourtant... Ils étaient parfaits ensemble. Même si leurs tenues ne s'accordaient pas. La fête se profilait doucement, et tous deux la passaient agréablement, jouant à la fois leur rôle de chaperon tout en prenant part aux festivités, profitant de l'ambiance légère pour se retrouver. Quand le premier slow fut lancé, ils étaient radieux. Tout se passait pour le mieux, et c'était une augure qui les ravissait tout deux. Et là, à cet instant, enlacés l'un contre l'autre, ils se sentaient invincibles, passant un fort bon moment, écho aussi de leur premier rendez-vous, de cette première danse où ils avaient compris qu'ils se plaisaient, lors du bal d'Halloween l'année passée... Lorsque la musique changea, il se détacha d'elle un instant pour le regarder, et son regard accrocha, dans sa périphérie, celui d'une petite blonde au visage qui lui semblait familier. Il s'excusa donc auprès de sa cavalière, la laissant en bonne compagnie avec le professeur de métamorphose pour venir traverser les quelques mètres qui le séparait d'elle et lancer, espérant qu'il ne s'était pas trompé de personne - et avec tous ces déguisements, on était jamais trop prudent. « Aisling ! Alors, tu t'amuses bien ? » Entonna-t-il joyeusement avant de passer un bras autour de ses épaules pour se pencher vers elle et demander : « Dis moi, tu accepterais d'accorder une danse à ton vieux frère, par hasard ? Si tu n'as pas trop honte de lui... Et si, évidemment, ton cavalier est d'accord vu que, forcément, une jolie plante comme toi n'as pas du venir seule. » Il eut un sourire amusé tout en lui faisant un clin d'oeil. Se découvrir une soeur n'avait, au départ, pas été simple, mais aujourd'hui, Declan était plus qu'heureux d'avoir retrouvé une famille... Et il comptait bien profiter de cette soirée pour rattraper le temps perdu.



      HRP ;; Priorité à Aisling, mais si vous êtes tentés de passer dans ce sujet (faire un coucou, une petite blague, une petite photo), privilégiez des interventions courtes pour garder une continuité fluide et rythmée au sujet et ne pas traîner en longueur, merci o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maarifa Sihr

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 70
    ♦ PSEUDO : Mln
    Masculin ♦ CREDITS : LeNinjaDeNoël
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 28/08/2011
    ♦ AGE : 19
    ♦ LOCALISATION : Je suis chez moi sur l'île.



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 14 ans, 2ème année, Maarifa Sihr
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...   Mar 23 Avr - 7:52

- Il est super! Je suis tellement contente que tu ais pensé à ma passion pour les dragons! Regarde: je vais le mettre tout de suite. Et ça mérite bien une récompense!
- Hein ? Une récom …

^_^ Aaaah, ce genre de récompenses ! Si j’étais assez riche, je lui en offrirais plus souvent pour obtenir ce genre de récompenses. D’ailleurs, même si cela m’avait surpris, je n’en montrais rien ou peu ... d’ accord, un peu mais en tout cas j’offrais à la jolie demoiselle un sourire radieux alors que je prenais sa main pour la conduire dans la salle de bal ou nous allions, je l’espérais sincèrement, passer une super soirée. Il y avait déjà du monde, des costumes tous plus originaux les uns que les autres, de la musique et un buffet visiblement bien garni. J’avais auprès de moi la plus jolie fille de la soirée, autant dire que j’étais chanceux. J’allais lui proposer de boire quelque chose lorsqu’elle prit les devants et bien sur … je ne pouvais rien lui refuser. ^_^

- Dansons! Je n'ai jamais appris, mais je ne suis pas trop maladroite, donc on devrait s'en sortir! De ce que je peux voir, ça n'a pas l'air très dur. Tu sais quoi Connor? Si tu me ramènes à la fin de la fête je te dirais pourquoi j'ai mis ce déguisement!
- Bien sûr que je te raménerai !

^_^ Evidemment même ça coulait de source comme un plus un font deux ! Nous allâmes donc au centre de la piste et je la guidai sur la première musique, puis sur la seconde et la troisième. Nous ne nous en sortions pas mal du tout et je me surprenais à avoir envie de l’embrasser lorsque nos regards se croisaient et que son sourire éclairait toute la salle … Je l’emmenai dans un coin un peu plus « calme » où nous écoutâmes le discours du coordinateur et des deux nouveaux. Une fois fini, je lui proposai. ^_^

- Je vais nous cherchez quelque chose à boire, ne t’enfuis pas !

^_^Ma maman m’avait appris a être prévenant avec les demoiselles et c’est ce que je faisais. Pourtant, lorsque je revins à peine une minute plus tard, je retrouvai MA cavalière dans les bras … du professeur d’étude des moldus …. Etrange situation, je vous jure ! Je n’avais pas entendu le début de la conversation et ignorais donc qu’il l’avait prise pour une autre mais je ne retins pas un commentaire sur un sujet qui me concernait au premier plan. ^_^

- … ton cavalier est d'accord vu que, forcément, une jolie plante comme toi n'as pas du venir seule.
- Non, elle n’est pas venue seule, professeur Swightberry, et vous ? Vous n’êtes pas venu avec le professeur Williamson ?

^_^ Moi jaloux ? Ah non mais pas du tout … ou alors juste un peu mais, en même temps, il se prenait pour qui, lui ? Ce n’est pas parce qu’il faisait trois … peut-être même cinq ou six têtes de plus que moi, qu’il était musclé et drôle et tout et tout qu’il devait me piquer ma copine ! Surtout qu’il en avait une lui aussi ! Non mais franchement je n’allais pas monter sur une chaise pour aller enlacer le professeur de sortilège, moi, je sais me tenir ! Je donnais son verre a Rowan tout en ne quittant pas le professeur des yeux. ^_^

- Y’a tout pleins de bons cocktails, juste là-bas si vous vou ...

^_^ Je m’arrêtai dans ma phrase reconnaissant une petite voix …. Qui, bien que lointaine, avait quelque chose de très familier à mes oreilles. ^_^

- Je suis très déçu !

^_^ Cette fois-ci, je ne laissai pas échapper un papa … mais je tendis l’oreille pour entendre la suite. La musique était une vraie plaie pour la compréhension de ses paroles. ^_^

- ... Vous … pas invité.
- Goûtez celui-ci, je vais en rechercher un autre.

^_^ Je donnai mon verre à Declan et disparus rapidement en direction du Dj et des diverses enceintes magiques qui diffusaient le musique dans toute la salle. Je pointai ma baguette sur l’une d’elle puis sur la seconde. A l’aide de sorts de mutisme, nous parvenions à présent tous à entendre assez clairement le message que mon père souhaitait faire passer. Il avait raison, nous en avions assez discuté cet été et … j’étais après tout dans le costume adéquat pour lui venir en aide ! Zorro ne regrettait absolument pas son geste et, même si j’avais tenté d’être discret, il y avait trop de paires d’yeux pour être certain de n’avoir été vu par personne … tant pis, j'étais moi même trop proche d'un lycan pour laissé passer ça. ^_^

- Mes nuits seront hantées par le spectre de l'innocent qui expie là bas, dans la plus affreuse des tortures, un crime qu'il n'a pas commis, a écrit Zola, dans un temps où on pouvait encore écrire la Vérité dans les journaux sans risquer une discréditation pure et simple... Et ce soir, J'accuse ! Je vous accuse tous de fermer les yeux sur des atrocités, et d'avoir couvert ce qui s'est réellement passé, cette nuit-là ! Tout ça pour protéger vos derrières et vos réputations... Des vies ont été détruites, les coupables n'ont pas été trouvés, et vous continuez de faire comme si c'était normal, comme si c'était la faute de ces pauvres créatures incapables de contenir le mal qui les ronge... Et vous les blâmez. Vous les rendez responsables, parce que c'est facile, parce qu'ils étaient en première ligne, que vous les avez sous la main, et que l'opinion publique réclame du sang. Mais où est la justice ? Qu'avez-vous fait de mon ami ? Où le retenez-vous ? Comment réussissez-vous encore à dormir en privant un être humain, même s'il ne l'est que 330jours par an, de son droit le plus légitime : sa liberté ?

^_^ Oui, bien dis !!!! Mon sourire prouvait mon enthousiasme … ok, y’avait plus discret comme Zorro, pourtant j’étais heureux qu’il ait réussi à attirer un peu l’attention sur des questions essentielles. En revanche, je faisais profil bas pour ne pas l’attirer, trop sur moi. Vous avez dit trop tard ? Oh non, écoutez, papa a pas fini … hrm. ^_^

- Venez me répondre, si vous l'osez ! Je sais que vous êtes là ! ... Ou sinon, c'est moi qui vais devoir venir vous chercher.

^_^ Alors, ça, en revanche, j’aimais beaucoup moins … Richard pouvait se défendre, d’accord, mais … il y avait beaucoup de personnes qui ne l’appréciaient pas et je ne voulais pas qu’il lui arrive quoi que ce soit. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beauxbâtons

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 152
    ♦ PSEUDO : Phil
    Féminin ♦ CREDITS : Elo
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 27/06/2011
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : Couloirs sombres, pièces louches, corridors mystérieux, coins inexplorés, Terrain de Quidditch, cuisines, ... Elle marche vite, il faut chercher.



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 ans, 7e année, Beauxbâtons
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...   Ven 26 Avr - 9:48

♦.♦.♦


Tout n'était pas rose. Tout n'allait pas bien. Nech avait alors arbitrairement décidé que la vie était orange et que tout allait au mieux. Ca n'était pas parfait mais c'était déjà ça. Si regarder le futur en face lui brûlait toujours autant les rétines, avancer restait un impératif pour ne pas couler. Elle avait tant à se faire pardonner depuis ce jour-là qu'elle oscillait entre la présence excessive et la bonne humeur exubérante tout le long du jour. Frôlant déjà l'hyperactivité à l'origine, elle était probablement plus fatigante encore par ses mouvements incessants. Exister dans leur regard l'empêchait de s'arrêter et penser.

Aussi, une soirée comme celle-ci avait été accueillie avec un énorme enthousiasme. Déconnecter quelques heures était la raison la plus évidente de participer à pareil bal. Pour la rouquine, le monde des rêves n'étant rien de plus que son quotidien, il s'agissait plutôt d'un retour au bercail avec un panel excessif de costumes à endosser.
La Beauxbâtons rêvait d'être à peu près tout sauf quelqu'un d'ordinaire ou une greluche. Après ... c'était l'embarras du choix. Entre Indiana Jones, un Jedi ou Lara Croft, son cœur avait balancé. Puis elle avait pensé aux grands joueurs de Quidditch, à Robin des Bois, à Jack Sparrow et aux explorateurs célèbres et elle s'était perdue. Jusqu'à ce que Rivari ne passe dans son champ de vision et que l'illumination se fasse. Parce que, évidemment, quand on voit son chat traverser une pièce, on songe tout de suite que, le rêve de sa vie, c'est se déguiser en Peter Pan.

Le jour J, elle lui avait couru après sans relâche, l'animal ayant compris qu'on cherchait à l'embarquer dans quelque chose de tordu. Le temps de la capture s'était avéré assez long pour qu'elle loupe le départ de ses potes et arrive en retard à la fête, ce qui la chagrina. En revanche, débouler à la dernière phrase des discours lui rendit quelque peu le sourire. Depuis les sermons post-beach et autres litanies à mourir d'ennui, la sorcière était plutôt ravie d'y couper. Les applaudissements qui accueillirent la fin des palabres lui arrachèrent un léger rire qui fana, hélas, bien vite, face aux gigotements de Rivari. Parce que, non, elle n'était pas venue seule. Outre ses éternelles truffes dans une boîte dans son sac en bandoulière, la huitième année promenait fièrement son chat affublé d'une paire d'ailes et d'une perruque à chignon blonde, sans compter la petite robe verte qui lui allait comme un gant. ♦.♦.♦ Arrête de bouger, bouffon, c'pour la bonne cause. J'sais que c'est un déguisement de fille mais fais un effort. ♦.♦.♦ Grommela-t-elle en calant un peu mieux la bestiole sur sa hanche. Il ne lui était - évidemment - pas venu à l'esprit que l'animal ne supportait peut-être tout simplement pas d'être saucissonné dans un costume.

Dans la cohue générale, elle surprit à proximité une voix familière et chemina donc par là-bas. ♦.♦.♦ ... venu avec le professeur Williamson ? ♦.♦.♦ Nech avait autant de connaissances qu'un cerisier peut avoir de fleurs mais elle rejoignait systématiquement ses meilleurs potes ou ses padawans si elle en identifiait un. ♦.♦.♦ Y’a tout pleins de bons cocktails, juste là-bas si vous vou ... ♦.♦.♦ Tez ? Mais ça veut rien dire, ça, Connordinateur, m'enfin., lança Sonechka avec entrain en guise d'introduction. J't'ai toujours dit qu'il fallait fai- ... ooooh, professeur ! C'est le dernier costume de votre vie ? ♦.♦.♦ Exulta-t-elle tout en cherchant frénétiquement dans son sac si elle n'avait pas une paire de soleil qui traînait. Mais, n'étant pas une fille conventionnelle, son bagage ne contenait rien d'autre que de la bouffe ... ♦.♦.♦ Connor, 'faut qu'on revoit les Men in Black. Vous serez des nôtres, professeur ? Iiiiire comme ze mène ine blaaaaque. Gaaaalaksiiii difèndeuuuurse ! Iiiiire comme ze mène ine blaaaaque. Zaie ouonte lète iou riiiiimembeurre ! ♦.♦.♦ Il ne fallait pas grand-chose pour la perdre. C'est à peine si elle remarqua que Connor partait prendre quelque chose à boire et les paroles au-dehors lui étaient passées totalement au-dessus de la tête. Digne fille d'Auror, hein ...

Rapidement happée par Men in Black, la roussette s'était perdue dans la chorégraphie, chantonnant toute seule alors que la musique autour d'elle fonctionnait toujours. ♦.♦.♦ Ze goude gaïs dresse ine blaque, rimembeurre date. Djeuste ine caise, oui éveurre fèce tou fèce ènde mèque contacte. Ze titeule ailde baille mie, M.I.B., minse ouate iou sinque iou seau, IOU DIDE NOTE SCIE. ♦.♦.♦ Conclut-elle à pleins poumons dans ce qui était maintenant une salle plus ... silencieuse. Oups ? ♦.♦.♦ Mes nuits seront hantées par le spectre de l'innocent qui expie là bas, dans la plus affreuse des tortures, un crime qu'il n'a pas commis, a écrit Zola, dans un temps où on pouvait encore écrire la Vérité dans les journaux sans risquer une discréditation pure et simple... Et ce soir, J'accuse ! Je vous accuse tous de fermer les yeux sur des atrocités, et d'avoir couvert ce qui s'est réellement passé, cette nuit-là ! Tout ça pour protéger vos derrières et vos réputations... Des vies ont été détruites, les coupables n'ont pas été trouvés, et vous continuez de faire comme si c'était normal, comme si c'était la faute de ces pauvres créatures incapables de contenir le mal qui les ronge... Et vous les blâmez. Vous les rendez responsables, parce que c'est facile, parce qu'ils étaient en première ligne, que vous les avez sous la main, et que l'opinion publique réclame du sang. Mais où est la justice ? Qu'avez-vous fait de mon ami ? Où le retenez-vous ? Comment réussissez-vous encore à dormir en privant un être humain, même s'il ne l'est que 330jours par an, de son droit le plus légitime : sa liberté ? ♦.♦.♦ S'étouffant à moitié, Nech lâcha son chat qui remuait toujours pour s'échapper. ♦.♦.♦ RIVARI, BORDEL ! ♦.♦.♦ Jura la Franco-russe, agacée par cette fuite et par le discours qu'elle venait d'entendre. Pas spécialement pour le fond mais pas mal pour la forme et surtout la personne qui le déclamait. La précédente fête gâchée restait dans sa mémoire et la nuit des loups s'y ajoutait sombrement. Réprimant un frisson à ces évocations mentales, Nech chercha Théo, Arsène et Prude du regard. Le vide dans sa poitrine s'épaissit d'un coup et un nouveau couperet tomba. ♦.♦.♦ Venez me répondre, si vous l'osez ! Je sais que vous êtes là ! ... Ou sinon, c'est moi qui vais devoir venir vous chercher. ♦.♦.♦ J'peux y aller ? Dites ? S'i'vous plaît ? ♦.♦.♦ Pria-t-elle, visiblement surexcitée lorsqu'elle désigna une direction du menton.

Comment ça, elle ne parlait pas d'aller chercher son chat ?

♦.♦.♦
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beauxbâtons

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 473
    ♦ PSEUDO : Shadowcat
    Féminin ♦ CREDITS : (c) Lux Aeterna
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 09/06/2012
    ♦ AGE : 21
    ♦ LOCALISATION : Partout à la fois!



Revelio

MessageSujet: Re: Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...   Lun 6 Mai - 17:59

Je souris lorsque Connor annonça qu'il me ramènerais sur le ton de l'évidence. En même temps, il était un tel gentleman que je n'aurais même pas du en douter! Les danses que nous partageâmes passèrent comme dans un rêve. Jusque là, j'étais la fille la plus comblée du monde! Sérieusement, que pouvait-il y avoir de mieux que danser tout contre son âme sœur? A ce moment là, si je m'étais observé dans un miroir, j'aurais certainement pu voir un grand sourire éclairée mon visage: rien ne pouvait gâché mon bonheur! Lorsqu'il m'emmena un peu plus au calme pour écouter les discours de l'oncle Nathan et de deux autres adultes, je dois avouer que je ne suivis pas grand chose, trop préoccupée par mon bonheur et la main chaude de Connor dans la mienne, mes pensées dérivant sur ce à quoi pourrait ressemblé notre futur à deux. Un futur merveilleux, bien sûr! Une fois les discours terminés, je fus ramenée sur terre par la voix de mon cavalier:

- Je vais nous cherchez quelque chose à boire, ne t’enfuis pas !

Riant, je lui répondis:

- Je ne bouge pas!

Quand il fut hors de vue, j'ajoutais doucement, plus pour moi-même qu'autre chose:

- Tu sais bien que je t'attendrais toujours, Connor.

Alors que j'attendais tranquillement le retour de Connor, Le professeur d'étude des moldus surgit soudain près de moi lançant gaiement des phrases manifestement destinée à une dénommée Aisling avant de passer un bras autour de mes épaules. D'abord surprise par le geste, je me rendis rapidement compte qu'il faisait erreur par la personne et allait le lui signifier quand Connor arriva, annonçant clairement qu'il était mon cavalier. Était-ce...de la jalousie dans sa voix? Ça m'en avait tout l'air...Je ne pus m'empêcher de sourire en saisissant le verre que Connor me tendait. C'était tellement romantique! Et la manière dont il fit comprendre au professeur de s'éloigner...Le considérait-il comme une potentiel rival? Impossible, l'homme était bien trop vieux! Mais c'était tout de même très mignon de voir un Connor jaloux. Peut être était-ce le moment idéal pour me déclarer? Tout d'abord, je décidais d'éclaircir la situation pour le professeur mais fut interrompu par l'arrivée de Sonechka telle une tornade de bonne humeur, et l'accueillais en m'exclamant joyeusement:

- Eh Sonech! Joli costume.

Je ris quand elle commença à chanter en anglais avec un accent pour le moins...spécial, et dis au professeur sur le ton de la confidence, malicieusement:

- Au cas où vous vous posez la question, non, il n'y a pas de bouton off! Oh et au fait, moi c'est Rowan, pas Aisling. Je ne connais pas cette personne donc je ne peux pas vous dire où elle est précisément mais en tout cas, ce n'est pas par ici!

Divertie par l'arrivée de mon amie, je n'avais pas tout de suite remarqué l'absence de Connor à nos côtés et ne m'en rendis compte que lorsque qu'une voix d'homme, auparavant étouffée par la musique, retentit soudain. Le discours sérieux ébranla fortement ma bonne humeur et mon visage se figea en un masque sérieux comme rarement j'en avais affiché. Je partageais le point de vue de cet homme sur le fait que les lycans étaient des victimes, et non des coupables, mais le fait d'accuser les autorités des évènements de la nuits des loups-garous me rendait mal à l'aise. Je voulais croire en eux, mais l'homme parlait bien, et j'avais maintenant un doute. Mettant en relation la disparition de Connor avec la baisse de la musique, je fendais la foule pour le rejoindre. Dès que je l'eus repéré, je pris sa main et lui murmurait, soucieuse:

-Je ne sais pas qui est cet homme, et pourquoi tu as tenu à ce que tout le monde l'entende, mais ce qu'il dit sonne juste. Cependant, il risque d'avoir des problèmes s'il continue à provoquer tout le monde comme ça...Ça peut dégénérer...Restons ensemble d'accord? Je suis inquiète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maarifa Sihr

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 70
    ♦ PSEUDO : Mln
    Masculin ♦ CREDITS : LeNinjaDeNoël
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 28/08/2011
    ♦ AGE : 19
    ♦ LOCALISATION : Je suis chez moi sur l'île.



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 14 ans, 2ème année, Maarifa Sihr
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...   Mar 9 Juil - 22:10

- Je ne bouge pas !

^_^ Je l’espérais même si les paroles de mon père me faisaient actuellement penser à autre chose qu’à cette soirée avec Rowan. D’ailleurs, je n’avais même pas entendu ou même voulu entendre les commentaires de Sonechka, trop occupé à aider mon père du mieux que je le pouvais. J’espérais qu’il serait entendu parce que ses paroles étaient sensées, parce que ses paroles étaient vraies. J’avais eu assez d’explications cet été pour en être certain. Je n’avais rien contre l’oncle de Rowan mais je ne pouvais m’empêcher de ne pas trouver appropriés tous ses choix … J’avais beau n’être qu’un enfant, je savais quand la situation était délicate et ma position actuelle l’était, d’autant plus quand Rowan me rejoignit. ^_^

- Je ne sais pas qui est cet homme, et pourquoi tu as tenu à ce que tout le monde l'entende, mais ce qu'il dit sonne juste. Cependant, il risque d'avoir des problèmes s'il continue à provoquer tout le monde comme ça...Ça peut dégénérer...Restons ensemble d'accord? Je suis inquiète...
- Ca a déjà dégénéré, Rowan …

^_^ Il y avait eu des morts et il y en aurait encore si rien ne changeait, c’était une quasi certitude à mes yeux. Je ne voulais pas la prendre à partie, elle n’était pas responsable des choix de sa famille, mais je pouvais parfaitement comprendre qu’elle prenne leur parti. Je prenais celui de mon père et j’en assumais toutes les conséquences. Je voulais lui dire que Richard était mon père, ce qui lui ferait comprendre mon geste mais je ne pouvais pas lui en dire davantage. Mais avec tout ce bruit, nous ne pouvions pas discuter ; je l’attirai donc un peu à l’écart et, alors que j’allais lui expliquer, il y eut des éclats de voix … Je cherchais à voir ce qui se passait mais ma petite taille était un réel frein à cette manœuvre. Conservant la main de Rowan dans la mienne, je l’attirai vers l’attroupement jusqu’à ce qu’une voix, plus forte que les autres, me parvienne … celle-ci, je ne pouvais que la reconnaître. ^_^

- Que lui as-tu fait...? C’est toi qui lui a fait ça ? Qui lui a fait ça ? C’EST TOI ? T’AS TUE MON AMI ?
- Non …

^_^ Avais-je laissé échapper avant de lâcher la main de Rowan et de me faufiler le plus vite qu’il m’était possible de le faire entre les élèves et les professeurs. Cette fois-ci ma taille était un avantage à ma bonne progression et j’arrivai près des aurors et … de Neal. Mon regard se posa sur mon « grand frère », étendu sur le sol. Mort. Il avait été mon seul soutien après la mort de ma mère et il gisait aujourd’hui dans cette salle de bal maudite alors que les aurors s’approchaient du professeur Di Marco qui venait de réapparaître. Je comprenais que les questions de mon père lui étaient destinées … comment pouvait-il simplement sourire ? L’avait il tué ? Laissant alors mes émotions me submerger, je me jetai sur le corps sans vie du lycan. ^_^

- NOOOON t’as pas le droit … pas toi … tu peux pas me faire ça … reviens !!!!!

^_^ Les larmes coulaient sur mon visage, la colère mêlée à la tristesse se lisait dans mon regard, j’étais dévasté par sa mort, je perdais une fois encore une partie de moi … Le lycan rejoignait ma mère sans ma permission, lui que je croyais immortel … entre deux hoquets dus aux pleurs, je voyais qu’on éloignait mon père et, d’un mouvement de rage, je sautai sur le premier auror qui le maintenait, abattant frénétiquement mes poings serrés comme s’il était responsable de tous mes maux. Je hurlais alors sur lui comme pour exorciser toute ma souffrance. ^_^

- Laissez mon père tranquille, il vous avait prévenu !!! LACHEZ-LE !!!!!

^_^ Rien ni personne ne pouvait l’éloigner de moi. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 286
    ♦ PSEUDO : little suzy
    Féminin ♦ CREDITS : (c) little suzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 24/08/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : 28° sud, 14° est.



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 34 ; Prof d'Etude des moldus et Directeur de Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...   Mer 10 Juil - 14:05

A coup sûr, si quelqu'un devait se faire avoir par les déguisements ce soir, c'était Declan. Et ça n'avait donc pas loupé. Persuadé d'avoir trouvé Aisling et ayant laissé sa cavalière pour cela, voilà qu'il se révélait qu'il avait en réalité fait une méprise. Car, non, ce n'était pas sa petite sœur, comme se chargea de le lui faire comprendre assez... Sèchement son cavalier qui, visiblement, se méprenait largement lui aussi, mais si ce n'était sur son identité, sur ses intentions. Souriant de façon assez amusée, le professeur regarda la petite assemblée si gênée de son interruption. S'apprêtant à s'excuser avant de se retirer pour les laisser profiter du reste de la soirée tranquille, il fut cependant arrêté par une nouvelle arrivée inattendue, qui l'apostropha alors. « Ooooh, professeur ! C'est le dernier costume de votre vie ? » Il accueillit sa remarque d'un air franchement ravi, et même un peu ému. « T'es la meilleure, Nech. On m'a demandé cinq fois si on avait décidé de faire un remake de Bodyguard avec Lovleen... C'est quoi cette idée stupide des costumes de couple, d'abord ? » Il regarda autour de lui pour voir si sa réflexion ne tombait pas dans une mauvaise oreille avant de hausser les épaules. Il sourit ensuite à la jeune femme dont il connaissait à présent la bonne identité, reconnaissant la nièce du Coordinateur, pour ensuite accompagner Sonechka tandis qu'elle se mettait à chanter et danser la cultissime musique du film dont il personnifiait le héros. Après ce petit moment d'égarement, il s'enquit d'un ton malicieux : « Dis moi ma grande, y'a pas un Caption Hook ou une Wendy qui va venir me démolir le portrait si je te demande de m'offrir une danse ? » Savait-on jamais, même s'il semblait que son cavalier soit apparemment son fée-lin...

Toutefois, il n'eut jamais la réponse à sa question puisque la musique venait de s'interrompre, et des paroles quelques peu inaudibles vu le brouhaha ambiant mais tout de même discernables retentissaient, stigmates d'une dispute se déroulant visiblement à l'extérieur. Declan chercha des visages d'autorité autour de lui tout en posant sa main sur l'épaule de la rouquine. Il attendit un instant. La musique revint, annonçant que les choses étaient sûrement revenues dans l'ordre... Connor et Rowan avaient disparu de son champ de vision, et il fronça les sourcils. Reconnaissant cependant le professeur de Vol qui arrivait dans sa direction, il lui fit signe d'approcher avec l'index et le majeur levés. Il aperçut ensuite Charles-Henry, en compagnie de la jeune élève avec qui il était venu et, captant son regard, donna un coup de menton en direction de Lovleen, il lui indiqua de la rejoindre. Quelque chose se tramait. Il n'était pas tranquille, pas après les évènements de la fameuse nuit... Il se détourna pour voir où en était Sean de sa progression et, voyant – et surtout, entendant – Sara Costantini qui fendait la foule non loin, un bras protecteur toujours autour de Nech (plus pour l'empêcher de lui filer entre les doigts qu'autre chose), il tendit sa main libre pour lui attraper le bras au passage : « Hey ! Kiely est ici ! » Lui signala-t-il avant de se retourner vers lui, qui venait de les rejoindre. « J'ai vu ta nièce partir avec son copain, enfin, tu sais, le fils du créti... enfin, d'Adamson... » Constata-t-il à l'attention frère du Coordinateur, dont l'air se fit un peu préoccupé. « Je te conseille de garder un œil sur eux. La sono n'avait pas de problème avant qu'ils ne disparaissent. Vous vous chargez de les trouver, tous les deux ? Je vais aller rejoindre Lovleen et O'Connor... » Clairement, Declan n'avait ni le tact ni la diplomatie de sa femme, surtout qu'il commençait à lui taper sur le système, l'autre abruti, là, mais pour ce qui était du côté directif de sa fiancée, il avait bien hérité du même. Aucun doute. « Promet moi que tu vas rester tranquille. » Ordonna-t-il à Nech tout en plongeant son regard dans le sien. « Sinon... Je te flashouille. » Ajouta-t-il avec un regard faussement courroucé, pour donner une note d'humour malgré la gravité de sa voix.

Il s'éclipsa alors en sens inverse, et était parvenu à mi-chemin lorsqu'un fracas retentit. Main automatiquement sur sa baguette, il bifurqua vers l'origine du son, tâchant d'amener les élèves à reculer pour le laisser passer... Cependant, comme toujours dans ce genre de circonstances, un attroupement avait tendance à se former autour des « accidents ». Une forme de curiosité, diablement humaine mais foutrement dérangeante. Réussissant enfin à atteindre les lieux, il se figea en voyant la scène. Un corps. Sans vie. Et puis, de l'autre côté, se tenait un... un... Un clochard. Soit c'était un déguisement très convaincant, soit quelque chose n'allait pas... Une pièce du puzzle ne s'emboîtait pas... C'est en voyant le visage d'Eterna qu'il comprit, et il porta alors un tout nouveau regard à l'homme agenouillé au sol, alors qu'un flot discontinu de questions explosait dans son crâne. Le professeur de Droit et Justice Magique avait réapparu. Il porta une main à ses lèvres, tâchant d'intégrer la nouvelle sans réussir à produire la moindre réaction. C'était comme en recevoir à la fois une bonne et une mauvaise : on ignorait si on pouvait se réjouir, ou si on devait pleurer. Il restait donc là, comme un imbécile, à fixer la scène, jusqu'à ce qu'il ne voit Connor passer en trombe, s'accrocher au corps et se mettre à hurler. Quand il le vit se lever pour aller s'attaquer à l'Auror qui éloignait - légitimement - son père de Gregori, il se remit alors en mouvement pour venir l'enserrer de ses bras tandis qu'il se débattait comme un beau diable. « Calme toi, Connor. Ils ne font que leur travail. » Je jetai un regard aux Aurors qui encadraient Adamson avant de leur demander, très calmement. « Laissez-le venir avec vous... Avec son père. » Ce n'était qu'un gamin dévasté. Son père avait beau ne pas être le père idéal, c'était son père et il en avait besoin, maintenant. Voilà tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bal }} If you obey all the rules, you miss all the fun ~Sonech/Rowan/Connor & more...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ⊰ if you obey all the rules you miss all the fun.
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]
» N.W.O Extreme Rules 2013 - 4 Mai 2013 (Carte)
» [ Terminé ]Sometimes it’s good to break the rules ! ⊱ KEEGAN
» WWE Extreme Rules - 29 Avril 2012 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Elderwood Accueil ─
 :: ─ Premier étage. :: ─ La Salle de Bal
-