Partagez | 
 

 Modern family » Natalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 124
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Izzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 02/10/2011



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans ; 7eme année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Modern family » Natalia   Dim 2 Déc - 17:02

INFORMATIONS SUR LE SUJET


Date : Septembre 2012, peu avant la rentrée.
Intrigue en cours : Elderwood, back to school
Protagonistes : Natalia C. Jacobs, Magda Czajkowski
Statut du sujet : Privé
Intervention du MJ : yess


« Souuus le sunlight des tropiquuues »


Magda lança son exemplaire de Sorcière Magazine contre le mur, où il rebondit mollement avant de s’effondrer, pages froissées, contre la plinthe. Étouffant un soupir d’ennui, la sorcière se retourna sur sa couette en étirant tous ses membres comme un chat. Elle était rentrée d’Inde il y a quelques jours déjà, mais ses affaires gisaient encore partout dans la pièce, lui conférant des allures de champ de bataille. Une énorme valise éventrée laissait voir son contenu, t-shirts et robes d’été répandus partout dans la chambre.
Les murs seraient jolis en rouge, songea-t-elle en contemplant son nouvel habitat d’un œil expert. Depuis qu’elle avait emménagé là, après que Natalia ait acheté la maison, la jeune fille avait passé le plus clair de son temps à déménager tous ses meubles et changer la couleur de sa chambre. Pour l’instant enfouie dans une mer de blanc, elle essayait désespérément de redonner à l’endroit un cachet différent pour annihiler toute ressemblance avec ce qui avait été sa chambre d’enfant.
▬ Pheu, râla-t-elle à voix haute, parlant toute seule.
Sa chambre d’enfant avait été celle d’une gamine naïve. Elle avait perdu tant d’années à en vouloir aux mauvaises personnes que la simple pensée de ses poupées de petite fille lui donnait envie de vomir. Tout comme ceux qui les avaient achetées, tous autant qu’ils étaient. Elle grimaça et retourna chercher le magazine, qu’elle posa sur la commode surchargée de produits de beauté. Il fallait mettre un peu d’ordre. Comme si elle n’allait pas devoir retourner dans son dortoir dans bien trop peu d’heures.

Chassant ces pensées moroses, Magda claqua la porte sans ménagement avant de dévaler l’escalier quatre à quatre.
▬ Nat ? T’es là ? Claironna-t-elle en rentrant dans la cuisine, farfouillant sans ménagements dans le réfrigérateur pour y débusquer un comestible quelconque.
Elle regarda sa barre de chocolat d’un air dépité. A force de manger tout ce qui lui tombait sous la main, elle allait devenir complètement obèse. A moins qu’elle ne s’affame complètement. Elle pourrait se la jouer Audrey Hepburn ou Grace Kelly. Ce serait du dernier chic, ajouta-t-elle mentalement en français, avant de continuer son monologue.
▬ J’ai changé d’avis, poursuivit-elle à l’attention de sa sœur. Elle posa la confiserie sur le comptoir de la cuisine, lui préférant un verre d’eau qu’elle vida d’un trait. Finalement, je ne retourne pas à Elderwood et on part toutes les deux en vacances à Paris.
Magda tournoya sur place, s’amusant avec les volants de sa robe bain de soleil. Paris, Rome, n’importe où serait préférable. Elle était même prête à passer son temps dans la maison, qu’elle adorait, pourvu qu’elle n’ait pas à retourner en cours. Bien sûr, ses amis lui manqueraientt – elle mourrait d’envie de revoir Sladka et Ekaterina – mais elles comprendraient et viendraient la rejoindre quand elle leur enverrait des caisses de champagne. Tout plutôt que d’aller à l’école, d’affronter les monologues sans fin de professeurs barbants et d’avoir à affronter de trop nombreuses absences. Les cris, les larmes. Elle haussa les épaules en frissonnant.
▬ On pique-niquera au pied de la Tour Eiffel et on volera des œuvres d’art dans les musées, continua la jeune fille d’un ton guilleret. Ce sera drôlement romantique et on s’amusera comme des petites folles.

Elle posa son verre dans l’évier, son regard rencontrant la silhouette du château sur sa colline. Encore deux ans. Encore deux ans de drames, d’histoires, de cœurs brisés et de petites fêtes insignifiantes avant de pouvoir briller. Encore deux ans à devoir se justifier, à trouver des excuses valables au fait qu’elle habite désormais avec sa sœur sur l’île et qu’elle ne mette plus les pieds en Pologne. Peut-être qu’elle pourrait elle aussi changer de nom ? A la sortie de l’école, certainement.
▬ Allez, dis oui, ajouta-t-elle d’une voix vaguement suppliante en se tournant vers sa sœur. Tu me feras un mot d’excuse et ils ne diront rien du tout.


Dernière édition par Magda Czajkowski le Ven 22 Fév - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitants

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 74
    ♦ PSEUDO : Wilou
    ♦ CREDITS : (c) Phil
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/10/2011



Revelio

MessageSujet: Re: Modern family » Natalia   Dim 20 Jan - 19:31


Les vacances avaient été… Vraiment bonne. Rien n’aurait pu être plus parfait en fait. Natalia avait annoncé son retrait de la vie mondaine et people. Officiellement, elle préparait un nouvel album, plus personnel, plus profond. Cependant, même si elle travaillait effectivement là-dessus, son retour sur l’île n’avait absolument rien à voir. Non, elle voulait tout simplement être plus proche de Magda, sa petite sœur perdue de vue pendant si longtemps, qu’elle venait finalement de retrouver, pour son plus grand bonheur. Elles avaient passé tout l’été toutes les deux. Sa présence l’avait aidé à se remettre du rejet total d’Alejandro. Finalement, elle avait simplement décidé de passer outre son passé, pour ne lus souffrir, pour se construire un avenir plus sain. Pour résumer, Natalia avait décidé de prendre la décision qu’elle aurait du prendre 3 ans plus tôt… Elle avait décidé de grandir, de mûrir, de se prendre en main. Inutile de dire que sa discussion avec Leja l’avait beaucoup aidé et bien sûr, la présence de sa petite sœur chérie l’avait elle aussi, bien aidé. Le chemin de sa vie reprenait son cours mais cette fois, elle était bien décidé à ne pas tout gâcher. Elle allait trouver le véritable homme de sa vie et ne le laisserait partir sous aucun prétexte. Sa relation avec le mexicain lui avait bien appris ça. Elle ne pouvait plus laisser passer sa chance stupidement et cette résolution marchait aussi dans sa toute nouvelle relation avec Magda.

▬ Nat ? T’es là ? Assise sur un fauteuil dans son salon, le nez plongé dans un bouquin passionnant, celui qu’elle avait remarqué sur l’étagère de Leja la première fois qu’elle était allée chez lui en fait, la jeune blonde ne répondit pas tout de suite. L’intrigue se renforçait maintenant et elle n’avait pas vraiment envie de perdre le fil. ▬ J’ai changé d’avis, finalement, je ne retourne pas à Elderwood et on part toutes les deux en vacances à Paris. Hein, quoi ? Cette fois, la polonaise leva le nez de son bouquin pour regarder en direction de la cuisine, d’où émanait la voix de Magda. ▬ On pique-niquera au pied de la Tour Eiffel et on volera des œuvres d’art dans les musées, ce sera drôlement romantique et on s’amusera comme des petites folles. Les sourcils de la jeune femme se froncèrent et elle se leva de sa position confortable pour se diriger vers la cuisine, un air courroucé sur le visage. Non mais ça va pas ou quoi ? Tu vas retourner à l’école. Même moi j’ai fini l’école alors il est hors de question que tu te barres maintenant. Tu as besoin d’un diplôme. Son ton était catégorique, même si finalement, elle n’avait pas tant d’autorité que ça sur elle. Ses deux mains se posèrent sur le plan de travail et elle regarda sa sœur avec un sérieux à toute épreuve. ▬ Allez, dis oui, tu me feras un mot d’excuse et ils ne diront rien du tout.

Un très long soupir s’échappa des lèvres de Natalia avant qu’elle ne se penche vers elle, pour être certaine d’avoir toute son attention. Il est hors de question que je dise oui. A la rigueur, on peut partir 4 jours, avant la rentrée, mais c’est tout. J’espère que tu ne penses pas que puisque tu vis avec moi, je serais plus laxiste que les personnes chez qui tu vivais. Non, elle ne les appellerait pas ses parents, hors de question. Cependant alors qu’elle avait parlé, elle se rendait compte que c’était peut être un peu inconsidéré de parler de ça aussi tôt. Après tout, elle n’avait découvert la vérité que peu de temps auparavant. Cette fois, les yeux de Natalia se firent plus doux, avant qu’elle ne murmure doucement. Excuse moi. Je n’aurais pas du les mentionner. Je veux simplement être sûre que tu sais que la vie ne sera pas plus simple parce que tu vis avec moi. Natalia se mordit la lèvre. Elle si douée avec les mots habituellement, se retrouvait comme une idiote, incapable de s’exprimer normalement. Ses propos lui paraissaient encore une fois un peu dur, seulement elle n’avait aucune idée pour les adoucir. Tu comprends ce que je veux dire ou ? Bon sang je suis tellement pas douée pour ça. Elle en venait à être presque heureuse de ne pas avoir eu son bébé avec Leja. Elle aurait fait une terrible mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 124
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Izzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 02/10/2011



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans ; 7eme année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Modern family » Natalia   Ven 22 Fév - 20:57

SOS CONNERIE. SOS CONNERIE. SOS CONNERIE.
NONO! Dis moi que t'avais enregistré ton rp T.T j'ai édite sans faire exprès au lieu de quoter T.T!


Lorsqu’elle termina de parler, elle se rendit compte que Magda avait déjà répondu à l’une de ses remarques et surtout, les morts commencèrent à tracer leur chemin dans son esprit. Crois-moi, je n’imaginais pas une seule seconde que la vie allait être plus simple. Et prends toit ça dans la tronche Natalia. La jeune chanteuse sentit ses mains trembler, si bien qu’elle les dissimula dans ses poches. Juste une seconde, avant de les ressortir pour les poser sur le comptoir. Elle avait sentit ses yeux la brûler, mais elle détourna le regard pour calmer ses larmes montantes. Etre forte, voilà ce qu’elle devait être. Pour Magda, comme elle l’avait toujours fait. Protéger sa sœur avait toujours été sa priorité et elle n’allait pas arrêter maintenant. Peu importait à quel point elle pouvait la détester, le plus important était de tout faire pour qu’elle soit heureuse. Je sais, Son regard revint sur sa cadette doucement, avant qu’elle ne remarque sa tentative de rapprochement. Avec un petit sourire, assez hypocrite étant donné son tourment intérieur, ces sourires qu’elle lançait à son public finalement, elle attrapa sa main et la serra doucement. Je sais ce que tu veux dire. Je suis désolée. Tu n’es pas responsable de … tu n’es pas responsable de tout ça. Je suis désolée de t’en faire voir de toutes les couleurs. Touchée, Natalia tenta de trouver le regard de sa sœur. Tremblant toujours, elle lâcha la main qu’elle tenait dans la sienne, et détourna les yeux en voyant que la demoiselle ne voulait pas la regarder. Ne t’inquiète pas Mage… Ce n’est pas grave ! La souffrance qu’elle ressentait actuellement n’était absolument rien face au vide de l’absence d’Alejandro. Depuis leur dernier face à face, elle n’était guère plus qu’une loque humaine, gardant bonne figure depuis un peu plus de deux mois, uniquement pour sa soeur. L’apprendre blessé l’avait terrassé, mais elle n’avait pas osé aller le voir à l’infirmerie. Elle n’aurait pu accepter se faire encore une fois rejetée.

Elle releva finalement la tête vers la blonde, en se rendant compte qu’elle avait parlé de nouveau. C’est juste que … Les choses vont être tellement différentes, maintenant. Il y a ça, le déménagement, et puis ces choses horribles à l’école. Et mes amis. La starlette se mordit la lèvre inférieur, sans trop savoir quoi lui répondre. Lui sortir que ça, c’était rien par rapport à ce qu’elle avait vécu, était vraiment hors de propos et elle ne voulait pas que sa cadette se fasse du souci pour elle. Mais elle n’arrivait pas non plus à compatir, sans trop savoir pourquoi. Cette fois, elle ne réussit pas à forcer son sourire, alors elle se contenta sa se diriger vers la fenêtre pour regarder au dehors. font color=cornflowerblue>Je ne suis pas sûre de pouvoir affronter ça. Malgré elle, la blonde se retourna pour fixer Magda et fronça les sourcils. Bien sûr que si elle pouvait affronter ça. Ce n’était pas parce qu’elle l’avait surprotégé lorsqu’elle était enfant et encore maintenant, qu’elle n’était pas capable de faire face. Si ? Se sentant soudain coupable, c’est avec une voix tremblante qu’elle essaya de la convaincre que tout allait bien. Tes amis sont toujours là. Et l’école est beaucoup plus sécurisée maintenant. Et puis tu sais… Les changements, ce n’est pas plus mal en fait. Un petit silence suivi leurs paroles et elle se tourna de nouveau vers la fenêtre, avant de faire volte face pour regarder sa sœur. Pour ce que ça vaut, tu es très douée. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans toi, Je suis contente que tu sois là ! Elles avaient parlé tous les deux en même temps et finalement, Natalia éclata de rire. Un rire franc, cristallin, gracieux. Le premier vrai rire depuis très longtemps. Depuis qu’elle avait retrouvé Istvan en fait. Sans se départir de son sourire ensuite, elle revint vers sa sœur et la prit dans ses bras, pour la serrer très fort. On n’est pas parfaite, ni toi, ni moi. Mais on s’en sortira. On sera les plus heureuses des sœurs. D’accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitants

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 74
    ♦ PSEUDO : Wilou
    ♦ CREDITS : (c) Phil
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/10/2011



Revelio

MessageSujet: Re: Modern family » Natalia   Mar 12 Mar - 23:46


Lorsqu’elle termina de parler, elle se rendit compte que Magda avait déjà répondu à l’une de ses remarques et surtout, les morts commencèrent à tracer leur chemin dans son esprit. Crois-moi, je n’imaginais pas une seule seconde que la vie allait être plus simple. Et prends toit ça dans la tronche Natalia. La jeune chanteuse sentit ses mains trembler, si bien qu’elle les dissimula dans ses poches. Juste une seconde, avant de les ressortir pour les poser sur le comptoir. Elle avait sentit ses yeux la brûler, mais elle détourna le regard pour calmer ses larmes montantes. Etre forte, voilà ce qu’elle devait être. Pour Magda, comme elle l’avait toujours fait. Protéger sa sœur avait toujours été sa priorité et elle n’allait pas arrêter maintenant. Peu importait à quel point elle pouvait la détester, le plus important était de tout faire pour qu’elle soit heureuse. Je sais, Son regard revint sur sa cadette doucement, avant qu’elle ne remarque sa tentative de rapprochement. Avec un petit sourire, assez hypocrite étant donné son tourment intérieur, ces sourires qu’elle lançait à son public finalement, elle attrapa sa main et la serra doucement. Je sais ce que tu veux dire. Je suis désolée. Tu n’es pas responsable de … tu n’es pas responsable de tout ça. Je suis désolée de t’en faire voir de toutes les couleurs. Touchée, Natalia tenta de trouver le regard de sa sœur. Tremblant toujours, elle lâcha la main qu’elle tenait dans la sienne, et détourna les yeux en voyant que la demoiselle ne voulait pas la regarder. Ne t’inquiète pas Mage… Ce n’est pas grave ! La souffrance qu’elle ressentait actuellement n’était absolument rien face au vide de l’absence d’Alejandro. Depuis leur dernier face à face, elle n’était guère plus qu’une loque humaine, gardant bonne figure depuis un peu plus de deux mois, uniquement pour sa soeur. L’apprendre blessé l’avait terrassé, mais elle n’avait pas osé aller le voir à l’infirmerie. Elle n’aurait pu accepter se faire encore une fois rejetée.

Elle releva finalement la tête vers la blonde, en se rendant compte qu’elle avait parlé de nouveau. C’est juste que … Les choses vont être tellement différentes, maintenant. Il y a ça, le déménagement, et puis ces choses horribles à l’école. Et mes amis. La starlette se mordit la lèvre inférieur, sans trop savoir quoi lui répondre. Lui sortir que ça, c’était rien par rapport à ce qu’elle avait vécu, était vraiment hors de propos et elle ne voulait pas que sa cadette se fasse du souci pour elle. Mais elle n’arrivait pas non plus à compatir, sans trop savoir pourquoi. Cette fois, elle ne réussit pas à forcer son sourire, alors elle se contenta sa se diriger vers la fenêtre pour regarder au dehors. font color=cornflowerblue>Je ne suis pas sûre de pouvoir affronter ça. Malgré elle, la blonde se retourna pour fixer Magda et fronça les sourcils. Bien sûr que si elle pouvait affronter ça. Ce n’était pas parce qu’elle l’avait surprotégé lorsqu’elle était enfant et encore maintenant, qu’elle n’était pas capable de faire face. Si ? Se sentant soudain coupable, c’est avec une voix tremblante qu’elle essaya de la convaincre que tout allait bien. Tes amis sont toujours là. Et l’école est beaucoup plus sécurisée maintenant. Et puis tu sais… Les changements, ce n’est pas plus mal en fait. Un petit silence suivi leurs paroles et elle se tourna de nouveau vers la fenêtre, avant de faire volte face pour regarder sa sœur. Pour ce que ça vaut, tu es très douée. Je ne sais pas ce que j’aurais fait sans toi, Je suis contente que tu sois là ! Elles avaient parlé tous les deux en même temps et finalement, Natalia éclata de rire. Un rire franc, cristallin, gracieux. Le premier vrai rire depuis très longtemps. Depuis qu’elle avait retrouvé Istvan en fait. Sans se départir de son sourire ensuite, elle revint vers sa sœur et la prit dans ses bras, pour la serrer très fort. On n’est pas parfaite, ni toi, ni moi. Mais on s’en sortira. On sera les plus heureuses des sœurs. D’accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durmstrang

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 124
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Izzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 02/10/2011



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans ; 7eme année ; Durmstrang
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Modern family » Natalia   Dim 14 Avr - 16:55

▬ Ne t’inquiète pas Mage… Ce n’est pas grave !
Pas grave. Rien n’était grave, à ce stade. Parfois, un rayon de soleil perçait dans son nuage gris et elle restait figée, capturant un instant de grâce infinie. Parfois, un sourire ou un morceau de musique suffisait à lui redonner le baume au cœur pour plusieurs heures. Et parfois, le poids de ce qui leur était tombé dessus lui retombait sur les épaules et elle avait envie, comme en cet instant, de s’enfuir à l’autre bout de la planète. Natalia avait raison. Ca n’était pas grave. Rien n’était grave. Sauf qu’elle se sentait quand même coupable.
Hochant la tête en retenant les larmes qui lui brûlaient les yeux, Magda se força à sourire.
▬ Désolée, répéta-t-elle.

Elle essayait de s’expliquer. De raconter. Qu’elle n’était pas une sale petite peste égoïste et ingrate incapable de faire face au moindre changement, mais que sa constitution de petite princesse fragile avait encore un peu du mal à encaisser le choc. Sans nul doute, quelque chose avait terriblement déraillé. Elle n’aurait pas du avoir à vivre ça : ça n’était tout simplement pas le plan. Et maintenant, elles se retrouvaient comme deux idiotes malheureuses à pleurnicher sur leur sort. (D’aucuns feraient remarquer qu’elles habitaient quand même dans une maison sur la plage et que question malheur, on faisait pire, mais ces d’aucuns se prendraient sans doute une grande baffe.)
Natalia abondait apparemment dans ce sens, elle aussi :
▬ Tes amis sont toujours là.
Magda retint un grognement. Oui, ses amis étaient là. Pas tous. Shannon était parti. Elle avait rompu avec Gabriel. Et Sladka était dans un état pire que lamentable. Alors, oui, ses amies étaient toujours là, mais elle n’était pas sûre que ce soit un véritable progrès.
▬ Et l’école est beaucoup plus sécurisée maintenant.
L’adolescente hocha la tête. L’école était sécurisée. Mais à quoi pourrait bien servir de fermer les portes si le danger était déjà à l’intérieur ? Si le danger était passé ? L’idée d’une deuxième nuit des loups semblait si aberrante, si peu naturelle, à Magda, qu’elle ne l’avait même pas envisagée. Évidemment, qu’ils étaient en sécurité. Ca n’était pas ça qui lui ferait trouver un mari riche.
▬ Et puis tu sais… Les changements, ce n’est pas plus mal en fait. Acheva Natalia d’un ton fataliste.
Tout dépendait quels changements. Réprimant une grimace, la cadette répondit d’un ton qui se voulait enjoué.
▬ Ouais. Elle avait la gorge serrée. Ca va nous faire du bien.
Ca devait leur faire du bien. A toutes les deux. Elle prit une nouvelle fois la résolution mentale d’être moins pénible et de soutenir un peu plus son aînée. Son aînée qui se retrouvait nantie d’une sorcière immature à baby-sitter. Entendu, semblaient dire ses yeux alors qu’elle tentait un autre sourire, avant de se faire happer par une paire de bras fins. Le nez dans la crinière blonde, Magda prit une profonde inspiration. Natalia sentait comme un cocon douillet, un mélange de parfum raffiné et de soirées sur la plage, comme un concentré de souvenirs à elle toute seule. Elle s’enfouit dans cette étreinte rassurante comme une gamine peut serrer son doudou.
▬ On n’est pas parfaite, ni toi, ni moi. Mais on s’en sortira. On sera les plus heureuses des sœurs. D’accord ?
Elle acquiesça, sans que Natalia puisse la voir.
▬ D’accord, chuchota-t-elle doucement. Ca va aller.

▬ Et toi aussi, ça va aller, d’accord ? Continua la cadette sur un ton qui relevait plus de l’affirmation que de la question. On n’a besoin de personne pour aller bien, acheva-t-elle. C’en était presque convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitants

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 74
    ♦ PSEUDO : Wilou
    ♦ CREDITS : (c) Phil
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/10/2011



Revelio

MessageSujet: Re: Modern family » Natalia   Mar 21 Mai - 17:18

Ouais. Ca va nous faire du bien. Natalia hocha la tête doucement, sa cadette avait raison, tout ça allait leur faire du bien. Etre ensemble allait leur faire du bien. D’ailleurs, pour complètement adhérer à cette optique, elle s’avança vers sa sœur et la prit doucement dans ses bras. Elle avait besoin de cette étreinte, qui lui faisait un bien fou. Sentir la demoiselle tout près d’elle, lui rappelait les bons moments de son enfance. Tous ceux qu’elle passait avec elle, sa petite poupée, comme elle aimait l’appeler alors. La retrouver maintenant, était le rayon de soleil dont elle avait besoin pour ne pas sombrer totalement dans la déprime. C’était ce dont elle avait besoin, pour simplement commencer à se reconstruire, même si certains épisodes de son passé lui restait toujours en travers de la gorge. Et toi aussi, ça va aller, d’accord ? Elle éclata de rire soudain à sa remarque. Les fameux épisodes de son passé revenaient au galop par cette simple phrase, dite le plus innocemment du monde. On n’a besoin de personne pour aller bien. Comme si c’était aussi facile pour elle. Magda n’avait rien demandé, elle n’avait jamais rien fait de mal. Alors oui, elle n’avait besoin de personne. Et puis elle irait bien. C’était tout autre chose pour la popstar.

Sans rien dire, elle la lâcha et se recula de plusieurs pas, pour de nouveau lui tourner le dos. Elle avait besoin d’Alejandro. Elle avait toujours de très forts sentiments pour lui, qui s’étaient d’autant plus réveillé maintenant qu’elle l’avait revu. Elle avait besoin de lui et ne l’aurait jamais plus. Les larmes envahirent soudain ses yeux et débordèrent, jusqu’à couler doucement sur ses joues, sans discontinuer. Elle voulait se tourner vers Magda, lui dire que oui, elles n’avaient besoin de personne, mais c’était au-delà de ses forces. Magda je… Elle avait besoin d’en parler, mais est ce que sa petite sœur était suffisamment forte pour entendre ce qu’elle avait à dire. Pire, est ce qu’elle ne la jugerait pas et s’en irait, l’abandonnant elle aussi ? Elle avait bien trop peur de se retrouver seule de nouveau pour prendre le risque. Cependant elle savait aussi que si elle ne parlait pas, elle se torturerait pendant encore des lunes et des lunes. Alors sa décision était prise, elle allait lui parler. Se retournant vers elle de nouveau, elle planta ses prunelles dans les siennes et commença à parler, la voix tremblante.Y’avait ce mec, y’a quelques années. J’étais complètement dingue de lui. On avait des carrières incompatibles et on s’est quitté. Sauf que… j’étais enceinte. Et par fierté, je n’ai pas voulu le lui dire. Je croyais qu’il resterait avec moi, juste à cause de ce qui grandissait dans mon ventre. Alors j’ai avorté, sans lui dire. Et… il me manque. Terriblement. Je me dis aujourd’hui que je n’aurais jamais du garder tout ça secret. J’aurais du lui faire confiance. Maintenant je suis toute seule ! Je suis… toute seule !

Elle avait déballé tout ça, sans même s’en rendre compte. Elle pleurait toujours, même si maintenant, c’était plutôt des larmes de rancœur, de colère. Elle ferma les yeux soudain et les rouvrit pour la regarder doucement. Ne me juge pas s’il te plaît. Tu es tout ce qu’il me reste sur cette terre. Je ne veux pas te perdre Magda. Je t’aime trop pour te perdre encore. Elle avait libéré les vannes. Pour la première fois depuis très longtemps, elle avait dit tout ce qu’elle avait sur le cœur. Sans prendre de gants, sans se retenir. Elle avait juste… avoué deux de ses plus grandes douleurs. La séparation d’avec Alejandro et celle, plus importante, plus blessante, entre Magda et elle. Je sais que tu as souffert à cause de moi, de mon départ, je n’ai juste rien fait d’autre que te protéger. Je ne voulais pas que… cet homme s’en prenne à toi. C’est pour ça que je me suis éloignée, mais je te promets que tu m’as manqué, plus que tout au monde. Même cet homme, lorsque je l’ai perdu, ne m’a pas autant manqué que toi. Il était grand temps pour elle de faire amende honorable auprès de la blondinette. Elle ne voulait pas, la perdre, c’était au delà de ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Modern family » Natalia   

Revenir en haut Aller en bas
 

Modern family » Natalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RPG :: Modern family
» Milana Natalia Nina Mednikova [M.N.N.M~FINISHED]
» You're bringing new life to your family tree now ◮ Alistair & Andy
» Family is all. {Mael - Liora}
» The "Family Men": Martelly, Morse, Apaid, Baker, Preval, Manigat, Clinton & Bush

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Nameless ─
 :: ─ L'île Nameless. :: ─ La Plage sans nom
-