Partagez | 
 

 Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yolihuani

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 146
    ♦ PSEUDO : Shadowcat
    Féminin ♦ CREDITS : (c) Lux Aeterna
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 20/12/2012
    ♦ AGE : 20
    ♦ LOCALISATION : Bibliothèque ou salle commune



Revelio

MessageSujet: Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli   Ven 8 Fév - 17:48

Lucila aimerait bien faire son devoir, mais le livre dont elle a besoin est dans les mains de quelqu'un d'autre. Que va-t-il donc arriver au livre? Suspens....


Date : Septembre
Intrigue en cours : Saison 2 Chapitre 2
Protagonistes : Lucila M. Gonzalès et Ruby Ellsworth
Statut du sujet : Privé
Intervention du MJ : non


"Books are the source of knowledge"


C’était un week-end, la semaine de cours était achevée, ce que la plupart des élèves d'Elderwood appréciaient grandement. C’était une belle journée ensoleillée, le genre de jour qui donne envie de sortir voir du monde, s’amuser et profiter de la température très clémente pour un mois de septembre dans le parc. Exactement le genre de journée pour faire des sorties sur l’île seul ou à plusieurs et se promener en toute tranquillité loin de tout ce qui rappelait de près ou de loin le travail, sans réfléchir, envoyant balader les devoirs et révisons à faire pour un moment. Vraiment : c’était le moment idéal pour aller dehors et se laisser aller. Lucila franchit les portes de la bibliothèque tenant son sac contenant le nécessaire pour écrire, saluant au passage poliment la bibliothécaire. Oui, Lucila était à mille lieux de ce que la plupart des adolescents de son âge était sensé faire lorsque le soleil daignait faire une apparition, surtout un jour de week-end, et elle ne regrettait pas du tout de ne pas faire comme les autres. Deux raisons à cela : son allergie de peau qui l’empêchait de supporter une exposition trop longue aux rayons solaires, et le fait que, fidèle à son image d'élève sérieuse, elle tenait à travailler sur un devoir assez vicieux qu’elle devait rendre la semaine prochaine. Ayant toujours été très travailleuse, elle n’aimait pas laisser traîner les devoirs trop longtemps, surtout quand ils étaient difficiles. Elle se sentait toujours l'esprit plus tranquille une fois tout le travail personnel à faire achevé proprement. De plus, elle aimait bien l’atmosphère calme et studieuse de la bibliothèque, et se réjouissait toujours à l’idée d’y passer du temps. Elle en était une habituée, et se fréquentations assidues avaient depuis longtemps fait d’elle une spécialiste des divers rayonnages. C’est pour cette raison qu’elle se dirigea d’un pas décidé vers une section particulière : elle savait que le livre dont elle avait besoin pour faire son travail se trouvait par là. Elle était déjà venue faire un repérage dans ce coin-là il y a quelques jours, quand elle avait du se renseigner pour un devoir d’une autre matière. Elle parcourut du bout des doigts les livres, lisant les noms à voix basse, quand juste à côté d’elle quelqu’un en sasit un, commençant à s’éloigner. En regardant de plus près les titres des ouvrages qu'il y avait de ce côté là, Lucila remarqua qu’il s’agissait du livre qu’elle convoitait. Elle se sentit très embêtée. Que faire maintenant? Devait-elle demander à la personne de le lui donner? Non, si cet élève était venu prendre ce livre, c'est qu'il en avait aussi besoin. Mais il lui fallait vraiment pour faire son devoir! Peut être cette personne serait-elle disposée à partager le livre si elle le lui demandait? Lucila songea qu'après tout qui ne tente rien n'a rien, alors autant essayer avant que l'élève ne soit hors de son champs de vision. Elle alla donc à la rencontre de la personne ayant emprunté le livre et lui demanda :

- Excuse-moi ? J’ai besoin de ce livre pour un travail. Si tu restes à la bibliothèque pour t’en servir, ça ne te gênerait pas de te mettre à la même table que moi et de le partager ? S’il s’agit du même travail on pourrait même s’aider. Qu’en dis-tu ?


Dernière édition par Lucila M. Gonzalès le Mer 27 Mar - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • avatar
    ACCIO PROFIL


Invité



Revelio

MessageSujet: Re: Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli   Mar 26 Mar - 10:28

« J’y vais.... j’y vais pas.... » ; pendant combien de temps encore Ruby tournerait-elle dans sa chambre en se demandant si le risque valait la peine d’être pris. D’un côté, il y avait le soleil, les amis, les garçons... de l’autre la pile de devoirs qui menaçait de s’écrouler sur le tapis. A force de les repousser au lendemain, ils s’étaient entassés sur le bord de sa commode dans un bel amas de parchemins, de poussière et de bouquins volumineux.... dont certains devaient être lus et commentés avant trois jours. Bref, c’était pas la joie. Et elle savait pertinemment que si elle mettait un pied dehors, elle ne toucherait pas à ses plumes avant onze heures du soir au plus tôt. Un nouveau travail bâclé ne l’aiderait pas beaucoup à remonter dans l’estime de ses professeurs.... Il ne restait donc plus qu’une solution : le hasard.
Avec un soupir, Ruby sortit de son tiroir une vieille mornille anglaise qu’elle gardait depuis son arrivée à Elderwood – par nostalgie et par attachement à son pays, sans doute. Pile : Elle allait flâner dans le parc. Face : elle se posait à la bibliothèque et finissait au moins trois devoirs. Priant silencieusement pour que la pièce retombe du bon côté, elle la lança en l’air. La monnaie en argent tourna deux fois puis retomba lourdement sur sa paume : Face. Nom d’un scroutt ! C’était sûrement dû à un courant d’air. Peut être que si elle réessayait.... elle ferma la fenêtre et recommença l’opération : face. Chiottes ! Grommelant, elle balança la maudite pièce dans le tiroir, fourra quelques affaires dans son sac et sortit de son dortoir.

Comme on pouvait s’y attendre, la bibliothèque était presque vide. Avec ce temps-là, il n’y avait que les intellos premiers de la classe pour rester enfermés... ou les flemmards comme elle qui avaient une montagne de devoirs en retard. Elle chercha quelqu’un qu’elle connaissait dans la pièce – histoire de discuter et de retarder encore un peu le moment où elle devrait se mettre au boulot – mais malheureusement elle ne reconnut personne. La mine affligée, elle finit donc par poser son sac sur une table près de la fenêtre et sortit ses bouquins. Par quoi est-ce qu’elle allait bien pouvoir commencer ?

« Ah non, pas la métamorphose ! », grogna-t-elle en repoussant le manuel bleu.

Botanique ? Bof.... Langues étrangères peut être ? De toute façon, il faudrait bien qu’elle en choisisse un. Elle opta finalement pour l’Histoire de la magie et la dissertation sur l’évolution de la société des Gobelins dans le monde. Fascinant n’est-ce pas ? L’air on ne peut plus motivée – ou pas.... – elle alla chercher le livre dont elle avait besoin et se reposa docilement au fond de la salle. Mais à peine eu-t-elle le temps de tourner la première page qu’une jeune fille l’interrompit. Elle devait avoir un ou deux ans de moins qu’elle mais semblait beaucoup plus sérieuse. Ruby ouvrit la bouche pour accepter lorsqu’une autre idée folle lui passa par la tête.

« Non, y a aucun souci je te le laisse. Sans livre, impossible d’écrire ma dissertation ! L’excuse parfaite. Et hop ! C’est réglé. », chantonna-t-elle en fourrant ses affaires d’Histoire dans son sac.

Il ne lui restait plus que deux devoirs à faire. Et puisque la botanique serait vite bâclée, elle allait s'en débarrasser en premier. Elle attrapa un nouveau parchemin lorsqu’elle sentit le regard de l’autre élève sur ses épaules.

« Hum.... prends pas exemple sur moi. », dit-elle avec un sourire gêné. « Mais avec ce temps-là et la tonne de boulot qu’il me reste à faire, tous les échappatoires sont bons. »
Revenir en haut Aller en bas
Yolihuani

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 146
    ♦ PSEUDO : Shadowcat
    Féminin ♦ CREDITS : (c) Lux Aeterna
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 20/12/2012
    ♦ AGE : 20
    ♦ LOCALISATION : Bibliothèque ou salle commune



Revelio

MessageSujet: Re: Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli   Mer 27 Mar - 20:47


- Non, y a aucun souci je te le laisse. Sans livre, impossible d’écrire ma dissertation ! L’excuse parfaite. Et hop ! C’est réglé.

Lucila regarda la blonde, visiblement un peu plus âgée qu’elle, ranger ses affaires d’histoire avec un air surpris. Elle était tellement habituée à croiser des élèves travailleurs à la bibliothèque qu’elle resta un moment silencieuse à fixer l’autre, sans réagir. Vraiment, c’était une grande surprise pour la jeune Yolihuani. Elle n’aurait jamais pensé obtenir une telle réponse! Au bout de quelques secondes de flottement, elle finit par se reprendre, pensant « Ne sois pas bête Lucila. Toute la population de Nameless n’est pas bosseuse. C’était évident que tu allais finir par croiser quelqu’un de moins sérieux que toi ici au bout d’un moment ! Le plus étonnant c’est que ça ne soit pas déjà arrivé avant ! ». Elle se rendit compte qu’elle fixait toujours l’élève, probablement une 5ème ou 6ème année, quand celle-ci prononça d’un air gêné :

- Hum.... prends pas exemple sur moi. Mais avec ce temps-là et la tonne de boulot qu’il me reste à faire, tous les échappatoires sont bons.

Aussitôt, le naturel bienveillant de Lucila fut titillé. Visiblement, la blonde était débordée de travail, au point d’aller jusqu’à chercher des excuses pour ne pas avoir à en faire certains. Dès cette constatation, la jeune Yolihuani eut envie d’aider son aînée de Poudlard. Ce n’est pas comme si les raisons de le faire manquaient : Lucila avait toujours aimé aider les gens quelques soient leurs problèmes, le devoir qu’elle voulait faire était loin d’être urgent (elle n'avait certainement pas besoin du délais entier qu'elle avait pour l'achever) et de toute façon aider les autres était plus important que s’avancer dans ses devoirs pour elle. De plus, son côté bonne élève n’aimait pas l’idée du travail bâclé ou non fait, alors venir en aide à l’autre élève, qui lui semblait sympathique, ne présentait pour elle que des avantages. Dès qu’elle fut parvenue à cette conclusion, Lucila prononça tranquillement, avec sa bienveillance et sa sincérité habituelles:

- Hum…Mon devoir n’est pas urgent à faire, et tu sembles débordée. Je sais que l’on ne se connaît pas mais…Selon moi, venir en aide aux gens passe devant le fait de faire mes devoirs en avance alors j’aimerais t’aider pour tes devoirs. Je ne propose pas ça pour obtenir quoi que ce soit, bien sûr ! J’ai simplement du temps libre, et l’idée de le consacrer à aider quelqu’un me plait. Comme je suis née-moldue, j’ai lue de nombreux libres pour rattraper mon retard sur le monde magique et j’ai donc accumulé beaucoup de connaissance théorique, de plus on me dit souvent que je suis bonne élève. Je suis sûre que je peux t’être utile et avancer dans tes devoirs sera sûrement plus rapide si on s’y met à deux. Peut être même que tu avanceras assez pour avoir le temps de profiter un peu du beau temps ! Est-ce que tu veux bien accepter mon aide ?

Lucila ponctua son offre de ce gentil sourire qu'elle abordait souvent pour s'adresser aux personnes ayant besoin d'aide et qui signifiait clairement « Je serais ravie de me rendre utile, vraiment. N'hésite pas à accepter mon aide », posant ses affaires à la table de l'autre élève pour appuyer le sérieux de la proposition. Elle se rendit alors compte qu'elle ne s'était même pas présentée. D’un ton amical, elle lança :

- Au fait, je m’appelle Lucila. Je suis en 3ème année, et comme le montre mon uniforme je suis à Yolihuani. Alors, dans quelles matières as-tu des devoirs ? Il faudrait commencer par les plus urgents et les plus longs à faire, je pense que ce serait la façon la plus stratégique d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • avatar
    ACCIO PROFIL


Invité



Revelio

MessageSujet: Re: Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli   Lun 1 Avr - 19:52

Normalement la jeune fille en face d'elle aurait dû prendre le livre, la remercier - ou lui lancer un regard désapprobateur - et aller s'assoir un peu plus loin pour rédiger son devoir. C'est ce qu'avaient l’habitude de faire les intellos assez fous pour s'enfermer à la bibliothèque un après-midi ensoleillé, non ? Perplexe, Ruby l'observa posera ses affaires puis laissa échapper la question qui lui brûlait les lèvres :

« Mais.... t'es sûre ? Je veux dire, mes devoirs sont un peu plus complexes que les tiens. Je suis en cinquième année... et je m'appelle Ruby. » ajouta-t-elle avec un sourire radieux. « Je viens d'Angleterre et comme t'as dû deviner je suis une vraie loque quand il s'agit de faire ses devoirs. Bref, ta proposition est vraiment trop gentille mais je veux pas que tu te sente obligée. C'est un truc long et chiant : l'évolution de la société gobeline dans le monde. Enfin à la base le cours portait juste sur la révolte des gobelins italiens en 1873 mais notre prof a décidé d'enchaîner avec la grève des gobelins argentins en 1912. Non attends, c'est pas 1901 plutôt ? Ou 1900 ? Je sais plus. Mais tu le sais sûrement pas non plus. Enfin, pas que je te sous estime mais je crois bien que vous en êtes encore à Merlin et Morgane en troisième année non ? »

Et hop, ça y est ! Le moulin à parole était lancé. Si Lucila ne lui lançait pas de silencio ou ne l'interrompait pas dans les trois minutes suivantes, elle serait condamnée à subir les bavardages de la blonde jusqu'à la fin de l'après-midi... ce qui ne serait pas franchement pour déplaire à la Gryffondor. Décidément, tout était bon pour ne pas plonger le nez dans ses bouquins. Lancée dans la conversation, Ruby poursuivit son baratin :

« D'ailleurs, c'est vrai que les moldus n'ont jamais entendu parler d'eux ? Tu les connaissais avant de découvrir le monde magique ? Désolée de te poser toutes ces questions mais j'avoue que je connais pas beaucoup de né-moldu. Mes deux parents sont sorciers et j'ai toujours vécu sur le chemin de Traverse ; c'est une allée sorcière à Londres mais t'en as peut être entendu parler. »

Si elle était aussi cultivée qu'elle en avait l'air, elle s'était sûrement renseigné sur les autres écoles, les autres pays et les autres cultures.... contrairement à elle qui n'était même pas capable de se rappeler que Merlin et Morgane existaient dans la mythologie moldue anglaise. Enfin, peut être aurait-elle pu s'en souvenir si elle avait fait l'effort de faire fonctionner ses neurones. Mais malgré ses bonnes résolutions et la détermination de sa pièce en bronze pour l'envoyer à la bibliothèque, Ruby ne semblait pas décidée à se mettre en condition pour travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Yolihuani

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 146
    ♦ PSEUDO : Shadowcat
    Féminin ♦ CREDITS : (c) Lux Aeterna
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 20/12/2012
    ♦ AGE : 20
    ♦ LOCALISATION : Bibliothèque ou salle commune



Revelio

MessageSujet: Re: Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli   Mar 2 Avr - 18:07


Lucila écouta gentiment son aînée jusqu’au bout, attendant qu’elle fasse une pause pour lui répondre. Elle avait toujours su écouter les autres, son tempérament calme lui conférant une patience jugée par beaucoup d’angélique. Si l’on ajoutait sa gentillesse naturelle, il était tout à fait normal de la voir rester tout à fait attentive malgré le débit de phrase plutôt conséquent de son interlocutrice, ne ratant aucune phrase. La manière dont les gens parlent et leur gestuelle durant ces instants-là avaient toujours été très révélateurs pour le sens de l’observation particulièrement aiguisé de Lucila, et elle perçut chez Ruby des qualités qu’elle appréciait chez les autres : de la franchise, de la fraîcheur, une sociabilité certaine et de la bonne humeur. Cela lui rappelait son amie Elle. Ces observations suffirent à Lucila pour qu’elle décide spontanément que l’autre fille était définitivement très sympathique et qu’elle était désireuse de nouer une amitié avec elle. Dès que Ruby s’interrompit, la jeune Yolihuani commença sa réponse, décidant de répondre dans l’ordre avec son habituel ton doux et mesuré, sans aucun reproche dans sa voix :

- Nous avons étudié Merlin et Morgane en détail en deuxième année, nous avons juste revu rapidement leur histoire pour entrer correctement dans l’étude des effets de leurs découvertes magiques sur la société de l’époque. Concernant les gobelins, les moldus ont déjà entendu parler d’eux, notamment dans des contes, mais ils ne croient pas en leur existence, pour eux ce sont des créatures imaginaires. Mon grand frère et ma grande sœur sont tous deux des sorciers : dans notre fratrie de cinq seuls mes deux autres sœurs n’ont pas de pouvoirs magiques, donc oui je connaissais un peu les gobelins avant d’entrer dans le monde magique. Pour le chemin de traverse il me semble avoir lu des informations sur lui dans un livre sur les différentes cultures sorcière. C’est une allée marchande, c’est bien cela ? Si tu as des questions à me poser sur les moldus, n’hésite pas : je suis tout à fait disposée à te répondre. J’aime vraiment venir en aide aux autres. Pour relier avec le fait que je veuille t’aider : je serais vraiment ennuyée si je t’abandonnais à ta pile de devoirs sans rien faire pour m’en aller faire un travail pour lequel j’ai un délais largement suffisant. A peine aurais-je ouvert le livre que je serais assaillies par des pensées du genre « Quand même, tu devrais faire quelque chose, elle n’arrivera jamais à faire tout ça à temps seule », puis « Tu sais qu’elle risque de se faire punir si elle ne fait pas son travail ? Ce n’est pas comme si tu allais te faire punir toi !» et enfin « Laisse tomber ce devoir et va l’aider bon sang ! Tu pourras pas réfléchir avant de l’avoir fait.». Je ne peux m’empêcher de venir en aide aux gens : je suis d’un naturel bienveillant, c’est comme ça ! Et, même si ton devoir est compliqué, réfléchir à deux sera toujours plus productif qu’y réfléchir toute seule non ? Dis-toi que rien ne peut me faire plus plaisir que le fait d’aider quelqu’un. Si tu te sens mal à propos du fait de me prendre un peu de temps, et bien…Il y a bien une faveur que tu pourrais me faire avant que nous nous intéressions de plus près à ton devoir d’histoire...

Lucila fit une pause, hésitante. C’était probablement un peu abrupt de proposer ça maintenant alors qu'elle venait de rencontrer Ruby quelques minutes auparavant mais elle avait toujours été du genre à exprimer clairement ses pensées. En quelques secondes elle se décida et prononça d’un ton chaleureux avec sa franchise usuelle :

- J’ai l’impression que nos caractères se complètent bien, et tu fais clairement parti du genre de personne que j’apprécie dans mon entourage alors…Soyons amies, d’accord ?

Un sourire amical aux lèvres, la 3ème année tendit la main de l’amitié à son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli   

Revenir en haut Aller en bas
 

Are you okay to work with me? ft. ceux qui squattent la bibli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Elderwood Salles de cours ─
 :: ─ Troisième étage. :: ─ La Bibliothèque.
-