Partagez | 
 

 Weston |Ended|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 127
    ♦ PSEUDO : Pow
    Féminin ♦ CREDITS : bazzart
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 04/09/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : somewhere over the montains



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 y.o ; 7ème; Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 15:12

Identity card; At the beginning•


      Hyram Weston
      ♫ James Bond - Scouting for Girls (facultatif)
      « J'iame qu'on parle de moi en mal, au moins on parle de moi. »


Identity card; The muggle behind the screen•

    pseudo ; Oasis/Bouline
    âge ; 19 ans demain T.T
    avatar ; Luke Grimes <3
    comment nous avez-vous connus ; Par mes folles d'amours <3
    code du règlement ; Vu par Mich'.
    autre ; design sublime, des pv géniaux et un contexte bien développé :D


Identity card; RP•


    {{On sait tous que Blanche Neige se tape Simplet dans la forêt !.

      Au lieu d' rougir de tous mes vices
      J' voudrais en plus qu'ils soient versa
      J'aimerais que tu nourrisses
      Les mêmes sentiments pour moi
      Les sentiments les plus bas
      [...]
      Je suis égoïste et avare
      Ça non, je te partagerai pas
      Je nourris à ton égard
      Les sentiments les plus bas


      -Infréquentable- Benabar


« Dieu créa l'homme à son image. »

    Né il y a 20 ans, je n'ai jamais eu à me plaindre de ma vie. Ma mère, présente, à su gérer le fait d'avoir un enfant à s'occuper, seule. Personnellement, je trouve qu'elle s'en est bien sortie. Mon père, en décidant de ne pas me reconnaître m'a rendu un sacré service.
    La seule chose, sans doute, qu'il ait fait de bien dans sa vie; m'abandonner.
    Prêtre, il a cédé au plaisir de la chair avec ma mère, sorcière. Considéré comme pêché grave, il a préféré me renier que d'admettre que le démon l'avait possédé. Ainsi donc, je suis l'enfant du diable et c'est dans cet esprit que ma mère m'a élevé, essayant autant que possible de me protéger de la vérité, qu'elle devait sans doute penser trop cruel pour mon âge. Je ne peux pas lui en vouloir, quoique c'est sans doute ce que je fais le mieux, de m'avoir protégé dans l'enfance quand on voit quel bel homme je suis devenu.
    Fils unique, je n'ai pas eu à m'embarrasser d'un grand frère protecteur, d'une grande soeur hystérique, d'un petit frère collant ou encore d'une petite soeur faible. C'est ce que je déteste le plus, m'embarrasser de personnes qui cherchent toujours l'approbation des autres, qui n'ont pas d'opinions propres. Quoique pour cette dernière chose, j'aime qu'on soit de mon avis.
    Ma mère ne m'a jamais privé de rien, considérant sans doute que, n'ayant pas de père, je n'avais pas besoin qu'on me mette des barrières en plus. Ne m'interdisant jamais rien, j'ai pu grandir comme je le désirais. Ainsi, a à peine huit ans, j'étais déjà la terreur des parcs, torturant le premier sale mioche qui osait me défier. Déjà petit, je détestais qu'on me tienne tête, et ça, ma mère l'a très vite comprit. Comprenez la, j'étais son seul enfant, j'étais adorable avec mes boucles blondes et mes grands yeux foncés. Avec ma gueule d'ange, j'ai très vite su m'attirer la sympathie des gens pour mieux les détruire. Petit, je n'ai pas eu d'amis à proprement parler, plus des gens que je m'appropriais et que j'utilisais selon mes besoins. Comme les gens m'évitaient, c'est moi qui allait vers eux. Extravertie à souhait, j'ai fait honte à pas mal de gens, par pur plaisir et j'ai brisé de nombreuses relations de ma mère.
    Elle a toujours eu très mauvais goût en matière d'hommes de toutes manière. Si ce n'était pas un moldu gardien de zoo qu'elle me ramenait, c'était un sorcier avec rien dans le pantalon. Alors évidemment, il fallait que je l'aide à voir les choses en face.
    Ma meilleure farce, ce fut avec ce sorcier stupide qui me prenait pour un niais à me raconter des histoires de fées et de dragons. Comme si j'étais heureux qu'à la fin la stupide princesse soit sauvé par le crétin de prince et que le pauvre dragon soit tué. Non mais franchement, qui irait croire qu'un simplet puisse vaincre une créature aussi impressionnante qu'un dragon. Parce que oui, moi je ne m'identifiais jamais au prince, toujours au méchant. C'est tellement mieux d'être odieux, et plus facile en plus. Chez moi c'est naturel. Peut être que finalement ils ont raison, je suis l'enfant du diable..
    Enfin bref. Ce type là me courait sur le haricot, si bien que j'avais décidé de le confronter à ses contes stupides. Sauf que, faute de moyens, à la place du dragon j'avais chopé le pitbull du voisin de l'époque. J'avais enfermé ma mère dans la cave et attacher le chien, avec une longue chaîne, à la poignée de la porte.
    Pauvre petit sorcier.. Il y a perdu le majeur et l'index. En même temps, il l'avait cherché non ? Ma mère ne m'a jamais réprimander pour cette histoire, avec mes grands yeux pétillants et mon visage d'enfant angélique. Ainsi donc, la faute est retombée sur le dos du sorcier qui m'avait légèrement traumatisé, soit disant, avec son histoire de princesse, de fée et de dragon.
    Je ne me suis jamais excusé et je ne pense pas le faire un jour. J'assume mes actes et mes choix, si ça ne plaît pas aux autres, ils savent où je me met leur avis. Ainsi donc, les hommes que ma mère ramenaient n'ont jamais fait long feu, me faisant une réputation de petit monstre vicieux. Bizarrement, ce trait de caractère s'est renforcé en vieillissant. Je me réincarnerais sans doute en démon ou dragon, justement.
    D'un naturel autoritaire, j'ai toujours contrôlé les gens et leur relation. Les plus faibles me demandaient mon avis, ne se rendant même pas compte du mal que je leur faisais. Et ce n'était pas moi qui allait leur faire voir la vérité en face. Le mensonge est parfois tellement plus beau et tentant que la vérité. N'est il pas ?

    Encore un trait de mon caractère, je suis menteur. Du moins non, je ne mens pas, j'embellis la vérité pour vous satisfaire et vous plaire. Car oui, pensez ce que vous voulez mais j'aime vous plaire, ou même déplaire, l'important c'est qu'on parle de moi, le reste je m'en fiche.



« Comme tu as fait il te sera fait : tes actes te retomberont sur la tête. »

    Mon père. La seule fois ou je l'ai rencontré, c'était dans mon enfance. Je ne devais pas être plus vieux que douze ans. Curieux, j'avais fouillé les affaires de ma mère en son absence. Tout ça pour tomber sur cette photo ringarde d'un jeune homme et d'une jeune femme. Sans même l'avoir jamais rencontré, il me semblait reconnaître l'homme dont je partageais l'ADN .. Un frisson de dégoût me parcourut l'échine, un deuxième plus violent vint renforcer le premier .. J'aurais beau nier son existence, j'avais les traits de ce moldu misérable. Les mêmes yeux bleus, la même forme de visage et ce quelque chose au niveau des lèvres. Ma curiosité redoubla, il fallait que je vérifie si notre caractère avait quelques ressemblances.
    Profitant de l'absence inconnue de ma mère, j'attrapais mon blouson et filait vers l'arrêt de bus le plus proche. Il n'y avait pas cinquante église dans notre petite ville, le trouver serait donc aisé.
    Les gens me dévisageaient étrangement, je me contentais donc d'un simple regard froid. N'avaient ils jamais vu un garçon prendre un bus ? Bandes d'idiots incapables. Je me complaisais à penser que je les effrayer, avant même de savoir que je prendrais le caractère sorcier de ma mère.
    Le trajet fut rapide, mais pas autant que sur un balai.

    Il ne fut pas difficile, pour moi, de trouver l'église. J'entrais, frissonnant de dégoût au contact de l'air qui flottait dans cet antre de saints. Affichant mon visage angélique, je demandais à voir le prêtre dont le nom ne m'était pas inconnu. Pointant du doigt le confessionnal, je m'en approchais, chassant d'un air suffisant la vieille femme qui comptait me passer devant. Passant le rideau, je m'installais, me contentant du visage caché par le grillage de ce qui me semblait être une boîte. Au son de sa voix, je grimaçais. Décidément, comment ma mère avait elle pu s'éprendre de ce type, tout en lui me repoussait.

    "Bonjour mon fils.
    -Bonjour Père.

    Ma voix se fit froide, voir même glaciale tandis que je collais mon visage à la fenêtre quadrillée. Sans un regard vers moi, je le vis tout de même trembler. Un sourire mauvais au visage, je devinais qu'il comprit très bien ce que je faisais ici et qui j'étais. Finalement, il n'était pas si idiot que ça. J'observais chacun de ses gestes, certains que l'effet que je lui faisais n'était pas très positif. Il avait peur, je le sentais et j'en étais fier. J'aimais inspirer la peur chez les autres, c'était un art dans lequel j'excellais.
    Doucement, ma voix brisa à nouveau le silence lourd.

    "Pardonnez moi mon père, je vis dans le pêché.
    -Quel est ce pêché ?
    -Vivre."

    D'un ton léger mais froid j'expliquais ma naissance. Insistait sur la description du pêché de ma mère avec le prêtre, me forçais à surpasser mon dégoût de l'être humain pour le gêner. Décrivant leurs ébats avec une application digne d'un élève qui fait ses devoirs, je me délectais des rougeurs qui apparaissaient sur son visage au fur et à mesure que mon langage se faisait plus cru. Ses mains se mirent à trembler alors qu'il essaie de ne plus m'écouter, répétant ses prières à voix basse. J'haussais le ton, prenant plaisir à le perturber si bien qu'il finit par me faire taire d'un signe de main. Je n'obéissais pas, continuant mon récit comme si je le vivais. Finalement, il me rejoint dans ma cabine pour me stopper, m'entraînant par le bras vers un coin reculé que je reconnaissais comme son bureau.
    Je prenais place dans son siège, les pieds sur le bureau, un air suffisant et satisfait sur le visage.

    "Ta mère te laisse seul dehors ?
    -Je ne risque rien, c'est les autres qui ont peur de moi, pas l'inverse.
    -Pourquoi être venu ici ?
    -L'église n'est pas une propriété privé que je sache, je peux y stationner si je le désire.
    -Je vais appeler ta mère pour qu'elle te récupère."

    Je me jetais sur le téléphone, collais à l'homme qui avait brisé ma mère, sans doute le seul être pour qui je devais avoir un semblant d'amour. D'amour vache alors.
    L'homme pencha la tête vers moi, tandis que la poignée de porte s'abaissait. Immédiatement, les larmes coulèrent sur mes joues tandis qu'un autre prêtre entrait. Il ne vit qu'un homme et un garçon l'un contre l'autre, leur deux mains sur le téléphone, l'enfant pleurant à grosses larmes silencieuses. Outrée, il nous sépara, avant de réprimander avec colère mon père, du moins mon géniteur. Je partais lentement, tandis que, dans un dernier regard, je pus lire la déception et la douleur dans les yeux de l'homme qui avait abandonné ma mère pour un Dieu qui, sans mentir, était nettement moins sexy que ma mère !!
    Mains dans les poches, je m'arrêtais devant les portes du lieu de culte et me mit à siffler aussi fort que mes poumons me le permettaient, attirant l'attention sur moi. L'air sonnait légèrement sombre et je crus sentir mon regard étinceler de malice. J'étais mauvais, j'avais le diable au corps et le pire ? J'en étais fier.


Dernière édition par Hyram Weston le Ven 4 Sep - 19:45, édité 39 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 127
    ♦ PSEUDO : Pow
    Féminin ♦ CREDITS : bazzart
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 04/09/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : somewhere over the montains



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 y.o ; 7ème; Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 15:12


« Ceux qui sèment dans les larmes moissonneront dans la joie. »

    13 ans. C'est l'âge auquel je pénétrais pour la première fois dans Poudlard, rassuré d'avoir pris le côté sorcier de ma mère. Je me jetais dans la gueule du loup avec joie et plaisir, abandonnant ma mère comme une malpropre sur le quai.
    Je découvrais alors que pire que moi, ça existait, mais j'étais encore novice dans le genre vilain garçon. Bizarrement, les autres m'évitèrent, sans doute que je ne devais pas avoir la carrure du petit nouveau facile à manipuler. Dommage, j'aurais aimé avoir une raison valable de leur pourrir l'existence. Quoique, même sans raison je l'aurais fait.
    Silencieux, je me contentais d'un sourire en coin en voyant la silhouette du domaine de Poudlard se dessiner dans l'ombre de la nuit. J'allais enfin pouvoir laisser mon imagination et mon talent s'exprimer. Mes premiers pas dans l'école furent bénéfique et agréable.
    Je découvrais un lieu ou tout était permis, du moins dans mon esprit tout étaient permis. J'ignorais les rouquins et boutonneux qui s'approchaient de moi pour me souhaiter la bienvenu, je lançais un regard hautain à ceux qui sentaient le moldu à des kilomètres et enfin, je laissais mon coeur s'emballer à la vue de la table des Serpentards. Ma famille, c'était eux, enfin c'est ce que je m'imaginais.
    Ma première année parmi les sorciers m'apprit énormément de choses. Non, pas au niveau des cours, j'étais assez intelligent pour savoir déjà ce qu'on m'apprenait, choisissant mes cours, faisant l'insolent dans ceux que je jugeais inutiles. Je n'y peux rien si je suis intelligent.
    bref, très vite, je découvrais que pour s'attirer l'attention des gens, et particulièrement des filles, il suffisait d'avoir une belle gueule. Coup de chance, j'en avais une !! Tirant profit de la situation, je m'essayais au sociable mais sans succès, réussissant plus facilement avec l'hypocrisie, je faisais miroiter différentes promesses agréables aux filles faciles. Grâce à ça, je m'assurais des grosses têtes pour plancher sur mes devoirs, spécialement ceux des cours qui m'agaçaient et que je jugeais complètement futile. Histoire des Moldus, non mais qui s'intéressent à ça ?
    Mon aversion pour eux me fit éviter chaque enfant né de parents moldus, privilégiant les sangs purs comme relations. Insolent, prenant de haut les professeurs, excusez moi d'être plus intelligent qu'eux, je me retrouvais de nombreuses fois en retenue. Pour y faire quoi ? Rien, absolument rien, même pire que rien, le néant. Surveiller par un professeur, je restais assis des heures, bras croisés, silencieux, le laissant mijoter. Mon regard posait sur lui, ou elle, je les dévisageais, tandis qu'eux fuyaient parfois mon regard, finissant généralement par me libérer avant l'heure déterminée, irrité par mon calme.

    Et puis un jours, ce qui devait arriver, arriva. Voyez vous, en grandissant, les adolescents se découvrent, s'apprennent et désir apprendre le langage du corps de l'autre. C'est ce qui se passa pour moi.
    Elle ? Une simple fille qui passait par là. Son nom ? Je ne m'en souviens pas et n'en voit pas l'utilité, son existence m'est insignifiante. Du moment qu'elle se souvient de moi.
    Elle avait un an de plus que moi, nous étions à un de ces bals que donnent l'école, du moins nous avions disparu dans un coin pour se découvrir. Bizarrement, savoir que ce que je faisais n'était pas bien vu, que je "pêchais" me donna plus de plaisir que je ne l'aurais pensé. Ma première se déroula derrière un buisson. Pas très romantique mais de toute manière, le romantisme c'est pour les gonzesses et les nuls. Mais je ne vais pas en parler plus, de toute manière, mes relations ne regardent que moi. Une seule chose à savoir, c'est que je ne m'attache pas. Je ne vois pas l'intérêt de mêler des sentiments à quelque chose qui est délicieux sans. Evidemment, si je devais compter le nombre de filles qui me haïssent pour ça, j'aurais besoin de vous empruntez vos mains et vos doigts de pieds. Après tout, est-ce ma faute si les filles s'entichent de moi ? Je ne vais pas changer ce que je suis pour qui que ce soit, je ne vois pas l'intérêt. De toute manière, la vie c'est fait pour s'amuser.
    Ma vision des choses est simple. Tout est un jeu. Je prend comme je jette, j'aime comme je déteste. Je profite de ma jeunesse avant qu'elle ne se fane. Prendre en compte les avis ou les sentiments des autres ne m'intéressent pas, c'est une perte de temps. Tant que j'aime, les autres n'ont qu'à me suivre. Et puis, s'embêter d'une copine, pour l'entendre jacasser sur ses problèmes, sur sa vie, sur sa famille. Elle, elle et elle, je dis non ! Je préfère parler de moi. Je ne pense qu'à moi, de toute manière, je ne vais pas m'ennuyer à me mettre à la place des autres, si l'on nous a crée les uns différents des autres, avec nos propres pensées, ce n'est pas pour se fatiguer avec ceux des autres.

    Mais n'allez pas croire que je ne m'intéresse pas aux autres, si ils peuvent m'être utile, alors je me plais à jouer la carte du sensible. C'est fou comme jouer la comédie est facile !!
    En parlant de ça, voilà quelqu'un digne d'attirer mon attention; Wilhemina Stanford. J'étais comme vous au début, je ne voyais d'elle qu'une fille coincée et studieuse, jusqu'à ce soir où je fis sa rencontre. Elle était là, comme une âme errante dans cette pièce lugubre, assise sur le sol froid, des bouquins sur les genoux. Aurais je dû faire demi-tour ? Sans doute, mais je serais passé pour lâche ou j'aurais fait comme tout le monde; je l'aurais fui. Non, je m'approchais, plus près que les autres ne l'auraient fait. Intéressée par la magie noire, ce fut moi qui m'intéressait à elle.

    - Qu'est ce que tu veux ?

    Cette simple réflexion à mon adresse signa le pacte. Je n'avais pas besoin de plus, je ne voulais pas moins. Menaçant, je faisais d'elle ma marionnette, l'utilisant à souhait en utilisant toujours le même argument; le chantage. Poupée maniable à volonté, elle essayait de me résister malheureusement pour elle, ou pour moi, je finissais toujours par l'emporter.
    Disciplinée, je ne me lassais, et ne me lasse, pas de l'utiliser quand bon me semble, adorant la briser pour mieux la voir revenir à mes pieds. Son regard vide, semble toujours briller en ma présence, j'aime sa façon de me regarder et m'obéir tout en essayant de me tenir tête. Le point positif dans cette relation, c'est qu'étant trop étrange, personne ne la fréquente de trop près. Possessif ? Carrément, je n'aime pas qu'on joue avec mes poupées, surtout celle en porcelaine.

    Pour réussir dans la vie, il faut savoir manipuler et non l'inverse. Je m'intéresse de près à cet ordre du chaos, bien que je préfère garder mon opinion pour moi. Sait on jamais, si ça tombe dans des oreilles mal intentionné - ou bien intentionné justement-. Poudlard n'est plus, et j'ai hâte de mettre mes pieds dans ce nouveau lieu, dans cette nouvelle année. De retrouver mes traces et peut être aussi de la retrouver elle. Enfin, parce que j'aime avoir ma marionnette à moi.
    Marionnettiste, égoïste, j'écrase les autres avec autant de force que possible, de toute manière, personne ne m'arrive à la cheville. Avouez le, vous me détestez. Mais vous savez quoi ? J'aime ça.


Dernière édition par Hyram Weston le Ven 4 Sep - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 127
    ♦ PSEUDO : Pow
    Féminin ♦ CREDITS : bazzart
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 04/09/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : somewhere over the montains



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 y.o ; 7ème; Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 19:43

    Fiche finie :;;l:
    J'espère que ça ira :badtrip:

    *se cache en attendant avec Whil'*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • avatar
    ACCIO PROFIL


Invité



Revelio

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 21:06

    Bonsoir, bienvenue sur le fow'! =]

    Bon, bah, je suis désolé mais je vais devoir t'annoncer que je refuse ta candidature pour ce perso. La fiche n'est pas assez développée, tu n'as pas du tout cerné le perso et tout et tout.

    ...

    Mais noooooooon, c't'une blague à deux balles! Ta fiche est très bien écrite, le personnage est détestable à souhait, je te valide bien entendu, et c'est sans surprises que ce sera Serpentard pour Hyram!

    Je te souhaite un bon jeu, en espérant que tu te plaises ici mr green
Revenir en haut Aller en bas
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 127
    ♦ PSEUDO : Pow
    Féminin ♦ CREDITS : bazzart
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 04/09/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : somewhere over the montains



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 y.o ; 7ème; Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 21:09

:hiphiphip: :
T'es cruel quand même :bye:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 21:10

Bienvienduuuuuue :inlove:


T'as intérêt J'espère que tu va te plaire parmi nous mr green

Bon jeu ;)

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • avatar
    ACCIO PROFIL


Invité



Revelio

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 22:01

Happy birthday *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 127
    ♦ PSEUDO : Pow
    Féminin ♦ CREDITS : bazzart
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 04/09/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : somewhere over the montains



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 y.o ; 7ème; Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 22:03

Merci :inlove:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 1084
    ♦ PSEUDO : Tekila
    Féminin ♦ CREDITS : Tekila, Lux Aeterna & Tumblr
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 19/08/2009
    ♦ AGE : 28



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 19 ans, 7ème, Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 22:11

HEYYYYY!!! Joyeux anniversaire alors!!! ♥️

_________________
    Find light in the beautiful sea
    I choose to be happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • avatar
    ACCIO PROFIL


Invité



Revelio

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 22:14

Meuh nan, j'suis pas cruel! 👼

Joyeux anniversaire!!! mr green
Revenir en haut Aller en bas
Nkiruka

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 182
    ♦ PSEUDO : little suzy
    Féminin ♦ CREDITS : (c) queen g
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 02/09/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : Au pays des Merveilles



Revelio

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 22:15


    JOYEUX ANNIV' HYRAM D'AMOUR :lovee:

    Oui je sais je l'ai déjà souhaité mais j'avais envie de le redire pour t'embêter mr green

    *re-pousse Hyram sur Facebook*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poudlard

  • avatar
    ACCIO PROFIL

    ♦ PARCHEMINS POSTES : 127
    ♦ PSEUDO : Pow
    Féminin ♦ CREDITS : bazzart
    ♦ ARRIVEE A ELDERWOOD : 04/09/2009
    ♦ AGE : 27
    ♦ LOCALISATION : somewhere over the montains



Revelio

& Me, myself and I
♦ AGE; ANNEE & ECOLE: 20 y.o ; 7ème; Poudlard
♦ DEDICACES:

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   Ven 4 Sep - 22:17

Merci beaucoup :lovee:
Z'êtes tous trop gentils :crazy:


WHIL' :inlove: :gni: : :youpii: :myheart: :scaryhug: :calinou: :flow: :jumph: :calintouchou: kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

  • ACCIO PROFIL


Contenu sponsorisé



Revelio

MessageSujet: Re: Weston |Ended|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Weston |Ended|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Can someone be more marvelous than Marvel Girl ? (ended)
» Total Eclipse of the Heart (PV) ENDED
» Le beau temps ne dure pas (PV) ENDED
» BILLIE ✿ un jour l'oiseau en cage rêvera des nuages. (ended)
» Philippa L. Mayweather ENDED

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
─ Nameless RPG: Welcome to Elderwood ! :: 
─ Welcome On Nameless ─
 :: ─ Recensement de la population de l'Archipel. :: ─ VISA :: ─ Anciennes fiches à complèter
-