Partagez | 
 

 Save Elderwood, eat a student. [Trixie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 355
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Caf-pow & Lily
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/05/2011
    ♦ AGE : 27



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror infiltrée, ex-Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Mar 17 Mai - 20:22


C’était dingue comme certains pouvaient rester en arrête devant la nourriture, inspectant chaque plat avec suspicion, comme si une école-projet pareil pouvait se permettre d’assassiner qui que ce soit. Jude contempla sa propre assiette, mélange divers et varié dont elle ignorait les ingrédient exacts, et releva la tête en direction de la chipoteuse.

« Vous devriez goûter la viande, les élèves sont très tendres par ici, ils font de bons gigots. »

La vieille femme qui se trouvait en face de Jude lui lança un regard qui transmettait à merveille sa perplexité. Quelque chose entre le merlan qu’on aurait fait bouillir par surprise et l’écureuil pris en train de voler des noix. Ca n’était pourtant pas bien compliqué. Et qu’on ne fasse pas croire à Jude qu’elle n’avait jamais eu, en tant que professeur, envie de faire cuire un de ces marmots plutôt que de tenter de leur apprendre des choses.
L’Auror secoua la tête, à mi-chemin entre la consternation et l’envie de rire, et se replongea dans son assiette.

La Grande Salle d’Elderwood était bondée, à l’heure du déjeuner. Et ça volait dans tous les sens, les éclats de rire se substituant aux conversations, tandis que les élèves se laissaient aller à une pause bien méritée. Pause bien méritée étant le synonyme, dans le langage de tous ceux qui étaient chargés de leur surveillance, d’« heure infernale ». Parfois, la propension des gens convenables à se transformer en monstres dès qu’on parlait de nourriture la laissait pantoise – elle avait déjà constaté la chose à Salem, et y avait très probablement participé.
Jude se redressa sur son siège, tentant d’être plus attentive. Du coin de l’œil, elle pouvait apercevoir Eterna, qui semblait sur le point de faire flamber un élève, voire toute une maison, quelques-uns des rares élèves qu’elle appréciait, tous en train de s’agiter autour des tables. Surveiller les élèves la lassait plus que de raison, la fin d’année se faisait plus qu’attendre. Elle avait envie de repartir, de revoir du mage noir, de transplaner d’un pays à l’autre, et même si c’était cliché, de se retrouver seule dans des paysages géniaux avant une bonne dose d’adrénaline. Jude avait l’impression de croupir, ici, et son humeur désastreuse s’en ressentait sur les élèves.

Et quand elle se risquait à tenter de détendre l’atmosphère, des vieilles carnes la regardaient comme si elle venait de tuer quelqu’un. Dédaignant la vieille femme, sans doute le professeur d’une matière horrible comme l’arithmancie, Jude détourna son attention vers la blonde assise à côté d’elle, qu’il lui semblait avoir identifié comme le professeur de mythologie. Elle lui adressa un sourire espiègle, comme pour excuser l’autre ridée. Ridée qui se leva d’un air dédaigneux et quitta la table, en marmonnant suffisamment fort pour que Jude entende que « les concierges, de nos jours, perdent tout sens du convenable. »

Jude en resta choquée. Retournant à la blonde, elle ouvrit la bouche et hésita un instant avant de parler. « Et ben, » commença-t-elle finalement, « je croyais qu’on en faisait plus des comme ça. Quelle vieille bique ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 116
    ♦ PSEUDO : Ca commence par P
    Féminin ♦ CREDITS : Soft Frenzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 26/04/2011
    ♦ AGE : 38
    ♦ LOCALISATION : Dans son bureau ou dans la bibliothèque



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 31 ans ◘ Professeur de Mythologie ◘ Ancienne Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Mar 24 Mai - 21:11

◘•◘

Oh que j'avais faim ! Les cours, ça creusait. Les suivre autant que les donner alors ... j'étais af-fa-mée. Tranquillement installée près d'autres membres du personnel, j'écoutais les conversations d'une oreille distraite tout en remplissant mon petit estomac. ◘•◘ Vous devriez goûter la viande, les élèves sont très tendres par ici, ils font de bons gigots. ◘•◘ J'eus un léger rire que je tentai de rendre le plus discret possible, malgré tout. On appelait ça de l'humour, tout le monde n'en saisissait pas la finesse. Ou, plutôt, certains avaient tendance à se brûler lorsqu'on passait au second degré. C'était dommage pour eux, quand même, non ? Plus fade, oui. Et l'assaisonnement était un élément capital pour un plat, songeai-je avant de m'occuper de celui devant mon nez.

Personnellement, l'heure des repas m'amusait. Peut-être étais-je trop optimiste ? L'agitation me donnait l'image d'un énergique fourmillement, le brouhaha, celle d'un doux babil. D'aucuns diraient que mon arrivée récente influait sûrement sur l'état de mes nerfs et ma tolérance au bruit ou au remue-ménage. Vous avez sans doute raison. Parce que j'avais sincèrement cru à la fermeture de Salem que je me retrouverais sans travail ou, à tout le moins, sans fonction dans l'enseignement. Alors que partager avec les élèves, c'était toute ma vie. Aussi, lorsque j'avais eu la joie d'apprendre qu'un poste était libre en cours d'année, j'avais bondi sur l'occasion comme une fauve sur sa proie. D'autant plus que me rendre à Elderwood était également synonyme de retrouvailles avec Haley, Noah, Nate, Adam, Sean, bref, un noyau dur que je côtoyais quasi quotidiennement depuis un bail et dont l'éloignement me pesait.

Doucement, je me tournai vers ma voisine au départ de la sorcière, surprenant son sourire espiègle auquel je répondis. ◘•◘ Et ben, je croyais qu’on en faisait plus des comme ça. Quelle vieille bique ! ◘•◘ J'eus à nouveau un rire, bref mais franc. ◘•◘ Hélas, si, et avec tous les remaniements d'école, ça a dû en perturber plus d'un dans leurs habitudes. Pourtant, on devrait se considérer comme chanceux en réalisant que nous sommes les uniques professeurs de magie au monde. ◘•◘ Constatai-je, mi-fière, mi-alarmée. J'avais parfaitement consciente de la charge qui, du coup, m'incombait, même si, en parallèle, je gardais tout aussi clairement à l'esprit que la mythologie ne primait pas dans la hiérarchie des cours. ◘•◘ Je suis Leatrix Campbell, mythologie. Vous êtes bien Mademoiselle Kassidy, alors ? Ma charmante collègue aura au moins eu le mérite de me permettre de vous identifier directement. ◘•◘ Souris-je. Après tout, il était vrai que je traînais davantage dans mon bureau ou la bibliothèque qu'ailleurs aussi connaissais-je les gens de nom plus que de vue. ◘•◘ Ca change quand même de Salem ... ◘•◘ Repris-je, pensive, avant qu'une petite boule de poils mauve ne saute de ma poche pour partir inspecter Jude.

◘•◘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 355
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Caf-pow & Lily
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/05/2011
    ♦ AGE : 27



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror infiltrée, ex-Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Jeu 26 Mai - 19:30


Une fois que la vieille peau avait dégagé le plancher, l’atmosphère autour de la tablée avait pu se détendre. Si elle n’était pas véritablement concierge – et donc se fichait comme des premières chaussettes de Merlin de l’opinion des autres sur son faux métier – Jude se sentait vexée qu’on puisse considérer qu’elle manquait d’éducation.
La mère de Jude, une dragonne particulièrement coriace (ou du moins, sa version humaine), avait veillé à ce que sa tribu sans père ne soit jamais déplacée, en quelque situation que ce soit. Le résultat, c’était bien sûr le fait qu’ils étaient incapables de passer une heure ensemble sans se chercher des poux (bien souvent, de façon amicale), mais que Jude arrivait à peu près à rester discrète dans des grandes occasions, où elle avait souvent l’air dépareillée, se tortillant dans des robes inconfortables. Elle se flattait de ne pas avoir commis d’impair majeur dans la seule réception à laquelle il lui avait été donné d’assister. Et maintenant, elle n’était pas convenable ?
Pour la peine, elle esquissa une grimace mentale à l’adresse de la vieille. Au moins, dans sa tête, les personnes susceptibles de lui faire des reproches étaient peu nombreuses.

Pendant qu’elle s’adressait ce monologue intérieur, la professeur à laquelle elle s’était adressée avait répondu, et Jude éprouva une bouffée de gratitude à l’égard de cette femme, qui ne semblait pas éprouver autant de fierté que l’autre. Pourtant, Merlin savait qu’elle aurait pu : être, comme elle le disait, les derniers professeurs de magie dans le monde sorcier … c’était un sacré poids, un de ceux que Jude était incapable d’encaisser.
Elle commença à ouvrir la bouche pour acquiescer, mais comme cette dernière était pleine, elle la referma avec gêne pour se contenter de hocher du crâne. « Mmmh. » fut tout ce qui sortit, remarque ô combien pleine de pertinence.

« Je suis Leatrix Campbell, mythologie. Vous êtes bien Mademoiselle Kassidy, alors ? Ma charmante collègue aura au moins eu le mérite de me permettre de vous identifier directement. » continuait la blonde – Leatrix, apparemment – ignorant gentiment les bouffonneries de Jude.
« Enchantée ! Et oui, c’est bien ça. Mais vous pouvez m’appelez Judith. Ou Jude. » Elle eut un sourire en coin. « Miss Kassidy, ça fait un peu long pour une concierge … Sauf si on est un élève. »

Un truc poilu et mauve sortait à cet instant de la poche de sa nouvelle copine. Obnubilée par la bestiole, qui se dandinait dans sa direction, Jude n’entendit qu’à moitié ce qu’on lui racontait, un truc à propos de Salem. La bête avait l’air plutôt chou – elle n’en aurait pas juré, n’étant pas du genre à s’extasier devant les petites choses mignonnes, qualificatif qu’on attribuait beaucoup trop souvent à son goût, et à tort, aux enfants.
Jude tendit la main en direction de l’animal (ou ce qui y ressemblait) et laissa ses doigts immobiles comme pour lui permettre de sniffer. C’était généralement un très mauvais réflexe, mais franchement, les professeurs n’étaient pas assez tarés ici pour se balader avec des armes dans leurs poches.

Enfin, c’était ce qu’elle pensait, mais elle n’avait pas encore rencontré tout le monde.

« Mignon, » observa-t-elle, à moitié par politesse, et à moitié parce qu’elle le pensait. « Qu’est-ce que c’est comme bestiole ? »

Et puis elle continua, ignorant ce que Leatrix avait raconté entre-temps, n’ayant retenu qu’un mot. « Salem ? Ouais, j’y étais aussi. » Avec un temps de retard, elle percuta. Hoho. Professeur de Salem. Hypothétique danger. Si quelqu’un était à même de réaliser que Jude n’était pas ce qu’elle prétendait être, c’étaient bien les anciens de Salem.
« Il y a quelques années » , rajouta-t-elle, se préparant à débiter le mensonge dont elle avait tant l’habitude. « J’ai pris un peu de congé sabbatique, et me voilà à veiller sur des élèves. » . Et voilà, elle en avait encore trop raconté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 116
    ♦ PSEUDO : Ca commence par P
    Féminin ♦ CREDITS : Soft Frenzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 26/04/2011
    ♦ AGE : 38
    ♦ LOCALISATION : Dans son bureau ou dans la bibliothèque



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 31 ans ◘ Professeur de Mythologie ◘ Ancienne Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Ven 27 Mai - 20:54

◘•◘

Mangeant tranquillement, je ne regrettai pas le départ de ma collègue, pas plus que je ne m'en réjouis. Je la connaissais peu, déjà, et, appréciant l'humour, aussi tarabiscoté soit-il, je saisissais mal qu'on puisse s'offusquer pour si peu. Et, surtout, maugréer avec véhémence pour un petit trait d'esprit inoffensif. Enfin bon, ce qui était dit était dit et, même si je n'approuvais pas, ça avait le mérite d'avoir engagé la conversation avec la concierge critiquée par la vieille sorcière. Je lui fis ainsi part de ma vision de la situation, supposant que les changements d'environnement et la réadaptation à Nameless troublaient probablement les vieux briscards de l'enseignement. ◘•◘ Mmmh. ◘•◘ Bon, ça ne semblait pas particulièrement inspirer Mademoiselle Kassidy donc on allait enchaîner, hein. A moins qu'elle n'ait simplement la bouche pleine ? Oui, bon, je ne comptais pas vérifier, donc ...

Place aux présentations ... ◘•◘ Enchantée ! Et oui, c’est bien ça. Mais vous pouvez m’appelez Judith. Ou Jude. Miss Kassidy, ça fait un peu long pour une concierge … Sauf si on est un élève. ◘•◘ Ca tombe bien, je ne le suis plus, plaisantai-je, alors appelez-moi Leatrix ... ou Trixie ? D'ailleurs, on pourrait même abandonner le vouvoiement ... ◘•◘ Suggérai-je avec naturel. Après tout, quitte à passer aux diminutifs, autant enlever tout formalisme du premier coup. D'ailleurs, Plouf estima que les familiarités devaient être de mise puisqu'il s'éclipsa de ma poche pour partir explorer les alentours, dont les genoux de Jude. ◘•◘ Mignon, qu’est-ce que c’est comme bestiole ? ◘•◘ Relevant le nez de mon plat, j'eus une réaction étonnée avant de réaliser et porter de suite ma main à ma poche. ◘•◘ Hm ? Oh ! C'est un boursouflet que ma nièce a recueilli et que j'ai gardé. S'il dérange, il faut le lui faire comprendre. Il est affreusement curieux. Les gens l'intéressent presque plus que la nourriture, d'ailleurs. ◘•◘ Le bruit, en fait, le mettait en alerte aussi évitais-je de le laisser seul dans mon appartement. Un pas dans le couloir, une bourrasque dehors et il était introuvable, planqué quelque part dans la pièce, prêt à bondir dès que la porte s'ouvrirait afin d'explorer l'extérieur. Et, non, traquer une boule de poils mauves dans tout Elderwood n'était pas dans mes intentions. UU

Du coin de l'œil, j'observais les agissements de Plouf tout en poursuivant la discussion. ◘•◘ Salem ? Ouais, j’y étais aussi. ◘•◘ Ah bon ? ◘•◘ Souris-je, mon visage s'illuminant à cette information. On était chauvin ou on ne l'était pas, hm ? ◘•◘ Il y a quelques années. J’ai pris un peu de congé sabbatique, et me voilà à veiller sur des élèves. ◘•◘ Oh, et tu étais de quelle promotion ? ◘•◘ Demandai-je, à tout hasard. Connaissant du monde à Salem, elle était peut-être la connaissance d'une de mes connaissances. Ou la connaissance d'un de mes amis. Ou l'amie d'une de mes connaissances. Et ... peu importe, en fait. ◘•◘ Et tu travaillais où, avant ton congé, alors ? Personnellement, j'ai l'impression de n'avoir jamais quitté Salem. Avant aujourd'hui, du moins. ◘•◘ Expliquai-je, un peu nostalgique bien qu'émoustillée par le défi qu'était Nameless.

◘•◘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 355
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Caf-pow & Lily
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/05/2011
    ♦ AGE : 27



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror infiltrée, ex-Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Sam 28 Mai - 20:18


Jude avait presque fini son assiette. Considérant un instant son ventre, elle hésita avant de repousser d’un geste ferme une part de tarte vers le milieu de la table, là où les plats surchargés rivalisaient de couleurs et d’odeurs. Courir après des élèves usait plus les nerfs que la graisse, et l’inactivité lui pesait … Elle avait l’impression de se transformer en bibendum. Après, elle finirait si obèse qu’elle ne pourrait plus passer à travers les portes, que plus personne n’oserait lui parler et qu’on lui lancerait de la nourriture comme des cacahuètes à un éléphant dans les zoos moldus. Et elle n’aurait pas la compensation d’être mauve et poilue, comme le truc qui se dandinait dans sa direction.
Enfin, dandiner … Il roulait ? Avançait ? Comment c’était possible, au juste ? C’était sensé être juste une boule, non ? Absorbée par ce mystère, Jude se détendit un peu, en oubliant presque le « danger Salem ».

Pendant ce temps, Leatrix, ou Trixie, continuait de parler. « D'ailleurs, on pourrait même abandonner le vouvoiement ... » Jude acquiesça vigoureusement, comme pour compenser sa distraction. « Ca me va, » répondit-elle dans un sourire. Et puis, d’un coup, la lumière se fit (les nuages s’écartèrent, on entendit une musique divine, tout ça tout ça) : Leatrix Campbell ? Elle en avait déjà entendu parler. Rien d’étonnant, diront les mauvaises langues, puisque bien qu’assez étendue, Nameless restait une île, avec ce que ça impliquait de renouvellement de têtes, mais il semblait à l’Auror-concierge que ça n’était pas pour ça qu’elle connaissait son nom. Jude fronça les sourcils. Salem, Leatrix … tout ça se mêlait dans sa tête et elle ne s’en sortait pas. Et elle se connaissait, si elle ne trouvait pas rapidement, ça allait l’énerver.

Comme pour la distraire, le Boursouflet attaqua courageusement l’ascension du mont Main Gauche de Jude. Elle en fut presque touchée : les autres êtres vivants de cette école, à l’exception de ses quelques amis, étaient plutôt du genre à fuir. Attention, j’ai dit presque. « C'est un boursouflet » , expliquait Leatrix, « que ma nièce a recueilli et que j'ai gardé. S'il dérange, il faut le lui faire comprendre. Il est affreusement curieux. Les gens l'intéressent presque plus que la nourriture, d'ailleurs. » Jude la regarda et sourit à nouveau – Trixie était décidemment cool. « Oh, il ne me gêne pas. Il est pas méchant. »
Elle leva un sourcil interrogateur, dévisageant Leatrix, comme quémandant une confirmation. « Il est pas méchant, hein ? »

S’ils avaient pu voir ça, ses collègues se seraient bien marrés. L’intrépide Jude qui en arrivait à avoir peur d’un boursouflet. Mais mine de rien, son interlocutrice avait l’air d’y tenir, donc elle ne pouvait pas se contenter d’agiter désespérément la main dans l’espoir qu’il se décroche et qu’il s’écrabouille contre un mur, si elle venait à être mordue.

Et puis on en revint à Salem. On en revenait toujours à Salem. Si elle avait su, Jude aurait élaboré un mensonge plus convaincant dès le départ, quelque chose du genre « je suis une pauvre asociale qui a suivi des cours chez elle. » Le seul souci, c’est que ses anciens camarades l’auraient vite démasquée. Genre, hééé mais t’étais en cours en dernière année quand moi j’étais en première, toi ! Et elle ne pourrait rien répondre : qui pourrait croire que la mémoire d’une centaine d’élèves allait défaillir en même temps ? La réponse était simple.

C’est quand Leatrix posa la question de l’année que Jude entendit encore une fois les trompettes célestes résonner dans son crâne. Mais oui. Leatrix. Elle la connaissait. Enfin, elle en avait déjà entendu parler. Et pour cause : elle était pote avec Nate Cavanaught. Nate, qui était lui-même un collègue de Jude. Et voilà, la boucle était bouclée. Réprimant le sentiment de victoire qu’elle éprouvait à l’idée d’avoir triomphé de sa mémoire défaillante, Jude pensa à sa couverture et se tut. Enfin, elle ne se tut vraiment. Elle s’abstint juste de se mettre à hurler « mais ouaiiiis ! t’es la pote de Nate ! »

« Oh, euh, je suis rentrée en 2000. Tout rond. » répondit-elle. « J’étais chez les Zeta Omega. Mais j’imagine que toi aussi » , continua-t-elle avec un clin d’œil, avant de poursuivre. « Et puis, j’ai vadrouillé un peu partout. Angleterre, France, USA … Argentine. » termina-t-elle avec un goût amer dans la bouche. Argentine, ou le pays où elle avait failli se faire décapiter par négligence. Mais encore une fois, tout était la faute d’Istvan.
« Ca doit te faire bizarre alors. Ca te manque pas trop ? Moi j’ai l’impression d’être coincée là et de pas pouvoir bouger, c’est affreux. » conclut Jude en faisant la grimace.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 116
    ♦ PSEUDO : Ca commence par P
    Féminin ♦ CREDITS : Soft Frenzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 26/04/2011
    ♦ AGE : 38
    ♦ LOCALISATION : Dans son bureau ou dans la bibliothèque



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 31 ans ◘ Professeur de Mythologie ◘ Ancienne Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Jeu 16 Juin - 12:42

◘•◘

Au beau milieu de la salle à manger, entre la poire, le fromage et le boursouflet, je poursuivais les présentations avec Jude Kassidy que mon isolement habituel et mon arrivée tardive avaient peu aidé à croiser plus que quelques minutes au détour d'un couloir. ◘•◘ Ca me va. ◘•◘ Voilà qui était parfait. Et m'arrangeait, accessoirement. Un refus aurait pu être pris pour un manque d'envie de lier plus avant connaissance et vu mon caractère, je savais qu'une telle réaction se serait muée en frein. Heureusement, il n'en était rien et Plouf pouvait passer sans problème la vitesse supérieure dans ses découvertes. Après la chaise voisine, la main de la voisine et c'est avec un sourire attendri que j'observais son petit manège. Personnellement, je trouvais toujours cela amusant et fascinant, cette petite créature débordant de curiosité autant qu'un verre rempli trop vite ruissellerait de liquide. Je redoutais que ça ne soit pas le cas de tout le monde. ◘•◘ Oh, il ne me gêne pas. Il est pas méchant. ◘•◘ Bon eh bien bonne nouvelle, n'est-ce pas ? ◘•◘ Il est pas méchant, hein ? ◘•◘ J'eus un petit rire involontaire. ◘•◘ Non non, il est juste extrêmement curieux. Et aventureux donc dès qu'il a l'occasion de visiter, fouiner, bouger, il est partant. ◘•◘ Expliquai-je simplement. Plouf était un être facile à vivre en dehors de ses quelques fugues qui, heureusement maintenant, se faisaient - normalement - plus rares. Quelques grattouilles, de l'attention, de l'affection et une ou deux promenades le réjouissaient autant que la nourriture. Si ce n'est plus mais on ne peut hélas vivre de caresses et d'excursions.

Surtout quand lesdites excursions ne comportent pas la moindre escale à Salem. Même si je trouvais le projet Elderwood vital, je n'en restais pas moins américaine et attachée - très attachée - à l'école où j'avais étudié, où j'avais commencé à enseigner. C'est pourquoi j'étais immensément heureuse d'apprendre que Jude y avait également réalisé ses classes. ◘•◘ Oh, euh, je suis rentrée en 2000. Tout rond. ◘•◘ Et moi en 1992. Le temps passe tellement vite ... ◘•◘ Souris-je en constatant l'écart de génération qu'il y avait entre nous deux. ◘•◘ J’étais chez les Zeta Omega. Mais j’imagine que toi aussi. ◘•◘ Je me mis à rire de bon cœur. ◘•◘ Exact. ◘•◘ Ma place avait en effet été parmi eux, loin des filles en vogue et des « moi je » à l'envi bien que toutes les demoiselles de l'autre « versant » ne soient pas ainsi, en témoignait Haley. ◘•◘ Et puis, j’ai vadrouillé un peu partout. Angleterre, France, USA … Argentine. ◘•◘ Ah oui ? Amour du voyage ou pour le travail ? Ou les deux ? ◘•◘ Avec ma sœur, mon beau-frère et ma nièce, j'avais l'habitude des gens qui ne restaient pas en place et passaient leur vie aux quatre coins de la planète. Personnellement, c'était tout l'inverse, dans le sens où je ne voyageais qu'épisodiquement pour découvrir les lieux des Mythes centraux ou des sites archéologiques mais mes escales se muaient rarement en résidence à long terme. ◘•◘ Ca doit te faire bizarre alors. Ca te manque pas trop ? Moi j’ai l’impression d’être coincée là et de pas pouvoir bouger, c’est affreux. ◘•◘ Je suis arrivée ici en cours d'année donc j'ai vu ça comme ... hm ... une bouée permettant de reprendre pied après la fermeture de Salem. Mais j'avoue que cette école me manque après tant d'années passées en son sein. Sinon, pour le reste, je suis fort sédentaire. Bureau ... Bibliothèque ... Bibliothèque ... Bureau. Avec « repas » à intercaler au milieu. ◘•◘ Ris-je. Certains surnoms de mon époque d'étudiante n'étaient peut-être pas usurpés. UU ◘•◘ Enfin, j'exagère : j'adore aussi explorer le coin. Quand mon temps le permet. Surtout avec ce qu'on dit sur le Sureau. ◘•◘ Avoir à côté de soi l'arbre qui probablement avait permis de créer La Baguette la plus puissante au monde. Cela avait quelque chose d'excitant et de merveilleux.

◘•◘ Enfin, il y a tellement d'histoires qui circulent sur cette île entre la Crique, la Crypte, l'Arbre ... Je ne sais pas si tu as déjà eu l'occasion de visiter certains de ces lieux ... ◘•◘ Emis-je avant de boire une gorgée de mon verre.

◘•◘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 355
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Caf-pow & Lily
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/05/2011
    ♦ AGE : 27



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror infiltrée, ex-Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Sam 18 Juin - 17:15


Bon, le truc poilu n’était pas nocif. Un bon point pour lui. Il avait l’air inoffensif, notez, mais Jude avait déjà vu des petites choses mignonnes se transformer en énormes monstres griffus et poilus en moins de deux (et en ce moment précis, elle ne pensait pas aux enfants, bien que la comparaison soit très appropriée). Se désintéressant de la bestiole maintenant qu’elle n’en avait plus rien à craindre, elle la laissa faire son ascension tranquille et porta son attention sur son assiette. Vide. Beuh. Une assiette vide, c’était comme un verre vide, un peu triste.

Ouais. Ce qui était triste, aussi, c’était qu’elle soit tout le temps sur le point de se faire griller. Pourquoi on avait besoin d’Aurors infiltrés, elle comprenait. Des fois que les autres soient mis KO, il faudrait que des gens restent sur place. Quoi que concierge, elle l’avait encore un peu en travers de la gorge. Mais bon sang, devoir mentir à tout le monde tout le temps, c’était usant. Et bien loin de ses principes (non parce qu’on aurait pas dit comme ça mais Jude avait des principes), à tel point qu’elle finissait par comprendre pourquoi certains pétaient les plombs (Fedor qui ?). Là, par exemple, elle était à peu près sûre que Leatrix était une femme bien, et qu’elle serait vexée en apprenant un jour la vérité, à savoir que Jude n’était qu’une grosse menteuse en service commandé.
Pour un peu, Jude se serait presque attachée à l’île sans nom et son académie de tarés. Des mauvais côtés, il y en avait plein – rien que veiller sur des marmots, beurk – mais elle avait aussi rencontré des gens géniaux, des gens qu’elle ne reverrait probablement jamais plus. Si Jude avait été d’humeur à s’apitoyer sur la vie et le monde, ses relations sociales et tout, elle se serait dit que peut-être, rester sur place plus de six mois n’était pas si terrible. Ouais. Sauf qu’elle était d’humeur à réfléchir sur la vie une fois tous les vingt-cinq ans environs, donc comptez encore deux ans avant que ça n’arrive. Sauf si elle était morte d’ici là, vu le train auquel les choses allaient. Morte de cyrrhose, à force de boire pour oublier, ou tuée par une horde d’adolescents en furie, au choix.

« Ah oui ? Amour du voyage ou pour le travail ? Ou les deux ? » Et voilà, bingo. Elle se détestait, elle détestait Leatrix, elle détestait tout le monde. Puisque c’était comme ça, elle les emmerdait tous, et elle rentrait à sa maison. « Les deux, on va dire », grommela-t-elle sans conviction. « Enfin, plus par plaisir que par travail, vu que je suis un peu un cancre. » Voilà qui était à nouveau très réaliste, pour n’importe qui connaissant Jude. Tiens, elle venait de trouver une excuse pour boire comme un trou les soirs où elle n’était pas en service : c’était pour paraître plus réaliste dans le mythe de la concierge pathétique à seulement 23 ans. « Enfin, j’adore voyager, mais tu sais ce que c’est … un jour, il faut bien finir par gagner sa vie. Mes parents n’allaient pas m’entretenir éternellement. »
Mes parents. Peu savaient que « mes » voulait dire « ma mère » et que la mère en question aurait été en fait prête à botter le cul de Jude après deux mois d’inactivité, pour l’envoyer se trouver du boulot. Brrr. Rien que la pensée de Maman Kassidy lui fichait les jetons – qui aurait cru que Jude, l’Auror vaillante, avait encore tant de complexes par rapport à sa mère ? « Et toi, tu as voyagé un peu ? » questionna-t-elle histoire d’extraire ces visions d’horreur de son subconscient – là, elle était sur le point d’imaginer une rencontre entre Istvan et sa mère. Quelle horreur.

« Je suis arrivée ici en cours d'année donc j'ai vu ça comme ... hm ... une bouée permettant de reprendre pied après la fermeture de Salem. Mais j'avoue que cette école me manque après tant d'années passées en son sein. Sinon, pour le reste, je suis fort sédentaire. Bureau ... Bibliothèque ... Bibliothèque ... Bureau. Avec « repas » à intercaler au milieu. » Waw, tu parles d’une vie trépidante. Pourtant, Leatrix avait l’air plutôt saine d’esprit … Est-ce que les gens pouvaient vivre comme ça ? Pas Jude, en tout cas. « Enfin, j'exagère : j'adore aussi explorer le coin. Quand mon temps le permet. Surtout avec ce qu'on dit sur le Sureau. » Et bah voilà. Personnellement, le Sureau, Jude lui faisait pas trop confiance. Il avait l’air louche, cet arbre. Encore plus louche que le coordinateur des écoles, que Fedor et qu’Istvan lui-même.

Leatrix, heureusement pour elle, semblait encore enthousiaste à propos de l’île. « Oh, c’est parce que tu n’as pas encore eu le temps de te lasser » proposa Jude avec un sourire malicieux. « Enfin, il y a tellement d'histoires qui circulent sur cette île entre la Crique, la Crypte, l'Arbre ... Je ne sais pas si tu as déjà eu l'occasion de visiter certains de ces lieux … » continuait le professeur. « Oh, euh, j’ai jeté un œil, vaguement. » termina Jude avec scepticisme. Encore un gros mensonge, vu qu’elle avait fait le tour de l’île et la connaissait sous tous ses angles, même les plus tordus. Sa tête était une carte géante de l’île, en beaucoup plus sexy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 116
    ♦ PSEUDO : Ca commence par P
    Féminin ♦ CREDITS : Soft Frenzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 26/04/2011
    ♦ AGE : 38
    ♦ LOCALISATION : Dans son bureau ou dans la bibliothèque



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 31 ans ◘ Professeur de Mythologie ◘ Ancienne Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Mer 22 Juin - 15:26

◘•◘

Tandis que mon boursouflet explorait gaiement le terrain voisin, inconnu mais accueillant, la discussion se poursuivait paisiblement sur notre cursus respectif. Après tout, entre anciennes de Salem, c'était un sujet couru d'avance. Typiquement le thème qui débarquait immanquablement sur le tapis sans que personne n'en soit surpris. Et, bizarrement, ça faisait du bien d'évoquer des souvenirs communs dans des lieux que nous avions toutes deux fréquentés. Parce que Salem avait été ma deuxième maison pendant ce que je considérais comme une éternité et que la quitter impliquait de couper le cordon ombilical, chose compliquée avec une paire de ciseaux émoussés. ◘•◘ Les deux, on va dire. Enfin, plus par plaisir que par travail, vu que je suis un peu un cancre. ◘•◘ Tu es bien la première qui le clame avec tant d'aplomb. ◘•◘ Souris-je, un peu étonnée. Quand je regardais mes élèves, en général, le moins doué/attentif/intéressé {biffez les mentions inutiles} s'ingéniait à mettre le souk ou restait terré dans le fond du local, le nez collé à sa feuille de dessins hétéroclites liés à peu près tout sauf à la leçon du moment. ◘•◘ Enfin, j’adore voyager, mais tu sais ce que c’est … un jour, il faut bien finir par gagner sa vie. Mes parents n’allaient pas m’entretenir éternellement. ◘•◘ Ooooh, oui, c'est dur de se sédentariser quand on est baroudeur dans l'âme. Du coup, tu as prévu des voyages pour les vacances à venir ou ? ◘•◘ M'enquis-je, un peu curieuse. Chez nous, rares étaient les occasions manquées de voyager quelque part sur le globe. Enfin, « chez nous », dans la famille, quoi, avec ou sans moi. Ma sœur avait nettement plus la fibre que moi, de toute façon. ◘•◘ Et toi, tu as voyagé un peu ? ◘•◘ Grèce, Italie, Egypte, Mexique, Guatemala ... Avant tout pour des sites archéologiques, des lieux symboliques niveau mythes et légendes. J'en ai encore tellement à voir mais je pense qu'il me faudrait plus d'une vie pour arriver au bout de tout ça. Mais ça ne m'empêchera pas de tenter ! ◘•◘ Ris-je, pertinemment consciente que le nombre ne me rebuterait pas. Le seul souci était le temps et, si j'avais pu disposer d'un Retourneur, j'aurais sans doute été la plus heureuse des femmes.

Heureusement, à portée de main, je disposais d'un monde miniature qui ne demandait qu'à être découvert. Entre mes tendances « rat de bibliothèque » et mon travail, je parvenais à caser quelques petites séances d'exploration. ◘•◘ Oh, c’est parce que tu n’as pas encore eu le temps de te lasser. ◘•◘ Ou que, toi, tu ne vadrouilles pas avec les bonnes personnes ? ◘•◘ Arguai-je sur le même ton taquin. A moins que ça ne soit mon optimisme à toute épreuve qui m'empêche de me lasser de quoi que ce soit mais shhhh. ◘•◘ Oh, euh, j’ai jeté un œil, vaguement. ◘•◘ Et qu'en as-tu pensé ? ◘•◘ Interrogeai-je, curieuse, ne fut-ce que pour recueillir l'avis de quelqu'un séjournant ici depuis plus longtemps que moi et qui, en plus, n'était pas « du métier » et donc portait un autre regard sur ces aspects de l'île. ◘•◘ Enfin, je m'emporte peut-être un peu trop. La mythologie, c'est toute ma vie, et ma nièce a tendance à me rappeler que cette matière prend parfois un peu trop le pas sur le reste. ◘•◘ Plaisantai-je. Comme les loisirs, la vie sentimentale, le sommeil ... Mais bon, on ne vivait qu'une fois, non ? Comment ça, ici, ça ne s'appliquait pas ?

◘•◘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnel

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 355
    ♦ PSEUDO : Bonnie Blue
    ♦ CREDITS : Caf-pow & Lily
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 01/05/2011
    ♦ AGE : 27



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 26 ans, Auror infiltrée, ex-Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Sam 1 Oct - 20:58


La pause-repas touchait à sa fin. Les élèves commençaient à trimballer leurs carcasses pataudes d’adolescents vers la sortie de la salle, de quoi sonner le glas d’un bon moment. Tant pis pour eux, qu’ils aillent se perdre dans les couloirs, songea Jude, ça ne serait pas la première fois. D’autant qu’en l’occurrence, elle était occupée à raconter n’importe quoi à sa collègue, un triste rituel auquel elle était maintenant bien rodée. « Tu es bien la première qui le clame avec tant d'aplomb. » ironisait Leatrix, admirant sans doute à tort les confessions de la concierge quant à son total désamour des cours. « Ah, il faut savoir se montrer réaliste, » mentit Jude avec, effectivement, une bonne louchée d’aplomb. « les études, c’est pas mon truc. Enfin pas trop. » grosse menteuse. Non seulement les études étaient son truc, en dépit de sa dyslexie, mais elle s’était acharnée à réussir, bossant deux fois plus que la moyenne. Grosse menteuse, donc, mais elle avait décidé une bonne fois pour toutes qu’elle ne rougirait pas d’être concierge, comme si elle avait effectivement choisi cette voix. Comme une dédicace ridicule à toutes les concierges de la planète qui n’avaient pas l’impression d’être des ratées. Si elle était une ratée, elle était une Auror ratée, avec tout ce que ça impliquait.

Notamment les voyages. « Ooooh, oui, c'est dur de se sédentariser quand on est baroudeur dans l'âme. Du coup, tu as prévu des voyages pour les vacances à venir ou ? » Ce qu’elle avait prévu, pour les vacances à venir, c’était de se tailler le plus loin possible de cette putain d’île et de ne jamais, jamais, y remettre les pieds. Difficilement avouable. « J’adorerais, oui. Mais je suis pas sûre-sûre d’avoir des vacances, en fait. » Connaissant Owen, il était fort possible qu’elle soit envoyée en mission à Pétaouchnock pour une durée indéterminée. Et connaissant Jude, il était fort possible qu’elle apprécie le changement, elle qui en avait assez de moisir ici. Bien sûr, elle ne se doutait pas encore qu’à peine quelques semaines plus tard, elle renâclerait à l’idée de quitter l’école, malgré son petit lot de contrariétés.

« Grèce, Italie, Egypte, Mexique, Guatemala ... Avant tout pour des sites archéologiques, des lieux symboliques niveau mythes et légendes. J'en ai encore tellement à voir mais je pense qu'il me faudrait plus d'une vie pour arriver au bout de tout ça. Mais ça ne m'empêchera pas de tenter ! »
« Et tu as bien raison. Je n’y connais rien en histoire ni en mythes et légendes, mais j’imagine que ça doit être intéressant … L’essentiel, c’est de pas renoncer, histoire de pas se laisser dicter son mode de vie par des contingences bassement matérielles … Enfin, j’veux dire, avec un palmarès aussi impressionnant, ça serait dommage de t’arrêter maintenant, on est presque au même niveau. » Presque. Sauf que Trixie avait fait de vrais voyages, elle. « C’est bien, le Guatemala ? J’ai jamais testé, pas eu l’occasion. » Elle avait fait Argentine, Russie, Tibet (allez dénicher des perturbateurs ninja sous la neige), et tous les recoins du Royaume-Uni, grosso modo, le reste n’étant que bref passages qui lui donnaient sans cesse envie d’approfondir ses voyages sans jamais trouver le temps de le faire. En attendant, elle n’avait plus qu’à faire le tour de l’île, histoire de l’approfondir, et de se lamenter sur le peu d’attractivité qu’elle présentait.

« Ou que, toi, tu ne vadrouilles pas avec les bonnes personnes ? » « C’est … possible, » avoua Jude, l’air pensif. Ses vadrouilles, c’était souvent seule, ou avec Eterna, ou un autre collègue. Dans tous les cas, pour le boulot. Et généralement, elle ne faisait pas tellement attention au paysage, se contentant de checker tous les signes de vie, de vérifier dans les cachettes plausibles, etc. Du pur bonheur en barre pour quiconque aime faire trois cent trente-six fois le tour du même endroit en essayant de ne jamais perdre le sens du danger. « Et qu'en as-tu pensé ? » « Que c’était joli. Ou glauque. Ou, selon les endroits, que j’allais décapiter les élèves qui m’avaient embarqués jusque-là. »

« Enfin, je m'emporte peut-être un peu trop. La mythologie, c'est toute ma vie, et ma nièce a tendance à me rappeler que cette matière prend parfois un peu trop le pas sur le reste. » « Hum. » La concierge tapota la table d’un air perplexe. Qu’on puisse se passionner pour l’histoire lui semblait hautement improbable, mais allez savoir ce qui se passait dans la tête des gens. Elle-même n’était pas totalement saine d’esprit, à en croire son entourage. « Je crois que je peux comprendre ça. J’ai … Un de mes frères est Auror, et il vit pour ça, il, euh, il serait prêt à tout lâcher dans la vie, sauf ça, tu vois ? Enfin, je pense que c’est la même chose pour toi, mais il en est arrivé au point où c’est pas juste un job, c’est ce qu’il est. » Remplacez le tout par « je » et vous aurez la confession du jour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Professeur

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 116
    ♦ PSEUDO : Ca commence par P
    Féminin ♦ CREDITS : Soft Frenzy
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 26/04/2011
    ♦ AGE : 38
    ♦ LOCALISATION : Dans son bureau ou dans la bibliothèque



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 31 ans ◘ Professeur de Mythologie ◘ Ancienne Salem
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   Sam 24 Mar - 21:41

    ◘●◘


    Décidément, son interlocutrice était assez surprenante. Rares étaient les gens qui assumaient leurs faiblesses avec tant de cran. C’était louable, dans un sens. ◘●◘ Ah, il faut savoir se montrer réaliste. ◘●◘ Si tant est qu’il soit objectif … ◘●◘ Sourit Trixie avec un haussement d’épaules. Sa nature la poussait inexorablement à croire que quelqu’un parlant négativement de lui-même se dénigrait forcément. ◘●◘ Les études, c’est pas mon truc. Enfin pas trop. ◘●◘ L’important est d’en sortir. ◘●◘ Ajouta l’Américaine avec bienveillance. Peu importe de quel niveau d’études tant qu’on obtenait quelque chose, qu’on avait un travail et qu’on n’en était pas malheureux, évidemment, cela allait de soi.

    Parce qu’on pouvait disposer d’autant de loisirs qu’on le désirait, comme des voyages ou des expéditions, ça ne restaurerait jamais un équilibre vie privée/vie professionnelle bancal. ◘●◘ J’adorerais, oui. Mais je suis pas sûre-sûre d’avoir des vacances, en fait. ◘●◘ Oh, ils ont prévu des activités à Elderwood pendant les vacances ? ◘●◘ Oui, on sentait qu’elle était naïve et nouvelle, inutile de nier. Soyez néanmoins certains qu’elle ne pensait pas à mal et n’imaginait pas du tout sa suggestion tordue. Au contraire, la connaissant, elle aurait parfaitement été capable de proposer son aide. ◘●◘ Et tu as bien raison. Je n’y connais rien en histoire ni en mythes et légendes, mais j’imagine que ça doit être intéressant … L’essentiel, c’est de pas renoncer, histoire de pas se laisser dicter son mode de vie par des contingences bassement matérielles … Enfin, j’veux dire, avec un palmarès aussi impressionnant, ça serait dommage de t’arrêter maintenant, on est presque au même niveau. ◘●◘ Et un jour l’une de nous battra le record du tour du monde en transplanage ! Le repérage étant la partie la plus fastidieuse et l’exercice final se réduisant à une histoire de chronométrage, cela dit … ◘●◘ Emit pensivement Leatrix. Bien qu’il devait être amusant de planifier de telles aventures, elle manquait cruellement de temps pour organiser quelque chose de cette envergure. Hélas ? ◘●◘ C’est bien, le Guatemala ? J’ai jamais testé, pas eu l’occasion. ◘●◘ J’ai beaucoup aimé. J’étais partie là-bas pour améliorer mes connaissances sur la civilisation maya. Même si je suis davantage calée en égyptologie ou sur le monde gréco-romain, ça n’en reste pas moins passionnant. ◘●◘ Mais existait-il quelque chose au monde qui n’enthousiasmait pas Trixie ?

    Même l’exploration de l’île était une fête permanente, ce qui la poussait à croire que le manque d’entrain de Jude était dû à un mauvais partenaire de vadrouille. ◘●◘ C’est … possible. ◘●◘ Et presque certain, je vous assure, c’est vraiment agréable quand on prend le temps d’observer et de profiter. Même si on bavarde un peu en parallèle, bien sûr. ◘●◘ Il fallait la juste dose entre la papote et la découverte, voilà tout ! ◘●◘ Que c’était joli. Ou glauque. Ou, selon les endroits, que j’allais décapiter les élèves qui m’avaient embarqués jusque-là. ◘●◘ A ce point ? ◘●◘ S’alarma presque Trixie pour qui le second degré n’avait plus de définition connue lorsqu’on parlait de ses élèves, en bien comme en mal. Ils étaient sa passion, comme l’était son métier, ce qui semblait rendre la concierge perplexe. ◘●◘ Hum. ◘●◘ Très éloquent. ◘●◘ Je crois que je peux comprendre ça. J’ai … Un de mes frères est Auror, et il vit pour ça, il, euh, il serait prêt à tout lâcher dans la vie, sauf ça, tu vois ? Enfin, je pense que c’est la même chose pour toi, mais il en est arrivé au point où c’est pas juste un job, c’est ce qu’il est. ◘●◘ Voilà une bien jolie façon de résumer les choses. Et très juste, avec ça. C’est bien le cas pour moi. Même si cela n’est pas réservé aux Aurors, je dois avouer que ceux de ma connaissance sont comme ça aussi, pétris et animés par leur métier depuis toujours. Enfin, ça doit aussi être ça quand le métier est de famille, tout le monde baigne dedans et voilà que se forge une seconde nature. Même, une seconde famille. Un peu comme moi avec mes élèves qui sont un peu des oisillons sur lesquels veiller. ◘●◘ Conclut l’enseignante, la passion de sa fonction perceptible dans sa voix autant que l’affection qu’elle portait aux personnes indirectement mentionnées.

    Les deux jeunes femmes échangèrent encore quelques propos et la fin du repas sonna. Il était l’heure pour elles de regagner leurs tâches respectives et encadrer chacune les étudiants à leur manière.

    THE END.

    ◘●◘
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Save Elderwood, eat a student. [Trixie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Save Elderwood, eat a student. [Trixie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
» Save the last Rose
» Save me Pythie
» CONSERVATION SAVE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Have a Break ─
 :: ─ Coopération Internationale. :: ─ Vitrine RPs (Ouvert aux Invités).
-